La Gazette #100

On y est. La centième Gazette.

Du coup, je sais pas quoi dire dans cet édito. En lançant la Gazette, je m'étais fixé un objectif de cent. Arriver aux trois chiffres, ne pas abandonner. Et au bout de deux ans, nous y voilà. Les cent Gazettes. Voilà. Merci à tous de continuer à la suivre, de réagir aux vidéos, aux images et aux gifs de Ghirahim (le meilleur de l'hebdomadaire, avouez-le). Ça me fait plaisir vos petits commentaires ! Et même un petit "J'aime" sur Facebook, ça me fait plaisir, car je sais que les gens suivent un peu. Savoir que j'ai enfin atteint les trois chiffres, ça m'a donné un coup de fouet (y a pas de sous-entendu là-dedans) et j'ai soigné ce petit bébé. Enfin bref, encore et toujours un grand merci à vous tous qui lisent la Gazette chaque semaine malgré son retard, ses p'tites imperfections, mais on sait tous que c'est cela qui fait la magie, n'est-ce pas ? Et un grand merci à Jophine pour le design. Il est beau, hein ?

Bien, maintenant, on se fixe un nouvel objectif ? Disons, cent-cinquante ? Pour un an de plus parmi vous ? C'est d'accord : repartons pour cinquante Gazettes !

Mon dieu, que j'aime ces bannières.

  • News
  • Je me dois de commencer cette section sur une triste nouvelle qui a affecté beaucoup d'entre nous cette semaine : la mort de Robin Williams, qui s'est suicidé à l'âge de soixante-trois ans. On se souviendra toujours de cet homme qui a bercé notre enfance, avec Jumanji, Hook, Madame Doubtfire, Will Hunting. Un au-revoir à un homme d'exception. Je reviens, je retourne pleurer.

    Concernant Hyrule Warriors, sorti au Japon cette semaine, plusieurs choses nous parviennent : nous avons tout d'abord eu la vidéo concernant Xanto puis une autre concernant un certain mode Vilain. Ça me donne envie tout cela ! Et puis, pour couronner le tout, Famitsu et Gamekult ont testé le jeu. Deux avis très contrastés. Mais je vous laisse le découvrir.

    Et une piqûre de rappel pour le Concours Mensuel #5, car il ne vous reste que quinze jours pour y participer. A vos claviers ou à vos crayons !

  • Soluce
  • Dans cette section, à l'honneur : The Wind Waker HD. Et une invité d'honneur aussi, j'ai nommée Alice Lee ! Que nous a-t-elle préparé cette fois-ci ? Oh ! Deux anecdotes ! Celle sur la Voile Rapide et celle sur les Grandes Fées et leurs Améliorations. C'est chouette tout ça !

  • Fiches
  • Aujourd'hui, ma grand-mère est morte. Elle s’appelait Madame Doubtfire. Triste. Mais après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps, j'ai appris qu'elle m'avait légué des choses. Contente, la tristesse envolée (coeur de pierre, le retour! ), après avoir éliminé les autres qui avaient aussi une part du testament, comme Cap par exemple, je me rends chez le notaire et il me donne une petite boîte. Dedans se trouvent les trois perles des déesses : la Perle de Din, la Perle de Farore et la Perle de Nayru. Mais ce n'est pas tout ! Il y avait aussi un Collier Macabre, une Plume d'Or et une Graine de Bokobaba pourrie. Je vais devenir riche !

  • Produit Dérivé
  • Et nous avons cette semaine un produit dérivé qui nous vient de Zeldanintendo : une pochette de rangement Zelda, disponible dans le catalogue de Nintendo pour 4000 étoiles. Joli !

  • Réseaux Sociaux
  • Allons voir du côté de Twitter et de Facebook !

  • Calendrier
  • Et dire que les Japonais ont eu Hyrule Warriors cette semaine... Plus qu'un mois pour nous, courage !

    • 19 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U en Europe
    • 26 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U aux États-Unis
    • 3 Octobre 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur 3DS
    • Novembre 2014 : Sortie des remakes de Pokémon Rubis/Saphir
    • Hiver 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur Wii U
    • Fin 2015 : Sortie de Zelda Wii U

  • Le Site
  • Ça en devient une habitude, d'avoir des choses par ici. Plus de gif à mettre, c'est Cap qui va pleurer. Mais moi, ça me fait plaisir tant de créativité !

    Du côté littéraire, nous avons deux nouvelles fictions : la première est de Midona-Hylia, elle s'intitule Déesse Hylia - Zelda Skyward Sword et elle compte déjà douze chapitres ! C'est un joli score ! Et à côté, il y a Midona-Hylia (oh, bizarre, on dirait que c'est la même personne que précédemment) qui a posté le premier chapitre de sa nouvelle fiction humoristique : Mes Vacances avec les Persos de Zelda.

    Au niveau des artistes, nous avons quatre héros : Faith-blairheather nous dévoile quatre fanarts de quatre personnages de Zelda dans un style Zelda. C'est super beau (surtout le Ghirahim !) ! A côté, il y a Twikie qui poste un dessin de Link dans Hyrule Warriors, et Nyutor un dessin de Zelda et Hilda dans A Link Between Worlds. On termine avec Drac qui, elle, a posté un dessin et des broderies. Ah, je suis fier de vous les jeunes.

    Et comme j'ai beaucoup aimé le fanart de Ghirahim de Faith-blaiheather, je vous le mets ici. Il est beau, hein ?

  • Le Forum
  • Au niveau de la communauté du forum, comment se portent nos artistes et nos écrivains ?

    • On commence avec le plus beau, ou la plus belle : Doutchboune revient et nous offre deux croquis : Link et Tetra. Du Zelda sur un forum Zelda, surprenant ! Mais non avons également quelques photos !
    • Toujours du côté artistique, un petit nouveau, Nyutor, qui nous guette depuis de nombreuses années, a enfin décidé de s'inscrire et d'ouvrir une galerie. Bravo à toi !
    • Du côté des littéraires, nous avons notre éternel poète, Synopz, qui a posté un nouveau poème, intitulé Indicible.
    • Quelqu'un a créé une galerie dans le coin Artistique, alors quelqu'un crée une galerie dans le coin littéraire. Normal ! Ici, c'est Midona-Hylia qui est à l'honneur avec sa galerie où elle publie sa première fiction Zelda : elle s'intitule Déesse Hylia-Zelda Skyward Sword et comporte déjà une dizaine de chapitres.
    • Ganonpow, quant à lui, a commencé sa fiction : les Combattants du PZ. Retrouvez les aventures de Zelink, de Duplucky, de Krystal ou encore d'Izzy Novada à travers d'une inoubliable quête !
    • Pour conclure cette partie en beauté (et non, je ne me lance pas des fleur), votre rédactrice, Krystal, a publié sur sa galerie la troisième partie de la Fiction de l'Été. Youhou !

    Entamons cette section. Qu'allons-nous dire ici ? Oooh, je vois des choses ici et là. Bougez pas, Tata arrive.

    Let's go.

    Parlons un peu du forum. Il n'y a pas grand-chose de nouveau, aussi vais-je (encore) lancer un appel pour le Loup-Garou spécial Disney de Cap&Alice, qui manque encore un peu de monde. La partie devrait bientôt commencer et, pour ne pas que des rôles soient supprimés, il faudrait que des gens s'inscrivent encore. N'hésitez pas, un Loup-Garou, c'est toujours chouette !

    Et pour étoffer un peu plus cette partie, je vais reprendre un vieux concept et vous présenter chaque semaine un topic incontournable du forum. Et pour bien commencer, je vais vous présenter le topic qui rassemble le plus de monde, qui possède le plus de messages, et c'est sûr, car il s'agit du topic Restons dans le Hors-Sujet. Que serait un forum sans son topic de flood, de déboires et de joie en tout genre ? Vous avez envie de vider votre sac ? Bienvenue parmi nous !

    Concernant les nouvelles têtes du forum, il y en a une paire ! Nous avons tout d'abord Midona-Hylia, une écrivaine en herbe qui a, par ailleurs, ouvert sa galerie littéraire, puis il y a Drac, une férue de broderie, et enfin Nyutor, une fan qui traîne dans les environs depuis perpète. Ça en fait, des filles sur le forum. Faites attention, les garçons, les filles vous envahissent !

    Joyeux Anniversaire ! Mais qui ça ? Deux de nos camarades cette semaine ont gagnés une année en plus ! Il y a d'abord un fantôme, un ancien membre qu'on n'oublie pas, Chrislink, et nous avons la grande soeur d'une petite modette, j'ai nommée Chatmanouninouninette d'amour. Happy Birthday à tous les deux !

  • Strip
  • Un petit comic tiré de ce site, et qui montre un Ganondorf qui veut absolument que Link ne progresse pas dans les donjons. Ce vilain.

  • Point Image
  • Pour l'image de cette semaine, je suis tombée par hasard dessus en cherchant l'image de la semaine passée (celle de fado). Je suis tombée dessus car la galerie du site sur lequel l'image est hébergée, 4nabs.com, est intitulée Fado. Un coup du sort, car le fanart est juste adorable ! Du coup, je n'ai pas trouvé l'auteur de ce dernier (et je doute que ce soit "Fado"), mais je peux néanmoins vous montrer la galerie sur laquelle l'image est. Voyez le peuple Kokiri sous un autre angle, regardez-les comme ils sont mignons tout plein !

  • Point Vidéo
  • Il est difficile de trouver de bonnes vidéos sur Zelda en ce moment. Alors quand une perle comme celle que je vais vous présenter cette semaine se pointe juste sous mon nez, je saute sur l'occasion ! Pas d'animation cette semaine. Pas de vidéo rigolote. Mais une jolie réalisation d'une (ou un ?) artiste qui, suivant l'actualité Zelda, a dessiné, sous la caméra ébahie, Link d'Hyrule Warriors. L'artiste, surnommé Polaara, a un coup de crayon incroyable, si bien qu'à la fin, on croirait le dessin tout juste imprimé d'un artwork officiel. Et il (elle ?) n'en reste pas là, car il a déjà réalisé des dessins de Zelda et même de Midona ! Je vous jure que ça vaut le coup d'oeil.

  • Point Musique
  • Il y a quelques jours, notre administrateur adoré, Yorick26, est venue me voir sur Skype et m'a envoyé un mystérieux lien, menant à Youtube. En cliquant dessus en bonne curieuse que je suis, j'ai atterri sur une vidéo de NyanNyanMelody, une artiste qui a une très jolie voix. Et oui, parce qu'on l'entend tout au long de la vidéo ! En plus de prendre des pistes géniales comme The Song of Healing, cette jeune fille crée des paroles s'alliant parfaitement à la chanson et racontant son contexte. Et le tout en nous ensorcelant ! Écoutez-moi cela ! Et elle en a fait tout plein, un vrai régal !

    EDIT : On me murmure dans l'oreillette que c'est en réalité Megurine Luka des vocaloid qui chante dans la vidéo. Merci à Morgane de me l'avoir fait remarquer !

  • Coin Découverte
  • Bienvenue dans cette nouvelle section intitulée, comme vous avez pu le lire, à moins que vous ne soyez illettrés, dans ce cas vous n'avez rien à faire ici : Coin Découverte. Pour ceux qui suivent la Gazette depuis le début, et je vous en remercie du fond du cœur, il y a déjà eu une partie de ce type : Découverte de la Semaine. Je l'avais abandonnée suite aux difficultés que j'avais à trouver chaque semaine des nouveautés, mais je pense qu'il est temps de la reprendre, de l'eau ayant coulé sous les ponts et de nouvelles choses étant apparues.

    Du coup, cette semaine, pour inaugurer le tout, je vous propose de découvrir l'une des récompenses du Concours Mensuel #5. Il s'agit d'une boutique sur Etsy, nommée HylianCrafts (déjà rien que le nom devrait vous mettre sur la voie) et qui vous propose une sélection de bijoux tous plus beaux les uns que les autres. On retrouve des boucles d'oreilles en forme de bombes, des pendentifs représentant Navi ou Taël, des portes-clés en forme de Noix Mojo, bref, de quoi faire des heureux à des prix plus qu'abordables !

  • Fiction de l'Été
  • Il faut que je vous présente quelques excuses pour la partie manquante de la fiction la semaine passée. Pardon. Néanmoins, ce vide d'inspiration m'a fait réalisé que je suis bien en avance dans la fiction, trop même, mes longues parties grignotant sur les autres et ainsi de suite. Bref, au lieu d'avoir neuf parties comme il était prévu du départ, il n'y en aura que huit. On peut dire, donc, que lors de la Gazette dernière, j'ai fait une petite pause. Tout simplement. Et ça reprend cette semaine !

    Bref, un petit résumé des autres parties, puisque ça fait deux semaines que vous n'avez rien lu : l'hiver, de retour à Hyrule, continue. Après avoir rencontré ses deux principaux suspects, Dark Link et Vaati, Link s'aperçoit que le changement de saison n'est pas dû aux démons, mais au Sceptre des Saisons, apparemment dérobé. Après avoir rendu visite à Zelda, le Héros part en traîneau en direction du Temple des Saisons, où il espère que tout se terminera enfin. Voilà, bonne lecture !

    Routine Fatiguante

    Il faisait nuit noire. Dehors, le vent soufflait sur la plaine, soulevant les flocons de neige qui subsistaient sur le dessus de la couche et les faisaient danser dans les airs, dans une valse magnifique. Les nuages étaient moins nombreux, laissant entrevoir la lune qui éclairait faiblement les environs de ses rayons. Tout était calme, silencieux, et rien ne semblait troubler cette sérénité qui régnait en maître sur ces lieux. A ça près.

    « Brrrelan ! »

    Crahmé poussa un cri de rage avant de furieusement jeter sa main sur la table, croisant les bras et commençant vraisemblablement à bouder. A ses côtés, Reynald secoua la tête, amusé, et Link rirait de son comportement tandis que le doyen des Gorons ramassait sa mise, aux anges. C'était indéniable : Gor Cobalt était le plus fort de tous au poker. Voilà une dizaine de manches qu'il se disputaient, et le Goron n'en n'avait perdu aucune d'entre elle, si bien que le Héros commençât à se demander s'il ne trichait pas. Mais l'aîné était continuellement torse nu, il lui était donc difficile de cacher des cartes dans ses manches pour les échanger. Ou autre part, par ailleurs.

    C'est à la manche suivante, et après l'énième victoire de Gor Cobalt, qu'ils décidèrent d'arrêter le massacre et de sauver les derniers rubis qu'il leur restait. Mécontent d'avoir encore perdu ses économies, Crahmé quitta le groupe aussitôt les cartes rangées, prétextant qu'il avait des bombes à préparer et qu'il devait finir avant d'aller se coucher. Tous savaient que, mauvais joueur qu'il était, il ne supportait pas de perdre, et qu'il allait passer le reste de sa soirée à exprimer sa frustration en faisant exploser des pétards dans son atelier en jurant en plusieurs langues. Le Goron, quant à lui, préféra rester quelques instants de plus au coin du feu avant d'affronter l'hiver dehors pour rentrer chez lui. C'était compréhensible : au creux de leur montagne, ils ne connaissaient que la chaleur de la lave et les vapeurs de leurs sources chaudes. Les Gorons descendaient rarement à Cocorico en hiver, et la présence ce soir-là de Gor Cobalt était exceptionnelle. Ce n'était pas la neige et le froid qui allait l'empêcher de participer à sa partie de poker hebdomadaire !

    Link et Reynald, alors livrés à eux-mêmes, décidèrent de rejoindre l'auberge du village pour se reposer. Enfilant leur cape en fourrure, les deux amis sortirent dehors, dans le calme de la nuit. Depuis ces deux dernières années, et depuis le massacre qu'il y avait eu lors de l'avènement du Crépuscule, le village s'était reconstruit, et il comptait quelques dizaines de nouveaux habitants qui animaient les lieux et les emplissait de vie. Au plus grand bonheur de la fille de Reynald, Louda, qui avait souffert du départ de ses amis de Toal, se retrouvant à nouveau seule avec son père. De nouveaux camarades étaient arrivés, et d'après ce qu'il avait entendu, la jeune fille s'amusait beaucoup avec. Au grand plaisir de son paternel qui la voyait de plus en plus souriante chaque jour qui passait.

    Durant leur chemin du retour, alors qu'ils discutaient tranquillement, les deux hommes passèrent devant l'enclos des chiens de traîneau, qui bondirent sur leur pattes dès qu'ils les virent, et qui jappèrent de joie en grattant la porte. Attendri, Link entra dans l'enclos et s'agenouilla auprès de ses bêtes qui se jetèrent sur lui, rejoint par son aîné.

    « Comment vont les enfants, à Toal ? demanda Reynald en caressant l'un des chiens.

    - Cela fait un moment que je ne les ai pas vus, confessa Link. Mais la dernière fois, ils avaient bien grandis ! Fénir continue ses bêtises, Anaïs commence à s'intéresser de trop près aux hommes... »

    L'aîné laissa échapper un petit rire compréhensif. Sans nul doute avait-il le même problème avec sa propre fille.

    « Quant à Colin, il suit les traces de son père et s'entraîne à l'épée et aux arts du combat. Et Balder continue de conquérir le marché en achetant tous les magasins qu'il peut.

    - Balder vient souvent au village pour vérifier que son échoppe se porte bien, fit remarquer son ami. Les affaires ont l'air de marcher pour lui.

    - S'il continue, il va devenir plus riche que le Roi lui-même. »

    Reynald éclata de rire. Ils se relevèrent de concert, abandonnant les six chiens qui gémirent de déception, et sortirent de l'enclos. En refermant la porte, il furent rejoint par Gor Cobalt, qui rentrait chez lui à grand pas. Sans nul doute allait-il faire une petite étape à la source d'eau chaude du village pour se réchauffer avant de rouler-bouler jusqu'à son foyer.

    « Vous savez quelque chose sur le Temple des Saisons ? interrogea Link en marchant à ses côtés.

    - Juste ce que tout le monde sait. Tu te rrrends au Temple ? Il est encorrre trrrès loin, lui répondit le Goron.

    - Oui, il faut contourner la montagne et il y en a encore pour une journée, si je me souviens bien, intervint le chef de Cocorico.

    - C'est cela, confirma le jeune homme.

    - Il y a un autrrre chemin, lui assura Gor Cobalt. Pas besoin de contourrrner la montagne, il existe un passage pour les Gorrrons à trrravers la montagne, bien plus rrrapide. Je serrrais rrravi de te le montrrrer. »

    Le Héros remercia son aîné, trop heureux de gagner quelques heures précieuses. Une fois à l'auberge, ils se séparèrent pour de bon et Link rejoignit avec plaisir un grand lit douillet, rien que pour lui. Il profita de sa chaleur, sachant pertinemment qu'il ne reverrait pas un tel confort avant quelques jours.

    Le matin arriva bien trop vite, et c'est avec une certaine déception que le jeune homme se tira du lit et sortit rejoindre ses chiens qu'il attacha au traineau pour partir le plus vite possible. Il fut salué par Reynald, venu lui souhaiter bonne route. Ce dernier avait néanmoins mauvaise mine, comme s'il n'avait pas dormi. Ce que lui fit gentiment remarquer son cadet, légèrement inquiet.

    « Ma fille, se plaignit son ami, est en pleine crise d'adolescence. Ce n'est pas la première fois que je retrouve son lit vide et que je m'inquiète alors qu'elle s'est juste enfuie chez ce garçon quelques maisons plus loin.

    - Ca lui passera, le rassura Link en souriant. On est tous passé par là.

    - Mais en attendant, je commence à me faire des cheveux blancs. »

    Le jeune homme éclata de rire en tapotant l'épaule de Reynald, abattu. Il promit de repasser une fois l'hiver terminé, et de passer le bonjour aux enfants de Toal avant de claquer les rênes et de filer vers la Montagne de la Mort, qui n'attendait plus que lui.

    A sa grande surprise, Morock, le chef des Gorons, l'attendait pas très loin, prêt à le guider jusqu'au dit-raccourci. Il salua son cadet d'une grande claque dans le dos - qui coupa le souffle au pauvre bougre une paire de secondes - avant de le guider à travers des chemins enneigés. Au fur et à mesure qu'ils montaient, la neige devenait plus éclatante, la couche plus épaisse, et l'air se rafraîchit sensiblement, si bien que Link, avec sa triple couche de vêtements, se mit à constamment frissonner, le froid le tenaillant. Heureusement pour lui, il atteignit bientôt le point de rendez-vous que les Gorons s'étaient fixés : Gor Cobalt et quelques autres anciens l'attendaient gentiment à un croisement. Ils avaient eu la bonne idée de faire un feu pour se réchauffer, mais également pour . Le Héros en profita d'ailleurs, ses six chiens également, pou emmagasiner un peu de chaleur avant de partir en voyage, qui allait être long. Il n'était même pas sûr d'arriver à un village pour passer la nuit, aussi s'attendait-il à dormir à la belle étoile. Ca n'allait pas être très agréable, mais il avait connu bien, comme dormir dans la Tour du Jugement sur le sable et se réveiller en sursaut pile au moment où un effroi brandissait son épée pour le trancher en deux. Il avait eu de la chance ce coup-là.

    Il discuta une bonne vingtaine de minutes avec les Gorons, avant de décider qu'il était temps pour lui de prendre la route. Ils acquiescèrent gravement, pensant eux aussi qu'ils avaient assez retarder le jeune homme dans sa quête. Pour la route, ils lui donnèrent une petite roche venu de la Mine, et qui, selon les dires, restait toujours tiède, et qui saurait réchauffer ses doigts congelés si jamais il restait dehors trop longtemps. Le bretteur les remercia, ravi d'avoir quelque chose pour tromper le froid, en plus de la boisson chaude que lui avait préparé Reynald avant son départ de Cocorico.

    « Nous comptons surrr toi pourrr mettrrre fin à l'hiverrr le plus vite possible, lui dit Gor Cobalt.

    - Je suis également pressé de retrouver l'été, avoua le Héros en soupirant, un nuage de buée se formant en face de sa bouche.

    - Et pis, n'hésite pas à rrrevenirrr jouerrr au pokerrr, je suis toujourrrs rrravi d'avoirrr de nouveaux adverrrsairrres ! »

    Link éclata de rire et hocha la tête. Quelques minutes à peine, juste après, il s'engageait sur le chemin qui devait le mener jusqu'au Temple des Saisons.

    Il était étroit et tortueux, et les chiens eurent du mal à passer à certains endroit, si bien que le jeune homme dut quelquefois descendre de son traineau et le pousser lui-même pour pouvoir continuer. Durant plus de trois heures, il traversa la montagne enneigée, glissant parfois au bord du gouffre, se faisant peur pour rien. Puis, au bout de ces trois heures, il descendit enfin, apercevant au loin les cimes des arbres qui constituaient une vaste forêt, dans un mélange de vert et de blanc. Soupirant de soulagement, content de quitter la montagne et d'avoir gagné quelques heures précieuses, les six chiens et leur maître s'engagèrent entre les arbres, en direction du Temple.

    Ils continuèrent ainsi des heures durant, traversant la forêt, puis une longue plaine, et encore une forêt. Le crépuscule arriva bien vite, et aucun village en vue. Après une heure encore où l'obscurité commençait à sérieusement s'installer, Link décida qu'il était temps de s'arrêter pour se reposer un peu, mais aussi pour attendre l'aube et la lumière qu'elle apporterait. Il attacha ses chiens et parti chercher du bois sec, ce qu'il eut un mal fou à trouver. Jusqu'à ce qu'il s'aperçoive qu'il en avait tout un tas dans son traineau. Il remercia profondément la Princesse Zelda pour avoir été si prévoyante avant d'enflammer les branches dans un petit coin débarrassé de sa neige.

    Il se nourrit de viande séchée et de petits biscuits avant de s'allonger pour dormir. A sa grande surprise, ses six chiens de traineau vinrent se coller contre lui, confortablement. Il ne sut si c'était parce que ses derniers l'aimaient et voulaient lui épargner le froid environnant, ou s'il faisait un très bon oreiller, mais il ne rechigna pas et ferma les yeux, écoutant les battements de ses animaux qui somnolaient autour de lui. Il passa alors une excellente nuit, si bien qu'il eut plus chaud que froid à certains moments. Il ne neigea pas cette nuit là, et le jeune homme remercia silencieusement le ciel de lui avoir épargné ça. Il n'aurait pas trop aimé se réveiller avec des vêtements humides : ils accentuaient le froid et c'était très désagréable de porter quelque chose de mouillé. Pour l'avoir vécu lors de sa quête contre Ganondorf.

    Après avoir pris un petit-déjeuner frugal, à l'instar de ses six chiens, Link reprit la route sitôt qu'il eut remballé ses affaires. Il voyagea une paire d'heures encore, debout à l'arrière du traineau, son visage et ses doigts frigorifiés, ses jambes raides, son dos crispé. C'était certes plus rapide, comme moyen de transport, mais pas confortable pour un sous, et malgré le fait que les chiens de traineau soient adorables, le bretteur vint très vite à regretter sa bonne vieille jument ronchonne. Mais s'il voulait avancer rapidement, c'était le seul moyen, alors il prenait son mal en patience, priant pour trouver un vrai lit la nuit suivante.

    Vers midi, alors que le soleil était à son zénith, il stoppa sa course. Devant lui s'étendait un croisement : deux chemins partaient chacun de leur côté, et il n'y avait aucune indication quant à leur direction. Ne voulant pas perdre les précieuses heures qu'il avait gagné, le Héros chercha à savoir par où aller pour se rendre au Temple, mais rien ne lui indiquait par où aller. Il resta dix minutes à fixer les routes, ses chiens gémissant à ses pieds, avant qu'il n'entende le crissement caractéristique de la neige lorsqu'on marchait dedans. Se retournant, il aperçut un vieil homme, la cinquantaine, drapé dans d'épais vêtements qui ne laissait dépasser que son visage. Il s'approchait, et le jeune homme se dirigea vers lui, heureux de pouvoir demander son chemin. Il se demanda même si c'était le hasard qui avait fait ça ou un petit coup de pouce venu d'en haut.

    « Excusez-moi, interpella Link. Je cherche le Temple des Saisons, savez-vous quel chemin je dois prendre ? »

    Le vieillard s'arrêta et leva la tête vers l'Hylien, quelque peu surpris que quelqu'un lui adresse la parole. Il resta immobile un long moment, inquiétant son cadet qui se demanda s'il allait bien, avant qu'il ne fasse un geste désinvolte vers le chemin de gauche. Une fois sa bonne action faite, il fit demi-tour et continua sa route comme si de rien n'était.

    « Merci », lança tout de même le Héros.

    Mais l'autre n'entendit pas - ou du moins, il laissa croire qu'il n'avait rien entendu - et s'éloigna sans un mot. Link, un peu vexé d'avoir été ignoré de la sorte, remonta sur son traineau et claqua les rênes, se dirigea sur le chemin de gauche. Son voyage touchait à sa fin. Il fila sur la neige l'après-midi entier, ne s'arrêtant pas pour manger, préférant le faire debout, mâchouillant la viande séchée comme s'il chiquait du tabac. Il avait peur de ne pas y arriver avant la nuit et de devoir coucher encore à la belle étoile, et vu le ciel grisâtre, il n'aurait pas autant de chance concernant la neige que la nuit précédente. Ils grimpèrent une colline, et le Héros vit la fatigue s'emparer de ses chiens qui eurent du mal à franchir la montée. Lui aussi était fatigué, et il commençait même à en avoir marre de voyager. Il avait vu assez de neige comme cela. Ils arrivèrent au sommet, épuisés, et il continuèrent à suivre la route, pressés que tout se termine.

    Link stoppa brusquement ses chiens, regardant à l'horizon alors que l'après-midi se terminait déjà, le soleil commençant sa longue descente.

    Le Temple des Saisons se dressait fièrement au loin, n'attendant plus que lui.

    Le 18 août 2014 à 14:56, par Krystal

    Derniers commentaires sur les forums

    Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

    Me connecter M'inscrire

    Avatar de Faith-BlairHeather
    Faith-BlairHeather mardi 26 août 2014, 02:05:25
    Ahah mon Ghirahim, merci beaucoup!! : D
    Par contre je crois que le lien menant au dessins et broderies de Drac est mauvais.
    Bonne continuations en tout cas pour La gazette ; )
    Avatar de DrCreep
    DrCreep mercredi 20 août 2014, 10:44:52
    C'est trop dommage que l'image des Kokiris ne soit pas en 1080p, elle est tellement belle, je l'aurais bien mise en fond d'écran ^^
    Avatar de Zelink
    Zelink mardi 19 août 2014, 17:11:04
    Longue vie à la gazette de PZ  ;D!
    Félicitation pour ton centième numéro Krys  ;).
    Avatar de Tiashe
    Tiashe mardi 19 août 2014, 12:26:52
    Félicitation pour la 100éme gazette et bon courage pour la 150èmes.
    Superbe le dessin de Link et tout le village des kokiris très sympas aussi.
    Avatar de MidoFay
    MidoFay lundi 18 août 2014, 21:41:07
    Le dessin de Link Hyrule Warriors est magnifique !
    Sinon, la Gazette est très belle comme ça, bravo pour la centième !
     :)