Logo du jeu Link’s Awakening

Solution de Link’s Awakening

Quête principale - Étape 13
La Cordillère Tartare

1) Au Dédale des Panneaux

Une fois sorti du temple, allez en bas pour écouter le discours de votre ami le hibou. Ensuite, jouez le Mambo de Manbo. Achetez un remède chez Monique la Lunatique si vous en avez besoin et allez en bas. Soulevez les pierres et continuez en bas pour trouver la maison de Syrup. Progressez en bas jusqu’au téléporteur. D’ici, allez un écran à droite et un en bas. Foncez dans l’arbre par la droite pour faire tomber un Coquillage.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Prenez le Coquillage et allez en bas. Équipé de vos Bottes et de votre Plume, sautez le précipice (faites attention au monstre qui peut s’avérer méchant !). Lisez la pancarte et vous entrerez dans le Dédale des Panneaux ! Pour arriver au bout, il faut lire le panneau qui est dans la direction que la pancarte vous indique. Il faudra donc jongler entre les objets et surtout ne pas lire une autre pancarte ! Pour vous faciliter la tâche, regardez la capture d’écran en bas et suivez le trait rouge.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Le dernier panneau lu, un passage s’ouvrira. Empruntez-le pour trouver Wart, un chanteur. Payez-le 300 rubis pour qu’il vous apprenne la chanson des Grenouilles. Sortez du dédale et allez au Village des Mouettes. Après vous y être rendu, allez voir la tombe du Coq Volant, là où Marine avait l’habitude d’aller. Équipez-vous du Bracelet et poussez la tombe ; vous découvrirez un passage. Empruntez-le et au bout se trouve le squelette du Coq Volant. Jouez la chanson des Grenouilles pour le faire revenir à la vie.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

2) Le Coq Volant !

Grâce à ce nouvel animal de compagnie, vous pourrez survoler ce que vous voulez, et ce rien qu’en le soulevant avec votre Bracelet ! Sortez de sa tombe et dirigez-vous vers le château Canulet. Arrivé au pont, allez à gauche. Soulevez le Coq Volant et atteignez l’escalier à l’autre bout du précipice. La salle contient un Coquillage.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Sortez du passage et revenez au pont un écran à droite. Continuez deux fois à droite puis quatre fois en haut. Engagez-vous dans l’eau et profitez-en pour aller chercher un quart de cœur bien caché — allez trois fois à gauche, quatre fois en bas, puis plongez dans l’eau pour trouver le quart de cœur.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Revenez à l’endroit duquel vous vous étiez engagé dans l’eau. À partir d’ici, quittez la rivière par les escaliers du haut, puis allez deux fois à gauche. Ensuite, poursuivez en haut, continuez deux fois à gauche et accédez à la cordillère Tartare en prenant les grands escaliers qui mènent en haut ; vous trouverez le hibou.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Après le sermon du brave hibou, soulevez les rochers et pénétrez dans la caverne. Ne vous faites pas avoir par les ennemis, et, au pire, volez avec le Coq pour les éviter. Allez à droite et poussez les pierres pour vous frayer un passage jusqu’à l’escalier. Empruntez-le et progressez dans le mini-passage pour emprunter un autre escalier. Poursuivez encore à droite et soulevez le Coq pour atteindre le coffre contenant 50 rubis.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Revenez sur l’autre côté du ravin. Continuez encore à droite et sortez de la grotte. Poursuivez toujours à droite ; quatre écrans plus tard, montez tout en haut des escaliers et, ensuite, allez deux fois à gauche. Entrez dans la cave. Allez à gauche et faites tomber des pierres pour vous frayer un passage vers le haut. Soulevez le Coq si nécessaire. En haut, soulevez-le pour atteindre l’autre côté. Enfin, à gauche, vous trouverez la Clé Vautour.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

3) Le labyrinthe du mont !

Tombez dans un trou (n’importe lequel). Vous tomberez d’une cascade. À partir d’ici, allez trois fois à droite et entrez dans la grotte. Posez une Bombe sur le carré sans eau et prenez le passage ainsi découvert. Empruntez les escaliers qui mènent vers le haut, puis allez en bas. Il y a beaucoup de coffres dans cette salle. La solution pour tous les ouvrir en un coup : sortez de la grotte sans en ouvrir un seul. Allez en bas ouvrir le coffre contenant un Coquillage. (N. B. — À partir de celui-là, vous ne serez plus obligé de les prendre, car vous avez atteint les 20 Coquillages permettant d’avoir une surprise à la maison aux Coquillages.) Ensuite, revenez dans la grotte. Poussez les blocs de façon à ce que vous puissiez ouvrir tous les coffres en une seule fois (référez-vous à la capture d’écran ci-dessous).

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Revenez en haut, empruntez à nouveau les escaliers, repartez en bas, allez à droite, puis sortez en bas. D’ici, allez à droite. Montez les escaliers et entrez dans la grotte. Progressez dans la caverne deux fois à droite puis sortez en bas tout en faisant attention aux monstres. Dès que vous êtes sorti, allez à gauche et rentrez dans l’autre grotte. Allez à droite, prenez les escaliers, sautez ou prenez le Coq, montez les marches et allez à droite. Évitez les ennemis et allez en bas. Prenez le Grappin, accrochez-le sur la pierre de l’autre côté du ravin, sautez en bas et sortez de la caverne.

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

La caverne bouchée renferme une grande fée. Prenez la caverne du haut. Progressez dans la grotte en haut. Prenez les escaliers, évitez l’ennemi, allez à gauche par le bas et sortez de la grotte. Finissez cette partie en allant à gauche pour trouver la Tour du Vautour. Soulevez la pierre, placez la clé et entrez dans le septième donjon !

« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».
« Screenshot » de « Link’s Awakening ».

Article rédigé par Arkh et Cap