La Gazette #98

Hé, vous saviez que, avec les deux Hors-Séries, on en serait aujourd'hui, techniquement, à la centième Gazette ?

Niveau news, je pense que vous avez largement été servis.

  • News
  • La sortie d'Hyrule Warriors sur le territoire nippon approche à grand pas, et nous, pauvres européens, qui devons attendre un mois et demi en plus, nous croulons sous les informations.

    Et oui, car cette semaine, Hyrule Warriors a eu le droit à un live ce jeudi dernier ainsi qu'un Nintendo Direct ce matin même. Vous pouvez, par ailleurs, lire un résumé de ce dernier ici. Mais ce n'est pas tout, car le jeu a eu le droit à nouveau trailer, en plus de celui de Lana et de deux autres traitant du gameplay. Et en plus de cela, on a du nouveau sur le Online et le mode coopératif, en plus de l'annonce d'une édition limitée en Europe avec l'écharpe bleue incluse dedans et en plus, encore, on a appris que Ganondorf sera jouable, et que l'on pourrait avoir des DLC gratuits si on rentre le jeu avant le 17 Octobre. Pfiou.

    Et puis, si vous voulez avoir des premiers avis, les pézédiens présents à la Japan Expo ont pu le tester et ils nous donnent leur avis.

    Et il n'y a pas eu qu'Hyrule Warriors dans l'actualité : on vous propose un petit récap' concernant le trailer et les informations que l'on a eu sur le dernier Zelda Wii U.

    Pour finir, parlons du Concours Mensuel #5, qui a débuté en ce mois d'août. Mais revenons sur le Concours Mensuel #4, mais surtout sur ses participants, car il y en a eu trente-trois ! Pas mal ! Et tout de suite les gagnants : bravo à Andreia O., Yann T. et Mathieu B. ! Si jamais vous aussi vous voulez gagner un petit quelque chose, n'hésitez pas à participer !

  • Soluce
  • Et vers qui nous tournons-nous pour parler de la solution de The Wind Waker ? Vers la carte Alice Lee, Sani-Messiah et Cap ! Ça en fait du beau monde pour une seule soluce ! Bref, nous avons la troisième étape du jeu, celle qui se trouve sur Mercantîle, qui a été entièrement réécrite et illustrée par les deux premiers sus-nommés, et la petite dernière, quant à elle, a écrit une étape bonus sur les différentes mélodies que l'on peut jouer dans le jeu.

    Et voilà, à la semaine prochaine pour de nouvelles parties de soluce !

  • Fiches
  • L'autre jour, Cap m'a proposé de l'accompagner dans sa tournée. Parce que oui, madame a trouvé un p'tit boulot de factrice chez les Piafs, j'me demande encore comment elle fait. Enfin bref, dans son petit parapente, on s'est rendue sur Pas de Chat, la célèbre île où vit Gingembre, le Dragon de l'Amûûr. Mais bref, dans son petit sac de facteur, Cap a sorti la lettre du père, qu'elle a donné au Dragon, curieux. C'était une lettre d'adieu, donc c'était pas très drôle. Après, on a été embêter Tetra sur son bateau et on est rentré se gaver de café et de cookies.

    Aaaah, la belle vie.

  • Réseaux Sociaux
  • Hum, si on enlève les news, il ne reste pas grand-chose...

    • Oh, un joli fanart de chatons de la part de ZeldaSource, n'est-y pas meugnon ?
    • OH MON DIEU ! Un Monopoly Zelda ? Il me le faut !

    Voilà.

  • Calendrier
  • Et dire que les japonais vont avoir Hyrule Warriors d'ici une grosse semaine... Ces chanceux. Mais ce sera ma chance de savoir si Vaati fait partie des personnages jouables. On croise les doigts !

    • 14 Août 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U au Japon
    • 19 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U en Europe
    • 26 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U aux États-Unis
    • 3 Octobre 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur 3DS
    • Novembre 2014 : Sortie des remakes de Pokémon Rubis/Saphir
    • Hiver 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur Wii U
    • Fin 2015 : Sortie de Zelda Wii U

  • Le Site
  • Oh dear god ! Tant de fanarts et de fictions, je suis envahie ! J'essaye de les contenir, mais c'est dur !

    Argh, ils ont brisés la barrière de Ghirahim, je suis en train de me faire attaquer. AAAAAAAAH !

    Et pour l'extrait de la semaine,je vous propose une partie du premier chapitre de Triforce Pentalogy Part 1 - TLOZ, Gate of Triforce, écrit par Supersigo et même terminé ! Donc, lancez-vous sans hésiter !

    Les festivités commémorant le trépas du roi d’Hyrule devaient avoir lieu bientôt. Le royaume était en deuil. On ne connaissait pas la cause de la mort du défunt, mais on soupçonnait l’empoisonnement. On avait retrouvé le souverain raide mort un matin, dans son lit. Les soldats du château affirmaient n’avoir laisser entrer aucun individu la nuit du décès. Une enquête devait avoir lieu bientôt, mais il y avait quelque chose d’encore plus urgent à régler pour le moment: il fallait trouver un nouvel héritier au trône, ou tout simplement un conseiller à la princesse qui était encore un peu trop jeune pour gouverner seule. Les célébrations se faisaient de plus en plus présentes. On avait installé de longues guirlandes rouges et dorées sur le toit de presque chaque habitation, en honneur à la royauté. On avait aussi mis sur pied de grands chapiteaux et quelques installations au Grand Marché. Quelques jours plus tard, tout était près : on pouvait passer à la cérémonie officielle.
  • Le Forum
  • Les littéraires mettent encore la pâtée aux artistes. Aux pinceaux, concitoyens ! Bottons les fesses de ses sales geek passant leur temps sur Word !

    • Dans la partie artistique, accueillons Dorianalenvers, qui nous présente sa vidéo regroupant ses souvenirs de The Wind Waker.
    • Juste au-dessus, notre doyenne préférée a également postée dans sa galerie quelques dessins ici (OH MON DIEU DES PECTORAUX), et ici, et ici, ainsi qu'une petite colo et une photo ici (plus une juste au-dessus). Aaah, elle a été active, ça fait plaisir !
    • Du côté littéraire, Ganonpow a ouvert une galerie, les Combattants du PZ, où il conte créer une histoire avec les personnes du forum. Bonne chance mon gars.
    • On la retrouve ici encore : Midona492 a elle-aussi ouvert une galerie où elle expose sa fiction.
    • Oh, mais c'est Synopz ! Ce bon vieux fantôme buveur de vodka virtuelle a posté deux poésies cette semaine : Brouillard et Que fera-t-on ? Tiens, un rubis pou'toi.
    • Rictus McNatret donne aussi de ses nouvelles en postant quelques extraits de Droit d'Exil au lieu d'écrire son texte du Concours. Sale jeune va !
    • En parlant de Concours, il ne vous reste plus que cinq jours, participants, pour rendre vos textes ! Au boulot !

    Il fait beau en ce moment. Les oiseaux chantent, les enfants jouent et rient dehors, les adultes sourient, tout va bien dans le meilleur des monde.

    ... Vous avez cru hein ? C'est faux. Il flotte, les oiseaux, on les voit pas, les enfants ne font que de chialer et les adultes râlent, comme à leur habitude. Le monde utopique, c'est que dans ma tête. Avec les éléphants roses, Vaati et Ghirahim qui me font des massages, où l'argent coule à flot et que je glande toute la sainte journée. Aaah. Le rêve...

    Sinon, vous aimez Disney ? Aladdin, Kuzco, Alice au Pays des Merveilles, les Aristochats, et j'en passe. Oui ? Et, vous aimez les parties de Loup-Garou ? Bien, parce que Cap et Alice Lee vous propose une partie de Loup-Garou façon Disney ! On retrouve les hyènes du Roi Lion à la place des loups, de Scar à la place de la Bête (dans le Loup-Garou hein, pas le Disney), vous pouvez également rencontrer Olaf le lover, Ursula la nécromancienne, le Chat du Cheschire en corbeau, bref, que des personnages connus pour votre bonheur ! Les inscriptions sont ouvertes et, s'il-vous-plaît, allez vous inscrire, il n'y a pas beaucoup de monde et c'est ultra dommage, ça risque de compromettre la partie ! Venez vite !

    Entendez-vous ces cris ? Ces doux cris qui vous vrillent les oreilles et qui soulèvent les tripes. Mais oui, c'est les petits nouveaux ! Et qui avons-nous attrapé dans nos filets cette semaine ? Nous avons une jeune fille de 16 ans et qui se prénomme Clokie, qui a enfin poussé la porte de nos forums. La petite aime beaucoup la lecture, donc, amateur de livres en tout genre, lancez-vous ! Et puis, nous avons également un jeune garçon qui s'est présenté cette semaine : il s'agit de LANGEPIERRE, qui se dit fan de Zelda et véritable geek. A vérifier. En tout cas, bienvenue à eux deux !

    Et au niveau des anniversaires, nous n'en fêtons qu'un seul et unique, cette semaine. Il s'agit d'une dessinatrice qui passe de temps à autre par ici et même qui a participé à une Fiction Collective : il s'agit de Dark Eressä qui passe cette année une nouvelle dizaine. Joyeux Anniversaire à toi ! Tiens, un cupcake pou'toi, choisi celui que tu veux ! Ou prends les trois, même !

  • Strip
  • Cette semaine, je vous ai trouvé un petit strip sympa sur 9GAG. Hmm, donc, après une petite recherche, ce dernier vient du site de VG Cats, qui fait des comics assez drôles !

  • Point Image
  • Comme la Fiction de l'Été se situe dans l'univers de Twilight Princess, j'ai repensé à certains personnages, et en cherchant un peu, j'ai trouvé un beau fanart de Moï J'ai changé d'avis ! En regardant un peu la galerie de Contraltissimo, j'ai trouvé un autre fanart d'Ocarina of Time absolument ma-gni-fi-que ! Regardez ça. Et si vous ne ressentez rien, c'est que vous avec un coeur de pierre. Sales insensibles !

  • Point Vidéo
  • Cette semaine, il n'y avait pas trop de nouvelles animations chouettes du côté de Zelda, donc j'ai décidé de changer un peu de registre. Du coup, je vous propose cette semaine de regarder une vidéo de Rimmintine, qui a compilé tous les moments drôles du jeu de Wii Skyward Sword. Et je peux vous dire qu'avec Ghirahim et Hergo, y en a à la pelle ! Mais juste, si vous n'avez pas fait le jeu, évitez de regarder cette vidéo, parce qu'elle va jusqu'aux derniers moments.

  • Point Musique
  • Pas de réorchestrations pour vous, ni de remix, ni de Smooth McGroove et encore moins de Talor Davis. Cette semaine, à la diète ! Et pour cela, voici le thème de la Vallée Gerudo d'Ocarina of Time, et ce pendant dix longues heures ! A celui qui finira la vidéo en la regardant en entière, il aura un gros câlin de ma part en récompense. Mais avec preuve à l'appui ! Allez, bougez votre boule, déhanchez-vous, c'est la fête !

  • La Fiction de l'Été
  • Hé, vous saviez que l'on était déjà à la cinquième partie de la Fiction de l'Été ? Et qu'il en restait encore quatre ? En lisant cette partie, vous pourrez vous dire que vous en êtes arrivés à la moitié ! Et ça déjà cinq semaines que je me saigne aux quatre veines pour vous pondre une partie... Et dans un mois la rentrée... Aaah, n'y pensons pas !

    Enfin bref, Link est désespéré après avoir été jeté hors du temple d'Acaldi par Vaati et Dark, qui n'y sont pour rien dans l'hiver. Il ne lui reste alors aucune piste. Que va-t-il faire, maintenant ? Réponse juste en dessous ! Bonne lecture !

    Routine Encourageante

    « La meilleure façon de combattre le froid est de se convaincre qu'il ne nous atteint pas. S'imaginer que l'on se promène dans un désert et que le souffle mordant n'est qu'une brise agréable, voilà le secret que tous se doivent de garder lorsqu'ils s'engagent dans des contrées glaciales. »

    Link se remémorait très bien le moment où Ash lui avait dit ces quelques mots, alors qu'il allait se lancer à la poursuite du Yéti dans le Massif des Pics Blancs. À l'époque, en compagnie de Midona, il pouvait aisément se transformer en loup, aussi n'y prêta-t-il pas l'attention qu'il aurait dû. Mais ce jour-là, ses paroles prirent tout leur sens.

    Le Héros mit deux fois moins de temps pour faire le trajet du retour que pour l'aller, mais ce fut frigorifié qu'il parvint enfin au village, ses vêtements chauds laissés dans le temple alors qu'il était poursuivi par Dark et Vaati. Il avait eu beau se répéter qu'il n'avait pas froid, qu'il glissait non sur de la neige mais sur du sable, cela n'avait pas empêché ses extrémités de s'engourdir, son corps de se refroidir dangereusement, si bien qu'il fut plusieurs fois à deux doigts de perdre conscience, une douce torpeur s'insinuant lentement en lui. Mais la chaleur lui fit l'effet d'une grande claque lorsqu'il poussa la porte de l'auberge, et ce fut avec soulagement qu'il retrouva un petit coin douillet où il pourrait se réchauffer et faire sécher ses vêtements. L'entrée du jeune homme fit, par ailleurs, hurler cette pauvre Cynbel qui eut l'impression de faire face à un fantôme tellement il avait perdu de ses couleurs. Le bretteur fut alors très vite pris en charge par les habitants compatissants et il eut très bientôt des habits de rechange, un repas chaud et une place privilégiée près de l'âtre où brûlait un grand feu. Bien que l'après-midi finît à peine, il monta se reposer et dormit comme une souche jusqu'au lendemain matin, où il repartit après avoir acquis une nouvelle cape chaude et de nouvelles bottes rembourrées. Il ne manqua pas de remercier Isaac, qui l'avait grandement aidé, avant de prendre la route de la citadelle avec Epona qui, elle non plus, ne manqua pas de montrer son mécontentement.

    La descente de la colline fut bien plus rapide que la montée, tout comme son retour du temple d'Acaldi. Mais cette fois-ci, il n'avait pas reneigé, et la couche déjà présente s'était tassée et avait diminué de volume. Il était moins difficile d'avancer et ce fut avec bonheur que Link et sa monture atteignirent la citadelle bien plus tôt qu'ils ne l'auraient espéré. Cependant, au lieu d'aller voir la Princesse comme il en avait l'habitude, il se rendit directement à la taverne de Telma, histoire de chercher d'autres pistes au lieu d'aller faire son rapport bredouille. Néanmoins, après y avoir réfléchi tout le long de son trajet de retour, il n'avait pas la moindre idée de ce qui provoquait cet hiver maudit.

    « Quoi, c'était pas ce mioche ? » s'entendit presque hurler Telma une fois que Link lui eut conté ses mésaventures.

    Le jeune homme lui fit un petit signe pour lui dire de parler moins fort. Parce qu'il fallait dire que la taverne était bondée, et que bon nombre de sa clientèle s'intéressait de très près à leur conversation, elle aussi pressée que l'été revienne. Et le Héros n'avait pas très envie que la population entière apprenne qu'il avait encore fait chou blanc.

    « Ni lui, ni Dark Link, ni Ganondorf, lui confirma le bretteur en soupirant. Ils s'étaient juste trouvé un coin frais pour l'été et ne s'attendaient pas à ce que l'hiver revienne. Ils n'étaient pas au courant, donc j'en déduis que ça ne vient pas de ce côté-ci.

    — Tu veux dire que les démons y sont pour rien dans cette histoire ? s'étonna la tavernière en servant une énième bière à un habitué.

    — Il semblerait... »

    La femme s'empara d'un verre et se mit à l'astiquer, pensive, tandis que son client préféré se morfondait devant elle. Ses recherches infructueuses lui sapaient le moral, c'était bien la première fois qu'une quête lui donnait autant de mal. Il en serait presque venu à regretter ses longues heures d'ennui à rendre visite à la Princesse et à traîner à la taverne en compagnie de Telma sans savoir quoi faire.

    Link soupira longuement en soulevant sa chope, où un fond de bière tiède subsistait encore.

    « Alors, le Héros sèche ? » dit une voix familière derrière ledit Héros.

    Ce dernier se tendit, remarquant du coin de l'œil le sourire ravi de la tavernière, et, une joie naissant au fond de lui, se retourna vivement pour faire face au nouvel arrivant, bien connu.

    « Lafrel ! s'exclama-t-il en sautant brusquement de son tabouret. Lafrel, content de te voir ! Combien de temps cela fait-il ?

    — Oh ! au moins une demi-année, répondit son interlocuteur en souriant. J'ai eu beaucoup à faire ces derniers temps et je ne suis pas beaucoup retourné à la citadelle. »

    Il n'avait pas changé : toujours cet air autoritaire et son horrible moustache qui lui donnait plus d'années que de raison. Le vieil homme donna une accolade à son cadet, lui aussi content de le revoir.

    « Pourquoi es-tu revenu à la citadelle ? demanda Link en s'écartant de son ami.

    — Voyons, Link, sourit-il. Croyais-tu réellement que j'allais rester les bras croisés alors que le pays croule sous la neige depuis des jours ?

    — C'est en effet une raison suffisante à ton retour, admit son interlocuteur.

    — Et puis, je pense que tu seras content d'avoir un peu d'aide sur ce coup-là. Jehd est dans la salle d'à côté, viens. Il sera ravi de te revoir aussi. »

    Le plus jeune des deux acquiesça vivement, un grand sourire niais collé sur le visage, et ils délaissèrent Telma qui riait de leurs retrouvailles pour se rendre au calme. La tavernière avait toujours une petite salle de côté, à l'abri des regards indiscrets et éloignée de toute oreille qui traînait, pour les cas spéciaux, ceux qui concernaient Hyrule. Elle était certes exigüe, mais bien suffisante pour ce qu'ils y faisaient : une petite table accolée contre un mur, quelques chaises autour et une demi-douzaine d'étagères où s'entassaient des livres traitant de tous les sujets possibles et imaginables. Et qui prenaient d'ailleurs une sacrée place.

    Attablé et plongé dans un énorme livre, Jehd potassait le problème de l'hiver, tranquillement, ses lunettes tombant légèrement sur son nez. Il remarqua à peine l'entrée des deux hommes et sursauta violemment quand Lafrel, sans douceur, lui claqua l'épaule pour le tirer de ses réflexions. Au vu de la grimace qu'il afficha juste après, il avait dû se taper un genou contre un pied de table, ce qui faisait assez mal quand on y pensait.

    « Link, quel plaisir ! s'exclama-t-il en serrant vivement la main de son compagnon. On ne t'attendait pas aussi tôt, rajouta-t-il aussitôt.

    — Le temps a été clément, plaisanta le jeune homme. Tu accompagnes Lafrel, maintenant ?

    — Toujours ! Depuis qu'il m'a rattrapé quand ce SkullKid a essayé de me pousser d'une falaise alors que nous allions voir l'Épée de Légende, je ne peux plus me passer de ses services. »

    Ils rirent de concert et prirent ensuite place autour de la table, afin que Link leur raconte ses déboires. Telma leur ayant déjà raconté une grande partie, en bonne commère qu'elle était, il ne lui resta plus qu'à leur conter sa déception du temple. Il leur détailla tout et leur avoua ensuite qu'il n'avait plus aucune idée, que l'hiver continuait et qu'il ne savait pourquoi ni comment l'arrêter.

    « As-tu essayé le Temple des Saisons ? »

    Link s'immobilisa et regarda le vieil homme qui venait de parler, et qui le fixait d'un air plus que sérieux.

    « Le quoi ? réussit à sortir le Héros après quelques secondes de silence médusé.

    — Il existe un temple dédié aux saisons, expliqua Lafrel en remarquant l'incrédulité de son cadet. Si j'en crois les livres qui en parlent, il est très vieux et abriterait les quatre esprits qui contrôlent le Printemps, l'Été, l'Automne et l'Hiver. »

    Grand blanc, moment d'intense réflexion. Bien entendu, si Link avait su dès le début qu'il existait un tel temple, il s'y serait immédiatement rendu au lieu de courir après Vaati et ainsi perdre stupidement du temps. Décidément, l'aide de Lafrel et de Jehd lui était encore précieuse, et c'était grâce à eux qu'il savait où aller dans sa quête. Il se souviendrait toujours de l'époque où, à la recherche des morceaux du Miroir des Ombres, il venait les voir ici-même, attablés à cette même table autour d'une carte et parlant gravement des dégâts que causaient Xanto et Ganondorf. Et les revoilà, deux ans plus tard. La vie était drôle parfois.

    « L'esprit de l'Hiver aurait-il décidé d'imposer sa saison toute l'année ? s'interrogea alors le jeune homme plus pour lui que pour ses interlocuteurs.

    — Je ne pense pas, intervint Jehd jusqu'ici silencieux. Ce sont des esprits pacifiques, je pense plutôt au sceptre qui les contrôle.

    — Attendez, coupa Link. Un sceptre contrôle réellement les saisons ? Ce n'est pas une légende ?

    — Non, et il n'est pas impossible que ce soit la cause de tous ces maux. »

    Et la voilà, la solution à l'hiver. Un sceptre. Qui contrôle les saisons. Le Sceptre des Saisons.

    « Un simple sceptre, dit le Héros en riant presque. Un simple sceptre serait la cause de l'hiver. »

    Il fut pris d'un fou rire, ne réalisant pas que la réponse à toutes les questions qu'il se posait depuis des jours fût aussi simple.

    Après s'être remis de ses émotions et avoir reçu plusieurs tapes dans le dos de la part de ses deux amis afin qu'il se calme un peu, le Héros étudia de près ledit temple, ses légendes, sa localisation. Et pour cela, rien ne valait l'aide d'un véritable rat de bibliothèque : à chaque question qu'il posait, Jehd lui répondait sans aucune hésitation, connaissant le sujet sur le bout des doigts, soutenu par Lafrel qui avait eu vent de certaines rumeurs.

    Au bout d'une heure d'étude intensive, c'est avec la tête pleine que Link ressortit de la taverne, un sourire ravi s'étendant sur son visage. Il avait enfin quelque chose de concret. Il laissa le loisir à ses deux compagnons de tenir informée Telma de leurs avancements, cette dernière ne manquerait d'ailleurs pas de leur mettre le grappin dessus une fois qu'ils seraient revenus dans la salle principale, pour avoir sa dose de petits potins quotidiens. Lui, il avait autre chose de bien plus important à faire.

    « Si je résume bien, dit lentement la Princesse d'Hyrule en reposant sa tasse devant elle, Vaati et Dark n'y sont pour rien dans cette histoire, et apparemment pas les démons. L'hiver serait en réalité causé par un simple sceptre qui contrôle les saisons et qui aurait été volé de son temple situé à deux jours d'ici.

    — C'est cela. »

    La jeune femme garda le silence, interdite. Elle non plus n'en revenait pas que la solution fût aussi simple. Elle continua de fixer son vis-à-vis, sans dire un seul mot, retournant ce que venait de lui apprendre le Héros à l'instant.

    « Où se trouve le temple ? demanda finalement Zelda après quelques minutes de blanc.

    — À deux jours d'ici, à l'est, répondit le bretteur. Il faut que je contourne la Montagne de la Mort et que je continue. Il est très grand et se remarque de loin, dit-on.

    — Je vois, c'est assez loin. Et la neige ne va rien arranger. »

    Elle soupira et finit sa tasse de thé. La princesse avait repris des couleurs depuis la dernière fois que Link l'avait vue. Peut-être s'était-elle finalement effondrée de sommeil et avait dormi de tout son saoul, pour la première fois de la semaine. Car cela faisait déjà une semaine que l'hiver était revenu en Hyrule, et bien que les enfants continuassent de s'amuser dans les ruelles de la citadelle, la population en avait marre de ce froid glacial et les plaintes commençaient à s'amplifier. Plus il tardait à faire revenir l'été, moins les récoltes de cette année avaient de chances de survivre, et c'était ce point qui inquiétait le plus. Essuyer une famine à cause d'un hiver estival, c'était d'un comble !

    « Je devrais me hâter, dit finalement Link en se levant. Le temple est à deux jours d'ici, plus vite je pars, plus vite je règle le problème.

    — En parlant de cela, coupa la princesse en se levant à son tour, j'ai rapatrié Epona dans les écuries du château. »

    Le jeune homme fronça les sourcils.

    « Comment cela ? demanda-t-il, suspicieux.

    — J'ai pensé à un moyen de transport plus approprié pour toi, expliqua-t-elle en affichant un mystérieux sourire. Il se trouve aux portes de la citadelle, permets-moi de t'accompagner. »

    Elle sortit de la salle, guillerette. Cherchant l'embrouille, Link la suivit sans piper mot. Lorsqu'elle enfila un épais manteau beige, il ne dit rien. Lorsqu'elle tendit le bras à son chevalier servant avant de sortir du château, il le prit sans hésiter. Elle le guida sans mal dans les rues de la citadelle, les badauds s'inclinant sur son passage et répandant aussi sec de vives rumeurs sur eux deux. Mais sur le moment, ils n'en avaient cure : il n'y avait qu'eux deux qui comptaient.

    Link et Zelda passèrent la grande porte qui séparait l'extérieur de la civilisation, et ils bifurquèrent sur la droite, vers des écuries qui abritaient bon nombre de chevaux et de jolis tas de foin sur les côtés. Lâchant le bras de son ami, la princesse se dirigea vers un box et y entra, invitant le Héros à la suivre. Ce dernier, hésitant, lui emboîta néanmoins le pas.

    Six têtes se levèrent dans un seul et unique mouvement lorsque les deux Hyliens arrivèrent, et Link s'immobilisa, écarquillant les yeux. Un brouhaha impossible s'ensuivit par la suite, lorsque les six chiens de traineau se jetèrent au pied des nouveaux arrivants, langue dehors et la queue battant l'air. Ils étaient heureux de rencontrer leur nouveau maître. Aux anges, le jeune homme se retourna vers la princesse qui, tout comme son ami, souriait jusqu'aux oreilles.

    « C'est difficile d'avancer à cheval dans la neige, dit-elle en caressant la tête de l'un des chiens. Je t'ai fait amener ces petits bonshommes et un traîneau spécialement fabriqué par le Yéti du Massif des Pics Blancs, heureux de rendre service. Je pense que tu avanceras beaucoup plus vite avec eux.

    — Merci beaucoup ! cria presque le jeune homme en s'agenouillant et caressant les animaux qui se jetèrent sur lui. Ça va être un vrai plaisir de voyager en traîneau !

    — J'imagine, répondit-elle. Viens à côté, on va empaqueter tes affaires pour que tu partes dès maintenant. J'ai prévenu Reynald que tu passerais la nuit à Cocorico, ce sera l'occasion pour toi de le revoir ! »

    En effet, dans le box juste à côté, deux écuyers s'affairaient pour emballer des vivres pour le Héros et pour les chiens, des accessoires divers au cas où il faudrait creuser la neige ou grimper quelque part, des vêtements de rechange, quelques couvertures, de quoi survivre un bon bout de temps. Ils avaient même pensé à lui donner une petite outre d'alcool fort, pour oublier un peu le froid. Et pas besoin d'eau quand on avait de la neige tout autour de soi. Ils chargèrent le tout sur le traîneau, attachèrent solidement le chargement et ils le traînèrent jusque dehors. Ce fut au tour des chiens, d'être attachés convenablement pour qu'ils tirent le traineau - le voyageur eut par ailleurs un petit cours théorique afin qu'il le refasse seul - ces derniers étant tout excité d'enfin prendre la route. Puis, une fois cela fait, ce fut l'heure des au revoir.

    La Princesse Zelda salua son Héros en lui faisant - enfin ! - son habituel baiser sur la joue et lui souhaita bon voyage avant de rejoindre les deux écuyers qui, aux petits soins avec elle, lui avaient préparés une boisson chaude. Souriant, le bretteur grimpa à l'arrière du traineau et se positionna de façon à voyager le plus confortablement possible.

    Link claqua sèchement les rênes, et les chiens démarrèrent au quart de tour, filant sur la neige comme s'ils courraient sur la terre. Le jeune homme disparut dans la brume, se dirigeant enfin vers la bonne direction.

    Le 05 août 2014 à 18:19, par Krystal

    Derniers commentaires sur les forums

    Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

    Me connecter M'inscrire

    Avatar de Krystal
    Krystal jeudi 07 août 2014, 13:09:22
    Je pense qu'il aurait été plus approprié que tu m'envoies ça par MP plutôt que de le déballer à tout le monde, ce que j'apprécie moyennement.

    EDIT : omg, cet édit de l'extrême, indécent. Non mais on va où comme ça ?







    :-*
    Avatar de DrCreep
    DrCreep jeudi 07 août 2014, 13:00:32
    Non mais on va où comme ça ? Trois jours de retard ! xD

    Excellente gazette comme toujours ! À chaque fois j'apprécie la touche d'humour qui rend le tout très agréable, continue comme ça, quitte à ne pas te reposer ! Et j'attend avec impatience la suite de la fic'.
    Avatar de Oxofik
    Oxofik mercredi 06 août 2014, 16:05:46
    Ce strip est magique ! :')
    Avatar de Leena
    Leena mercredi 06 août 2014, 13:01:34
    Bonne gazette, le strip m'a bien fait rire ;D Et la fic est toujours aussi cool !
    Avatar de Clockie
    Clockie mercredi 06 août 2014, 02:00:51
    Je suis prête à relever le défi, je n'ai perdu que trois fois ! (Bon, je n'ai joué que sept fois mais c'est pas grave.)
    Je comprends, t'en fais pas... Cristal *insérer ici un rire démoniaque* (Je jure que c'est mon correcteur) Je crois que je vais aller dormir moi... Sauver mes derniers neurones, toussa...