La Gazette de P-Z #89

Edito

Chompir. — Ho ho ho bienvenue dans votre nouveau numéro de la Gazette de P-Z. Aujourd’hui c’est le début des vacances d’été, l’appel de la mer et de la bronzette se fait entendre. Pour vous amuser lors de vos vacances, nous vous soutiendrons tout l’été avec une lecture rafraîchissante et on vous a même prévu un petit cadeau pour vous occuper sur la plage. Sur ce, bonne Gazette.


News

Achileus. — Aujourd’hui, les enfants, nous sommes le 5 juillet, et c’est l’anniversaire d’un évènement important en Algérie : en effet, il s’agit de l’inauguration du nouveau terminal de l’aéroport international d’Alger ! Fantastique, n’est-ce pas ? Cet aéroport magnifique ne me propose que des vols sur la France. Amusant quand on remarque que beaucoup de 5 juillet sont des dates clés de la colonisation française, comme la prise… d’Alger, l’établissement d’un protectorat au Cambodge ou encore le massacre d’Oran, diverses étapes d’une époque qui fait encore couler beaucoup d’encre (ou pas, au regard des tensions géopolitiques que génère la guerre d’Algérie). Mais le plus drôle, c’est que comme l’auteur est un sacré zigoto, eh bien la Gazette ne sortira pas le 5 juillet ! Ce texte est donc nul et non avenu, en plus de risquer une polémique. Mais bon, au moins c’est une news. Comment ? Nous serions donc sur un site Zelda ? Connais pas.


Site

Et sur le site, encore r… Oh mon Dieu ! Fenrin est descendue des cieux pour nous apporter un peu de travail ! Elle a écrit la sainte fiche de Jitato (personnage clé de la série) et nous la remercions. Gloire à elle et à tous ses descendants.


Forum

Chompir. — Nous revoilà pour notre partie concernant nos beaux forums. Y a-t‑il eu plus d’activité que la dernière fois ? Découvrons-le ensemble.

Cette dernière quinzaine, on a parlé du meilleur jeu de la saga, A.K.A. Oracle of Seasons. Plus précisément, Anju nous a partagé ses dernières impressions sur le jeu après l’avoir terminé. L’occasion d’échanger quelques messages autour de différents aspects du jeu tels le mystérieux fonctionnement des graines Gasha ou bien encore les donjons ou les compagnons. #TeamDimitri De son côté, MajoraLeader nous partage une petite théorie (un poil impossible au vu de la ligne du temps) pour étayer l’hypothèse selon laquelle Ruto et Mipha ne seraient qu’une seule et même personne. Quelques-uns de nos membres sont venus expliquer pourquoi c’était bien sûr impossible même si on retrouve des points communs entre les deux princesses et leurs amours.

Ça faisait quelque temps qu’il n’y avait pas eu de jeu sur nos forums, c’est maintenant chose réglée ! Cap revient avec son habituel Kwakédi, notre jeu de l’été. Si vous ne connaissez pas le principe, une phrase incomplète est postée et les membres doivent chercher à la compléter en faisant leur proposition par M.P. Le jeudi soir, les différentes propositions sont postées, en plus de la bonne, et nos membres doivent voter pour celle qui leur semble correcte. Le thème de cette année sera la littérature, de quoi venir prouver vos connaissances… ou bien juste proposer des phrases toutes plus absurdes pour le lulz. Si vous voulez nous rejoindre, je vous laisse la phrase actuelle ci-dessous.

« Pour sûr je sais lire et écrire, et je n’ignore pas que Chéchaquo veut dire […] »
Belliou la Fumée — J. London

Chez nos artistes, ça a fusé en matière de contenu, de quoi ravir ceux qui aiment voir de belles choses. Dågªªk nous a partagé deux nouveaux dessins, une petite vue de Bourg-Clocher et un petit entrainement pour dessiner des personnages masculins. Issouna nous montre l’avancement de la réalisation de sa future photo de profil pour son projet, et il s’agit bien entendu de Midona. Jielash arrive avec une nouvelle flopée de dessins ainsi qu’une nouvelle bande dessinée : Sept Sorcières. Vous retrouverez actuellement les 20 premières pages sur son blog. Bien sûr, nous ne manquerons pas de vous partager l’avancée au cours de nos prochains numéros. Enfin, Sentinelle est sortie de son hibernation avec de nouveaux fan arts et un paysage, et d’ailleurs je vous partage celui qu’elle a fait de Kindred, un personnage de League of Legends.

Fan Art

Chez nos écrivains, ça a bougé aussi : Dågªªk (décidément très actif) a posté le chapitre v de sa fiction ; on apprend enfin ce qu’il s’est passé dans le champ de fleurs et on rencontre un lobo plutôt creepy. Doutchboune quant à elle nous présente un nouveau récit, ou plutôt une novélisation de sessions de R.P. avec un compagnon de guilde de WOW. Le texte étant un peu long, il sera découpé en plusieurs parties, la suite au prochain numéro. Pour finir, Xanto01 a fait un retour en fanfare après une année d’absence, car ce n’est pas un texte mais deux qu’elle nous propose. Le premier, le Requiem aux tambours, prend place lorsque Link se rend au temple de l’Ombre dans Ocarina of Time. Le second, la Fierté du Désert, nous raconte comment sont formées les jeunes guerrières gerudos à l’art de la guerre. Je vous laisse un extrait de ce dernier pour vous donner envie. :3

Les pieds solidement ancrés sur le sable chaud qui brûlait leurs plantes, une rangée de femmes. Ces jeunes gens, encore adolescentes, conservaient leur tête redressée fièrement vers leur instructeur ; le regard rivé sur la femme forte qui ne cessait de passer devant eux, le pas lent afin de mieux les intimider. La chaleur leur faisait tourner la tête et le traître soleil de leur contrée, Váh Serq, fouettait de ses rayons leur dos dénudé, faisant perler sur leur peau tannée quelques gouttes de sueur.

« Qu’est‐ce qui se trouve sous vos pieds ? »

Les jeunes gens se regardèrent entre eux, décontenancées. Les prenait‐elle pour des sots ? Que voulait‐elle qu’elles répondent, si ce n’était que seul le sable foulaient leurs pieds aux sandales de cuir ? Quelques murmures parmi les rangs et leur nouvelle instructrice intima ces jeunes, ni guerrières ni avisées, de se taire. Finalement, ce fut une jeune fille, aux mèches rouges désordonnées et aux taches de rousseur sur son visage joufflu, qui s’avança sous les regards des autres. Le regard flamboyant sous la lueur du ciel, elle abordait un léger sourire confiant, insupportable.

« N’est‐ce pas évident ? Il n’y a que du sable. »

Le regard qui se posa sur elle fut d’une ardeur inégalée. La jeune Gerudo leva les yeux vers la figure splendide et sévère de Nabooru. Divine. Sa crinière de flammes, négligemment relevée en une queue de cheval, léchait la peau tannée de la plus respectée d’entre toutes. Quant à son regard, d’un or plus pur que les grains de sable brûlants, elle ne pouvait que l’envier. Aussi perçant que celui d’un aigle, il semblait que le regard de Nabooru sondait au plus profond de l’âme, dans les prémices mêmes de l’esprit. Face au regard insoutenable de son aînée, Vari avala discrètement sa salive. Visiblement, la réponse qu’elle venait de lui donner était à des lieues de ce que la Gerudo espérait. La jeune fille du Désert retint son souffle lorsque l’instructrice se pencha vers elle, ses sourcils roux froncés et ses yeux plissés sous une forme de mécontentement. Maudite soit sa tendance à toujours se faire valoir par les autres ! Si elle ne s’était pas comportée de la sorte, jamais elle n’aurait attiré l’attention de Nabooru par le pire moyen qui soit.

Avant de vous laisser avec Kondo, sachez que la finale de notre concours croisé se poursuit. Nos deux écrivains vont devoir se battre sur terrain inconnu, à savoir les écrits humoristiques. Si vous voulez en savoir plus en détail, vous pouvez retrouver toutes les infos et les participations de nos deux dessinatrices sur le topic. Notez aussi que Neyrin. a pris le temps de rendre son texte sur le deuxième thème alors n’hésitez pas à lire le Chant des sirènes.


Ailleurs sur le Net
Fan Art

Linkondo. — Bien le bonjour ! Les nouvelles de la suite de Breath of the Wild se font rares, et au cas où vous auriez oublié ce que ça fait que de se perdre dans l’immensité des paysages d’Hyrule, voici une magnifique peinture réalisée par Ayana. Dommage pour ce pauvre Link, il est arrivé quelques secondes trop tard pour pouvoir espérer obtenir une écaille d’Ordrac… Il ne lui reste plus qu’à sortir quelques bûches, un silex, et faire un petit feu pour poireauter !

Fan Art

Strip

Imaginez ce que ça donnerait de voir un crossover entre Breath of the Wild et Animal Crossing: New Horizons. Imaginez… Des tonnes de choses à explorer, des tonnes de créatures à farm pour remplir le musée, des crottes de Korogu dans votre jardin, Marie qui retient Ganon enfermé dans la mairie parce qu’il n’a pas son passeport… Et surtout, des heures de jeux décuplées ! Un bon petit millier d’heures serait nécessaire pour approcher le 100 %⁠… Voilà ce qui ferait rêver Chompir ! Et je n’imagine même pas ce que ça donnerait si on rajoutait Xenoblade Chronicles… Le strip est de Trix Yong !

Strip

Strip

Strip

Strip

Vidéo

Il y a quelques numéros de ça, on avait partagé une vidéo de construction de l’Épée de légende. Il est temps maintenant de passer à l’autre outil primordial du héros d’Hyrule : le bouclier hylien ! L’équipe de Man At Arms: Reforged aime faire les choses en grand avec un bouclier taille réelle et toutes ses fioritures, pour un rendu vraiment extra ! La vidéo de réalisation a des airs de Pawn Stars, ce qui me fait bien marrer, mais il faut reconnaître que ce sont des pros ! Pensez à aller jeter un œil à leurs autres créations, ils ont fabriqué tellement d’armes de la culture pop qu’il y en a bien au moins une que vous connaissez ! (Les keyblades sont extras.)

Musique

Et on termine avec un arrangement électro du thème des bois Perdus d’Ocarina of Time, par Notherex ! Ce serait très certainement ce qu’on aurait entendu en jeu si Saria s’était procuré un sampleur plutôt qu’une boule de terre cuite ! La chaîne est récente, donc il n’y a pas encore beaucoup de covers, mais je vous recommande celui du thème de Gladio, de Pokémon Soleil et Lune.


Interview

Pour cette nouvelle interview, on a voulu vous présenter un milieu plutôt méconnu de la communauté francophone : le hack. Et pour parler de ce milieu, qui de mieux que Dark Linkaël, fondateur de Triforce Legend à qui on doit pas mal de découvertes dans le milieu. Vous noterez aussi qu’on a maintenant une belle image pour cette partie.

P.-Z. — Bonjour Dark Linkaël ! Nous allons parler avec toi d’un sujet que tu affectionnes particulièrement : le hack. En guise d’introduction, peux-tu vous présenter, toi et ton domaine de prédilection, à nos lecteurs ?

D. L. — Je suis Crottou, plus connu sous le pseudo de Dark Linkaël, je suis autiste Asperger et je suis surtout un fan de la série Zelda depuis décembre 1993, date qui coïncide avec ma découverte d’A Link to the Past, qui est toujours mon Zelda préféré. Ma passion pour cette série m’a mené à diverses occupations, surtout depuis avril 2002 où j’ai eu internet, ce qui m’a plutôt changé la vie. J’aime écrire des fan fictions, dessiner des fan arts et même créer des jeux à partir d’un programme nommé Zelda Classic. J’ai également fondé en avril 2003 un site Zelda nommé Triforce Legend et qui est toujours présent malgré de nombreuses années difficiles.

Comme j’avais plusieurs occupations autour de l’univers Zelda, Triforce Legend était un bon moyen pour moi de présenter mes créations dont je suis fier. Au départ, le site ne devait traiter que de cela et de rien d’autre, mais par la suite j’ai eu la tentation de vouloir faire un vrai site Zelda comme les autres, une manière de me frotter à la grosse concurrence de l’époque. Parmi mes occupations, il y a le hack, un domaine que je pratique depuis fin 1998.

J’ai découvert le hack par accident sur mon P.C. de l’époque contenant Windows 3.1, le soir du 31 décembre 1998. L’histoire est assez amusante, car tout part de deux sauvegardes d’un ancien jeu P.C. qui ont été corrompues pour une raison que j’ignore. Comme ces deux fichiers étaient en mauvais état, j’ai utilisé le logiciel Scandisk pour les réparer, et le résultat allait être étonnant derrière. La réparation a marché, mais pas de la manière dont je voulais, car le logiciel a tout simplement viré une partie des octets dans les deux fichiers, ce qui voulait dire que mes sauvegardes étaient définitivement mortes. Cependant, j’ai quand même testé ces sauvegardes dans le jeu et la surprise fut immense ! J’ai vu qu’elles contenaient des glitchs et autres trucs étranges. À partir de ce moment-là, j’ai essayé de modifier des sauvegardes de divers jeux P.C. avec un traitement de texte, pas la manière la plus propre qui soit pour hacker, mais c’était le début d’une grande découverte pour moi. Quelques mois plus tard, je découvre que j’avais un éditeur hexadécimal du nom de Hex Workshop me permettant de modifier proprement n’importe quels fichiers. Grâce à ce logiciel précieux, j’ai fait de multiples découvertes sur mes jeux P.C. comme des éléments inutilisés venant d’anciennes versions par exemple. Le hack dans les jeux Zelda m’est venu beaucoup plus tard quand j’ai découvert l’existence des émulateurs grâce à internet. Néanmoins, le hack sur les jeux console repose beaucoup sur la modification de la RAM et la création des codes de tricheries. Grâce à mon expérience de hackeur, j’ai réussi à faire plusieurs découvertes intéressantes sur divers jeux Zelda. Ces découvertes, je les partage sur le site de Triforce Legend.

Le domaine du hack est assez varié, le mien est plus centré sur la découverte d’éléments inutilisés ayant été présents dans les anciennes versions d’un jeu. Ça peut aller de la modification d’octets dans un fichier ou la RAM à l’extraction de données comme les textures, les sons, etc. Pour extraire les données d’un jeu, qui sont régulièrement compressées, il faut souvent des petits programmes adaptés, ils sont souvent réalisés par des hackeurs. Quant à la modification des données dans des fichiers, il faut régulièrement modifier un peu partout pour avoir de possibles effets et souvent ça peut prendre un moment avant de trouver quelque chose d’intéressant, bref c’est souvent la surprise !

P.-Z. — Dans le cas de la série Zelda, y a-t‑il des spécificités pour hacker les jeux, et que peut-on en tirer, que ce soit par rapport à l’extraction ou à la modification de données ?

D. L. — Déjà il y a une grosse différence entre les Zelda 2D et les Zelda 3D. Pour les seconds, il y a toujours plusieurs fichiers à l’intérieur d’un jeu, des fichiers pour les sons, les musiques, les textures, les dialogues ou encore les modèles 3D. Tout cela peut être extrait avec divers programmes conçus par des hackeurs. Par exemple, il existe des programmes pour fabriquer ses propres modèles 3D des personnages ou d’endroits et ensuite les importer dans un jeu comme Ocarina of Time, mais ça reste néanmoins un très gros travail qui peut prendre plusieurs jours. Pour les Zelda 2D en dehors des très récents, c’est souvent sous la forme d’un seul fichier, la ROM. La méthode est très différente, car il est plus compliqué de savoir où sont stockées telles et telles choses donc de se repérer dans ce qu’on veut modifier précisément. Dans Ocarina of Time, vous pouvez trouver par exemple un Arwing qui a servi de test pour les développeurs du jeu. Il peut être activé en utilisant un code de tricherie ou bien en modifiant une valeur d’un acteur/objet se trouvant dans un endroit.
Il est aussi possible de remplacer ces éléments par d’autres comme par exemple mettre une autre musique à la place de l’originale, parfois c’est simple, parfois c’est plus difficile.

P.-Z. — Avec l’avancée de la technologie dans les Zelda plus récents et les sécurités antihacks, quelles sont les nouvelles difficultés auxquelles on peut faire face pour extraire du contenu ? Existe-t‑il de nouvelles formes de données cachées propres aux méthodes actuelles de développement des jeux ?

D. L. — Les jeux d’aujourd’hui sont effectivement bien plus difficiles à hacker, car les données sont de plus en plus chiffrées et il faut une clé spéciale pour déchiffrer tout. Cette méthode est utilisée chez Nintendo depuis la 3DS. Il aura fallu quelques années pour que les hackeurs arrivent à trouver la clé pour permettre le déchiffrage. Grâce à cela, des émulateurs pour 3DS, Wii U et Switch ont pu voir le jour. Avant la 3DS, le chiffrage n’existait absolument pas et c’était donc plus facile d’extraire les fichiers d’un jeu. Quant aux données dans les jeux, il n’y a pas de grandes différences depuis l’époque de la Nintendo 64.

P.-Z. — Dans le milieu, tu es plutôt connu, et on te doit quelques découvertes majeures sur certains opus. Peux-tu nous en partager quelques-unes dont tu es fier ?

D. L. — S’il y a une découverte vraiment majeure et dont je suis extrêmement fier, c’est sans hésitation la map select de The Wind Waker en septembre 2011 ! La map select est un écran avec une liste des endroits du jeu et qui est utilisé par les développeurs du jeu pour tester. Cette découverte qui fut le résultat d’une année de recherche a été une telle extase pour moi que je n’ai pas dormi pendant presque trois nuits tellement j’étais excité ! J’étais pas loin d’abandonner cette recherche, mais c’est finalement avec l’aide d’un hackeur d’expérience que j’ai finalement pu faire marcher cette map select dans le jeu à l’aide d’un code de tricherie que j’ai créé. Depuis cette découverte, certains utilisent la map select pour se rendre plus vite sur un lieu ou bien pour fouiller dans les endroits inutilisés du jeu, car il y en a un paquet dans ce Zelda. Pour en savoir plus sur l’histoire de cette découverte sur la map select qui peut aussi être appelée debug menu, rendez-vous sur cette page.

Sinon, il y a une autre découverte que j’aime beaucoup datant d’août 2013, mais qui ne fut pas très difficile à trouver, c’est d’avoir découvert des anciennes textures dans le jeu Navi Trackers révélant le véritable projet de base du jeu au tout début. Cela devait être un Marvelous pour GameCube. Marvelous était le premier jeu d’Eiji Aonuma sur Super Nintendo et uniquement sorti au Japon en 1996. Ce jeu lui avait permis à l’époque d’intégrer l’équipe Zelda pour le développement d’Ocarina of Time. C’est un jeu fortement inspiré d’A Link to the Past et il est d’un genre totalement unique, car c’est un genre de point and click avec trois héros ayant chacun des capacités pour franchir certains obstacles. Pour en savoir plus sur ces découvertes et sur le jeu Marvelous d’origine, rendez-vous sur cette page.

P.-Z. — Si nos lecteurs voulaient s’essayer au hack, que leur conseillerais-tu afin de bien débuter dans le domaine ? Quels outils et quels jeux recommanderais-tu pour les novices ?

D. L. — Si j’ai un conseil à dire pour ceux qui aimeraient se lancer dans cette aventure, c’est de tester, tester et encore tester à l’aide d’un éditeur hexadécimal ou d’un éditeur de RAM sur les émulateurs. Il est préférable de débuter sur des jeux anciens comme les deux Zelda sur NES, modifier des valeurs dans ces jeux-là est plus facile pour apprendre et comprendre. Pour faire ça sur des Zelda sur GameCube, il faut déjà avoir un plus grand niveau d’expérience dans le hack. Pour mon cas personnel, j’utilise un éditeur hexadécimal nommé Hex Workshop, mais il n’est pas gratuit celui-là, ou bien HxD qui lui est gratuit et plutôt bien équipé. Si modifier sur des fichiers peut être un peu difficile à comprendre au départ, vous pouvez essayer de commencer en modifiant les valeurs directement sur la RAM d’un jeu tel que le premier Zelda avec un émulateur nommé FCEUX par exemple.

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à notre interview. On espère que son contenu plaira à nos lecteurs et qu’ils seront intéressés par ce riche milieu. Sur ces belles paroles, il est temps de mettre fin à notre… Attendez ? Vous entendez ces cris de joie ? Ces cigales au loin ? Le bruit des vagues ? Mais oui ! Mais ouiii ! Ce sont les vacances d’été ! Et qui dit vacances d’été dit pas de vacances pour la Gazette sauf Achi qui disparaît dans la cave de Cap. jeux d’été !

Jeux

Tout au long de ces vacances d’été, nous vous proposons un petit jeu zeldaesque à la fin de notre numéro afin de vous faire plaisir encore plus ! Vous trouverez les corrigés d’un jeu lors du numéro suivant. Sur ce, je ne vous retiens pas plus longtemps, on se retrouvera au prochain numéro autour d’une bonne grille de mots cachés !

Mots cachés

Le 06 juillet 2020 à 23:47, par Zelink

Avatar de Zelink

À propos de l'auteur :
Je soule mon monde pour des écarts typographiques d’une insignifiance consensuelle. Le vice des points a corrompu jusqu’à mes écrits les plus informels. Ce que je fais de bien, c’est comme cette rime : de l’accidentel. (Af, là, ça sonne pas naturel.)

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Chompir
Chompir mercredi 08 juillet 2020, 09:44:56
Bref, c'était une bien chouette Gazette, avec plein de bonnes surprises ! Il y aura encore des interviews après celle-ci ?

Ça sera la surprise au prochain numéro. :8):
Avatar de Anju
Anju mercredi 08 juillet 2020, 01:36:04
C'est chouette ce petit jeu ! Ça donne un nouveau souffle à la Gazette (et ça pousse les gens à lire la suivante, petits malins... :hap:) ! Ça commence bien, j'adore ce genre de jeux. Je m'y met demain.  :miou:

J'ai l'impression qu'il y a eu beaucoup d'activité sur le forum, ces derniers temps. Et sinon, je n'ai pas fait de crise de panique cette fois pour mon nom, je m'y attendais un peu.  :oups:

Le fanart est très chouette, il retransmet bien la sensation d'immensité provoquée par ce genre de paysages. Je crois reconnaître l'endroit, c'est un peu au nord du repaire des Yigas, je crois. Le strip est bien aussi. Je m'imagine le carnage que ça serait si Link débarquait sur une de ces petites îles sur lesquelles on récolte des ressources.

Le chant de Saria a beau être très connu et avoir été remixé des centaines de fois, on trouve toujours des reprises originales et qui se démarquent. J'aime beaucoup celle-là, et j'ai écouté celle du thème de Gladio qui est bien sympa aussi.

Oh, je me souviens de l'épée miniature de Link ! Je n'ose même pas imaginer le temps qu'il faut passer dessus pour arriver à un résultat aussi parfait. Je dis bravo aux personnes qui ont fait ça.  :oui:

L'interview est très intéressante aussi, je ne m'attendais pas du tout à ça. Le hack est un domaine assez particulier, je ne pensais pas que vous en parleriez. Je m'y étais un peu intéressée, mais je n'oserai jamais y toucher, j'ai trop peur de détruire un jeu, ça coûte cher et je suis plutôt prudente, généralement.

Bref, c'était une bien chouette Gazette, avec plein de bonnes surprises ! Il y aura encore des interviews après celle-ci ?
Avatar de FUREURe
FUREURe mardi 07 juillet 2020, 00:04:22
La gazette est sympa, je le souviens d'avoir déjà essayé le hack mais ça a pas bien tourné pour moi..
J'avais déjà vu la vidéo d'un bouclier Hylien et j'ai déjà eu comme projet d'en faire un, et pourquoi pas avec cette musique de fond tant qu'on y est ? 😂. Maintenant que je suis inscrit je vais lire toutes les fan fiction, histoire d'avoir plus que des avants goûts sur la gazette. Et je vais dès demain (enfin plus tard dans la journée quoi) faire ce mots mêlées. Merci pour cette lecture que j'aurais attendu LONGTEMPS ! (mais ça en vaut toujours la peine).