La Gazette de P-Z #98

Titre de la Gazette de Puissance-Zelda

Édito

Chompir. — Ça gaze dans cette Gazette ? Bon okay, cette Gazette débute déjà mal [N. D. L. R. — oui]. Heureusement, on vous a prévu un petit cadeau pour cette fin de Gazette ! On se retrouve tout en bas pour la surprise.


News

Achileus. — Nouveauté cette semaine : le fameux Âge de la Calamité (75 ans à vue de nez) est sorti. De quoi vous réjouir pour Noël. Ou sinon, vous pouvez faire comme moi, et attendre juste B.O.T.W. 2. Vous pouvez même vous en foutre complètement de Zelda, mais là, je comprends pas trop pourquoi vous êtes venus. Oh, et la sortie du randomizer de Breath of the Wild devrait également vous plaire, mais mon petit doigt me dit que vous serez vite fixés…


Site

Sur le site, les fiches des coquillages et de Siwan, par Vaati et la nouvelle rédactrice que l’on salue, Anju, viennent d’être ajoutées. Krystal décide de passer à l’action en postant la soluce d’Age of Calamity. Et elle avance très vite. Trop vite même, c’est suspect.


Forum

Chompir. — C’est un peu calme en ce moment sur le forum, mais il y a quand même quelques petites choses à partager.

Morémuse, qui est actuellement en train de faire pas mal de Zelda, nous livre ses impressions sur ceux qu’elle a déjà faits, sur notre sujet dédié. Du côté du topic d’A Link to the Past, Duplucky le dragon bleu s’est relancé dans le jeu et, ça y est, il l’a enfin fini ! Après avoir vu sa première partie écrasée par une météorite, sa deuxième mangée par un dinosaure, sa troisième tombée dans la cuvette des toilettes, il a enfin pu finir le jeu et briser cette malédiction. On raconte qu’il a payé assez cher le mage vaudou pour briser ce cycle, mais au moins il a fini l’un des meilleurs Zelda.
Sur sa lancée, il nous partage une nouvelle théorie de son cru, sur Ocarina of Time bien évidemment, centrée sur les mystérieuses femmes du désert et leurs mystères ! Si vous n’avez pas peur des pavés, n’hésitez pas à aller la lire et faire des retours !

Penchons-nous rapidement sur les jeux organisés sur notre forum en continuant sur la folie des Loups-Garous ! Quatrième partie qui s’enchaîne avec cette fois-ci un Duplucky (décidément il est drôlement actif en ce moment) aux commandes. Bon je vous cache pas que je boude cette partie parce que les vilains loups m’ont honteusement tué à la première nuit, mais sinon la partie a l’air de bien se passer malgré quelques inactifs.
Vous vous souvenez du Kwakédi ? Le jeu de l’été de Cap où il faut essayer de trouver et deviner les bonnes suites de citations ? Bah cette fois-ci, voici venir le jeu de l’hiver de Yorick : le Kwakédrôl ! Et maintenant on fait l’inverse, on propose les plus grosses « mikeries » pour compléter les citations et on essaye de surtout pas voter pour la vraie. D’ailleurs je viens d’en concocter une vraiment pas piquée des hannetons ! J’ai hâte de rafler les votes de ce weekend !
Finissons notre tour de la section avec un oubli lors de la dernière Gazette, ainsi qu’une note positive ! Déjà, une guerre des musiques sur les musiques de comédies musicales est en cours sur nos forums ! Les quiz semblent se relancer un pôtit peu ! Si vous aimez partager votre culture, n’hésitez pas à en relancer d’autres et participer, il y en a vraiment pour tous les goûts !
P.-S. — On raconte que Cap a fini sa rémanence pour la Forteresse des Heures et que l’équipe qui va l’affronter est déjà prête !

Pas grand-chose du côté de nos écrivains, néanmoins Neyrin. a fait un joli sommaire sur sa galerie et marqué d’un joli cœur ses textes préférés, alors n’hésitez pas à y faire un petit tour !
Du côté de nos dessineux, on retrouve Doutchboune avec deux nouveaux dessins, dont un merveilleux monsieur tout poilu ! Mais alors quand je dis poilu, c’est qu’il faudrait des jours et des jours pour le raser. Issouna nous partage le nouveau nu sur lequel elle s’entraîne. Cette fois-ci il semble s’agir d’une future maman ! Et pour finir, Morémuse nous partage deux nouveaux dessins ! L’un mettant en scène Saria se souvenant des moments passés avec Link, et le deuxième, Zelda no densetsu, mettant en scène nos héros dans des tenues typiquement japonaises de manière si choupi’ que je vais être obligé de vous le partager

Zelda no Densetsu

Et voilà, je crois que c’est définitivement tout pour cette partie. Si jamais j’ai oublié des choses, de toute façon, je peux compter sur mamie Cap qui viendra me tirer les oreilles. Fin quoique, vu ce que je viens de dire, elle va forcément venir me les tirer…


Ailleurs sur le Net

Linkondo. — Hello !! Comment allez-vous ? Vous m’avez manqué, vous savez ! Ça fait bizarre d’avoir sauté une Gazette, j’ai l’impression d’être un VOYOU — le genre à voler des objets à la boutique, si vous voyez ce que je veux dire… Achileus m’a-t⁠-⁠il bien remplacé, au fait ? Je m’inquiète, je vais voir ce qu’il a écrit… Oh, mais c’est du Awkward Zombie qu’il a mis ! Mais quel homme de culture azwel, c’est incroyable ! J’ai toujours cru en ce petit, moi je vous le dis !

Fan Art

C’est la fête en ce moment, avec la sortie du nouvel Hyrule Warriors ! J’ai pu y jouer quelques heures, et mon cœur de fanboy a d’ores et déjà pris le dessus sur mon esprit critique pour dire que c’est trop bon de pouvoir tabasser des lizalfos avec Impa ! Mais ça reste déchirant de devoir attaquer des innocents, qui se font valser par nos attaques… T.T Ces braves bokoblins hantent ma conscience.
Pour l’occasion, voici un beau petit fan art se déroulant dans la jeunesse des Sheikah de Breath of the Wild… On pourrait croire qu’il a été fait après l’annonce de l’Ère du Fléau, mais non ! Impa était déjà adorable dans l’imaginaire d’Isekenu (イセケヌ) !

Fan Art

Strip

Pas de blagues pour cette fois ! Je commence à vider mes stocks d’humour à deux rubis (orange !). Cette fois-ci, je vous propose de lire un des nombreux strips que l’on retrouver sur la page Tumblr Linked Universe : une fanfiction où 9 Link différents se retrouvent dans la même timeline et voyagent ensemble. Il y a beaucoup à lire, mais les petites discussions entre les héros sont ce qu’il y a de meilleur à mon goût ! En voici une sur les timelines, justement, pour vous faire une idée. Mais je ne peux que vous recommander d’aller vous balader sur le site, ça se lit tout seul !

Strip

Strip

Strip

Strip

Strip

Strip

Strip

Strip

Vidéo

Avez-vous déjà vu, ou au moins entendu parler de Boss Keys ? C’est une série de vidéos réalisée par le journaliste Mark Brown qui analysait originalement le level design des donjons de la série Zelda, avant de se diversifier sur celui de Dark Souls ou ceux des metroidvanias. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à les voir, c’est passionnant et la majorité des épisodes possède des sous-titres français. Car aujourd’hui, ce n’est pas ça que je vous partage, mais une vidéo très attendue sur la chaîne YouTube de Mark, et qu’il a sortie à l’occasion du million d’abonnés : une étude particulière sur les donjons Zelda qu’il appelle « puzzle box dungeons » ; ces donjons qui sont eux-mêmes des puzzles à résoudre, comme le fameux temple de la Forteresse-de-Pierre de Majora’s Mask ou le (encore plus fameux, mais pas pour les mêmes raisons) temple de l’Eau d’Ocarina of Time. Et je pense qu’on sera tous d’accord pour dire que ceux-là sont les meilleurs ! Ou les plus mémorables, du moins… Je prie pour qu’on ait de nouvelles brillantes idées de donjons par la suite !

Musique

J’aurais bien aimé conclure avec un morceau de l’Ère du Fléau, mais je n’ai pas beaucoup avancé dans le jeu, et je ne sais pas encore quoi vous proposer… Bon, en même temps, j’ai eu la mauvaise idée de partir en mode héroïque, alors je passe 40 minutes pour chaque boss, et à force je n’avance pas ! C’est éreintant, ces combats à rallonge… C’était vraiment une idée de noix korogu de choisir cette difficulté. Enfin bref, à la place, je vous propose une expérience sonore peu commune : un album d’arrangements de musiques d’A Link to the Past aux synthétiseurs analogiques ! Plus rétro que nature, on est loin de l’habituelle synthwave et de son pep, pour se tourner vers une écoute plus contemplative, qui sent bon l’écran cathodique et le synthétiseur aux milliers de modulations ! L’album est assez court, mais une version étendue existe sur le Bandcamp de Switched On ! Oh, et on y trouve aussi un album sur Secret of Mana, que personnellement je préfère ; à votre place je me jetterais dessus !


Interview

Chompir. — Eh oui ! Vous ne rêvez pas ! C’est le retour des interviews ! Il est étang hein ! (Bon okay promis j’arrête les blagues nulles pour ce numéro.)
Pour ce numéro, on est partis interviewer les créateurs du nouveau randomizer de Breath of the Wild. Si vous avez suivi l’actualité, vous avez d’ailleurs vu qu’on leur a aussi dédié une news (oui je remets le lien oklm une deuxième fois). Voyez cette interview comme un complément à cette dernière.

P.-Z. — Bonjour, SuperPlayer et Zarwaldo. Aujourd’hui, nous souhaitons parler de votre projet « Zelda: B.O.T.W. Randomizer ». Mais avant de nous lancer dans le vif du sujet, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ainsi que présenter le concept de randomiseur pour ceux qui ne connaîtraient pas ?

S. — Je suis SuperPlayer, streameur et speedrunneur sur Breath of the Wild et d’autres jeux, je ne vous ferai pas la liste parce que bien trop longue, mais gros joueur de Nintendo majoritairement. J’ai commencé dans ce monde du speedrun avec du commentaire de speedrun, plus particulièrement du TAS, sur la chaîne que j’ai créée avec un ami il y a de cela 9 ans quasiment jour pour jour. Depuis, je continue le streaming sur ma chaîne Twitch depuis 2015 et j’ai développé l’aspect logique et réalisé beaucoup de tests du randomiseur avec mon collaborateur Zarwaldo qui se présentera.

Z. — Je suis Zarwaldo, également streameur et speedrunneur sur Breath of the Wild, notamment dans la catégorie « any% », sur laquelle j’ai maintenu un record d’Europe pendant plusieurs mois, mon record personnel étant de finir Breath of the Wild en 30 min 55 [le record mondial étant actuellement de 26 min 42 s 400 ms, N. D. L. R.]. Je joue également à quelques autres jeux de manière décontractée sur ma chaîne Twitch, mais je joue majoritairement au randomiseur de B.O.T.W. avec Spreuh, notamment sur un ancien logiciel qui ne nous convenait pas pleinement. C’est pourquoi nous avons décidé de développer et de publier notre propre randomiseur.

S. & Z. — Le randomiseur de Breath of the Wild consiste à faire redécouvrir le jeu à un joueur sans jamais lui faire refaire la même partie. Le joueur s’autorestreint l’utilisation de la majorité des objets du jeu. Chacun de ces objets est associé par le logiciel à un objectif précis dans le jeu (soit un sanctuaire, soit une quête secondaire, soit une créature divine, soit l’épée de légende…). Le joueur, s’il veut utiliser ces objets, doit alors compléter l’objectif qui correspond, afin de les débloquer. L’objet alors débloqué permet d’une part son utilisation, et d’autre part de compléter d’autres objectifs, qui fourniront d’autres objets, etc. C’est ainsi que se forme la progression dans le randomizer.

P.-Z. — Votre randomiseur offre une certaine facilité d’accès comparé aux autres puisqu’il ne demande ni de ROM modifiée ni d’utiliser un émulateur. Pouvez-vous nous expliquer comment est né le projet et comment il fonctionne ? Par ailleurs, certains l’appellent « bingo Zelda: B.O.T.W. ». Est-ce d’une certaine manière justifié ? Est-il réellement différent par rapport à des randomiseurs plus classiques ?

S. & Z. — Tout d’abord, une chose est à éclaircir. Le randomizer est totalement différent du bingo, et pas que pour Breath of the Wild. Donc je dirais que ce n’est pas justifié de comparer le bingo et le randomizer. Le bingo est une manière de rejouer au jeu en complétant certains objectifs sans forcément amener une modification du contenu dans le jeu et l’on peut utiliser tous les objets mis à disposition. L’objectif final étant de compléter la grille qui elle est aléatoire en complétant une ligne, colonne ou diagonale. Il n’est pas question d’autorestriction, ce qui est le cas dans le cadre du randomizer que nous avons développé. Comme nous l’avons déjà précisé, le projet est né du logiciel de KaoPyro, le développeur principal du premier randomizer du jeu auquel nous jouions avec Zarwaldo avant de décider de créer le nôtre. Les raisons de la création de ce nouveau logiciel étaient évidentes pour nous. Réfléchir à une nouvelle logique, apporter de nouveaux aspects du jeu et tenter de ne rien oublier dans l’univers de Breath of the Wild. Nous avons donc pensé à intégrer les quêtes annexes, l’utilisation des tours, des souvenirs, des laboratoires d’Elimith et d’Akkala ainsi que l’utilisation des Korogus, qui ont été repensés pour une meilleure ergonomie.
L’interface aussi était à revoir, parce que n’incluant pas les différents bonus conférés par la nourriture, mais aussi parce que nous avons voulu simplifier certains quêtes et sanctuaires parfois difficiles sans un équipement de grande puissance nécessitant d’aller récupérer parfois des armes dans le château d’Hyrule. Repenser la logique pour que ce soit le plus accessible pour tout le monde, et le moins ambigu possible également. La logique qu’avait mise en place KaoPyro demandait parfois d’utiliser des moyens qui n’étaient pas du tout évidents pour un joueur débutant et nous voulions éviter de frustrer des joueurs par des logiques pouvant être tordues.
Il n’est pas fondamentalement différent dans ses règles de bases, mais dans sa façon d’être joué. Majoritairement, les randomizers sont conçus pour « forcer et contraindre » le joueur dans une certaine progression. Ici, c’est à la volonté seule du joueur de se plier aux exigences du logiciel afin de respecter l’utilisation des différents modules, armes ou effets de nourriture afin de progresser jusqu’à l’objectif final : vaincre Ganon.
C’est bien parce que Breath of the Wild est un open world sans limitation que sa jouabilité en tant que randomiseur est différente.

P.-Z. — Ce randomisateur vient juste de sortir et de nombreuses améliorations sont, on l’imagine, prévues. Quels sont les changements que vous aimeriez apporter ? Par ailleurs, êtes-vous confrontés à des difficultés ou à des situations impossibles à résoudre que vous n’aviez pas envisagées en vous lançant dans ce projet ?

Z. — Pour l’instant, les changements apportés sont surtout liés à des bugs ou à l’instabilité du logiciel. On envisage également de pouvoir proposer différentes options de jouabilité sur les règles du randomizer qui seront sélectionnées par le joueur. Beaucoup d’améliorations sont à prévoir en effet, et nous travaillons dessus le plus souvent possible afin d’améliorer l’expérience des joueurs.

S. — N’étant pas le dév’, je pense qu’à chaque problème, il y a une solution. Le tout étant de savoir identifier l’origine du problème rencontré et d’adapter la réponse pour que le logiciel ne rencontre plus ce souci dans les futures versions. Nous sommes à l’écoute de chaque remarque qui nous est proposée, notamment en ce qui concerne l’ajout de raccourcis clavier pour contrôler l’accès aux différents indices que fournit le logiciel, ou encore la création d’une version Linux, l’ajout de nouveaux paramètres, et j’en passe. L’idée est de rendre le logiciel le plus complet possible, afin qu’il puisse convenir au plus de personnes voulant jouer au randomizer de ce jeu.

P.-Z. — On joue principalement aux randomiseurs dans le but de rencontrer une nouvelle expérience de jeu et on a même tendance à s’affronter à plusieurs sur une même seed. Pouvez-vous nous expliquer le principe des races ?

S. — Une race, c’est un moyen de s’affronter en s’amusant afin de stimuler un peu de compétition pour celui qui aura le mieux réfléchi, aura eu une meilleure exécution ou le plus de chance. On commence une seed en même temps, et celui qui bat Ganon le premier remporte la race. Rien de plus simple. C’est tout à fait possible de le faire en coopération avec un ami et donc de faire des races à 4, 6 ou encore 1 000 pourquoi pas ! Voyons les choses en grand.
L’objectif encore une fois, c’est de passer un bon moment ensemble à jouer à un jeu que l’on adore tous.

P.-Z. — Il existe maintenant une version randomisée de presque tous les Zelda (celui de Skyward Sword étant sorti il y a quelques semaines). Certains offrent même des mix entre différents jeux. Avez-vous une préférence parmi les randomiseurs Zelda ? Une anecdote sur l’un d’eux ?

S. — Pour ma part, j’apprécie beaucoup le randomizer de The Legend of Zelda: A Link to the Past, opus de la Super Nintendo/Famicom. C’est un jeu déjà extrêmement apprécié de la communauté Zelda et l’un des plus compétitifs sur la scène des randomizers. Beaucoup de paramètres différents, différents modes de jeu, une très grande rejouabilité et un jeu qui se termine relativement rapidement. Je me rappelle surtout des moment passés avec un très bon ami à moi, Marco (speedrunneur de jeux de la licence Zelda et streameur à temps plein) chez qui nous avons passé une nuit entière à jouer l’un contre l’autre aux randomizers d’ALTTP et d’O.O.T., à rigoler en essayant de ne pas faire trop de bruit pour ne pas réveiller sa copine ! Celui de The Legend of Zelda: Ocarina of Time est aussi l’un de mes préférés, car c’est aussi le jeu que je préfère dans toute ma collection de jeux vidéo. Extrêmement complet, également comportant pas mal d’options et pour lequel j’ai même pu participer à un tournoi organisé par une chaîne communautaire ne parlant et ne proposant que du Zelda (ZeldaSpeedRun, ou ZSR). J’ai pu tester les randomizers de The Legend of Zelda: Majora’s Mask également, mais je regarde beaucoup de randomizer notamment sur The Legend of Zelda: The Wind Waker, qui est l’un des jeux auxquels j’ai le plus joué sur ma Nintendo GameCube !
Et évidemment, le randomizer de Breath of the Wild. Il est bien spécial pour moi, notamment grâce à Marco et à beaucoup d’autres amis à moi (18 pour être exact) qui, pour mes 28 ans, en 2018, ont récolté la modique somme de 300 € afin de me permettre de m’offrir la Switch. Au Stunfest (événement breton organisé à Rennes chaque année dans la mesure du possible et des financements), c’est là que j’ai rencontré, ou du moins connu Zarwaldo, qui runnait sur la scène de la Team Super Play Live (T.S.P.L.). C’est alors que je me suis vraiment investi dans Breath of the Wild, jouant au jeu, essayant de finir la complétion des 120 sanctuaires et pourquoi pas de me lancer dans le speedrun du jeu à mon tour, l’appréciant tout particulièrement. J’ai donc suivi Zarwaldo sur sa chaîne Twitch alors qu’il jouait au randomizer de KaoPyro, et c’est là que je me suis décidé à lancer le speedrun. Et de fil en aiguille, j’ai rejoint une petite équipe qui jouait déjà au randomizer, Zarwaldo et Julgane (cœur sur le plus grand homme de cette génération 2003 <3), la team des « Brandoneur indécis », afin de compléter des seeds à plusieurs. Et here we are! développeur du logiciel, peut-être pas dans sa conception logicielle, mais dans une moindre mesure, permettant de continuer de faire grandir la communauté des amoureux des jeux Zelda dans son ensemble.

Z. — Je n’ai personnellement pas joué du tout aux randomizers d’autres jeux, toujours rebuté par le fait d’installer une ROM hackée ou un émulateur. C’est pourquoi SuperPlayer aura plus de contenu que moi à raconter sur le sujet. Cependant, la sortie d’un randomizer plus accessible sur le jeu que je speedrunne m’a motivé à m’y mettre activement, et finalement à en développer un moi-même. Avant le développement, je me suis évidemment renseigné, notamment auprès de SuperPlayer, sur le randomizer d’Ocarina of Time, afin d’en comprendre la logique, les raisonnements, ce qui le rend intéressant à jouer. Ce qui fait d’un randomizer un bon randomizer en somme. J’ai donc essayé de retranscrire au maximum dans le randomizer de B.O.T.W. ce que je trouvais le plus intéressant dans le randomizer d’O.O.T. : les raisonnements et déductions, qui permettent de finir bien plus vite qu’en cherchant des objets au hasard.


Linkondo. — Voili voilou, à présent cette Gazette arrive à sa fin, il est temps de se dire au revoir ! Après tout, nous savons vous et moi qu’il y a un certain jeu qui n’attend que d’être fait… Mais nous reviendrons, je le promets ! Alors soyez patients, gardez la forme, et pensez à faire la prière du matin à Koji Kondo ! Ou Toru Minegishi, c’est selon votre préférence. Ou Hajime Wakai… Ou Ryo Nagamatsu… Ou encore… Enfin, comme vous voulez, on respecte toutes les écoles, ici !
Bref, dans tous les cas, revenez dans deux semaines, on vous attend avec un délicieux fondant au chocolat !

Le 24 novembre 2020 à 23:56, par Zelink

Avatar de Zelink

À propos de l'auteur :
Je soule mon monde pour des écarts typographiques d’une insignifiance consensuelle. Le vice des points a corrompu jusqu’à mes écrits les plus informels. Ce que je fais de bien, c’est comme cette rime : de l’accidentel. (Af, là, ça sonne pas naturel.)

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Morémuse
Morémuse mardi 01 décembre 2020, 20:39:04
Encore une très bonne gazette, merci aux rédacteurs. Le fan art est vraiment choupi. Si Impa et sa sœur sont déjà grandes alors que Zelda est ici une enfant, ça veut dire que les sheikas en plus d'avoir une longue espérance de vie vieillissent aussi plus lentement que les hyliens. Ils en ont de la chance.
Superbe vidéo sur les donjons, qui me motive à me remettre sur Skyward Sword. Mais pas avant d'avoir fini Twilight Princess, où je suis encore bloquée.  :oups:
Merci pour ce strip long et bien dessiné, où il me faudra plusieurs lectures vu mon niveau moyen en anglais pour bien tout saisir.
Avatar de Cap
Cap vendredi 27 novembre 2020, 09:46:16
Mamie Cap vous zut très fort
Avatar de Chompir
Chompir jeudi 26 novembre 2020, 11:33:09
Je suis déçu, ça n'a pas parlé de ma superbe contribution au topic "Hyrule Warriors: L'Ère du Fléau".

Merci pour cette gazette ! :) Vu les talents qu'on a sur le forum en ce moment, vous devriez vraiment appeler les membres à faire des strips !

Pour la première partie, je te boude.

Pour la deuxième, c’est vrai qu’il y a du talent. :niak:

Sinon superbe Gazette ! J’espère que l’interview vous aura plus ! :oui:
Avatar de Guiiil
Guiiil mercredi 25 novembre 2020, 19:54:59
Je suis déçu, ça n'a pas parlé de ma superbe contribution au topic "Hyrule Warriors: L'Ère du Fléau".

Merci pour cette gazette ! :) Vu les talents qu'on a sur le forum en ce moment, vous devriez vraiment appeler les membres à faire des strips !
Avatar de Duplucky
Duplucky mercredi 25 novembre 2020, 17:19:15
Citer
P.-S. — On raconte que Cap a fini sa rémanence pour la Forteresse des Heures et que l’équipe qui va l’affronter est déjà prête !

Suis le seul à avoir fait mon build *Toussote*

Sinon chouette gazette, très long strip qui lance un bon petit débat entre les différents Link et ouais, je réalise que je suis partout sur PZ, e nce moment.  :oups: