Inscription
   

Interview de Romendil : trois livres à gagner

Puissance-Zelda > Actualités > 2017 > décembre > Interview de Romendil : trois livres à gagner

Interview de Romendil : trois livres à gagner

Par Zemo, le 1 décembre 2017 à 12h03

Commenter Commentaires (9)

Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, Third Editions a publié un second volume à Zelda: Chronique d’une saga légendaire, cette fois dédié à Breath of the Wild.

Puisque nous avions déjà présenté le premier livre et interviewé l’un de ses auteurs, nous n’avons pas pu passer à côté de l’envie d’en faire de même pour ce second volume.

Zelda Chronique d'une saga légendaire volume 2, édition classique Zelda Chronique d'une saga légendaire volume 2, édition First Print
Le livre dans son édition classique et First Print

Interview de Valérie « Romendil » Précigout

Je ne vous cache pas que c’est avec un grand plaisir que je vous dévoile aujourd’hui un long échange avec Valérie Précigout, l’auteure de ce livre, aussi connue sous le pseudonyme de Romendil. C’est une plume que j’apprécie depuis de nombreuses années et que j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver dans cet ouvrage.

Lire l’interview

Présentation vidéo du livre

Si vous désirez en savoir un peu plus sur ce second volume, ainsi que découvrir mes impressions à son sujet, vous pouvez vous tourner vers cette nouvelle vidéo de présentation.

Concours : trois livres à gagner

Pour finir, vous avez trois chances de remporter Zelda: Chronique d’une saga légendaire volume 2 ! Une fois n’est pas coutume, le concours se déroulera exclusivement sur Twitter. Pour participer, c’est très simple. Il suffit de :

Vous avez jusqu’au jeudi 7 décembre à 21h00 pour tenter votre chance. Le règlement complet du concours est disponible ici.

Toute l'équipe se joint à moi pour remercier très chaleureusement Third Editions et Valérie Précigout pour leur temps, leur gentillesse et leur générosité.


Derniers commentaires sur les forums

Poster un nouveau commentaire

Par Duplucky, le 2 décembre 2017 à 15h24
Ah d'accord, je regarde pas trop les vidéos parce que mon pc n'est vraiment pas fait pour ça, en plus d'avoir un son bien dégueu. u_u

Je regarderai ça sur ma tablette dans la soirée, du coup.

Par Zemo, le 2 décembre 2017 à 14h34
La vidéo de présentation du livre dans la news est un peu mon test ^^'

Je ne suis plus un néophyte depuis bien 15 ans et j'ai beaucoup apprécié ce livre

Par Duplucky, le 2 décembre 2017 à 13h39
C'est cool d'avoir eu une interview de Romendil, beau boulot.  :^^:

Mais après, j'hésite à acheter ces bouquins aussi. Autant pour des néophytes de la saga, ils peuvent être intéressants, autant pour des gens comme moi (ou Moon) qui baignons dans la saga depuis des années, ça risque d'être juste des redites pour nous, donc forcément. (Bon ceci dit, le bouquin de BotW doit être plus intéressant car centré sur un jeu récent, finalement, mais bon.)

Un "test" sur ces bouquins est-il envisageable ?  :niak:

Par Zemo, le 2 décembre 2017 à 13h31
Un peu comme les fan-sites comme PZ, les fanarts sont une espèce de zone grise. Ils ne sont de façon générale pas vraiment légal, mais personne ne condamne. Dans un livre, si un éditeur veut t'emmerder, des fan arts peuvent probablement suffire. D'ailleurs les livres non illustrés font aussi souvent attention à leur couverture, qui doit rappeler des codes de la séries, sans que ça soit trop explicite (un ocarina et un bouclier hylien était présent sur la couverture de la première édition de Chronique d'une saga légendaire, ils ont disparu quand le livre est arrivé chez Pix n Love).

En général, les actions en justice tombent quand il y a des histoires d'argent en jeu. Tu peux faire un superbe fanart de Link si tu veux, mais évite de le vendre sur des t-shirt :D Ça me rappelle aussi le cas du remake fait par des fans Metroid II, sorti environ un an avant l'annonce du vrai remake fait par Nintendo sur 3DS (le jeu officiel était donc surement déjà en cours de développement dans le jeu amateur est sorti). Le jeu amateur était gratuit, mais Nintendo l'a fait retirer. On peut le retrouver sur d'autres sites, mais bon, c'est plus vraiment le faute du créateur là ^^

Pour ce qui est de ne pas trouver de grosse critique envers la série, c'est aussi parce que les Zelda sont quand relativement excellents depuis 30 ans, ça limite forcément les dérapages. Mais rien que de dire "tel jeu a été un échec commercial", "telle annonce a suscité une levée de bouclier", c'est des petites choses que des éditeurs un peu frileux pourraient très bien demander de retirer. Mais bon, comme Nintendo ne s'embête pas à répondre, ça ne laisse de toute façon pas trop de place au dialogue :D

Dans le premier volume de Zelda Chronique d'une saga légendaire, un chapitre entier tente d'analyser un peu des aspects sexuels de Link dans OOT, passant du début de l'adolescence à l'âge adulte juste après que Ruto lui ait offert son joyaux (je résume très très vite). Bon, à titre personnel je trouvais ça trop tiré par les cheveux, mais ça a vraiment le mérite d'être bien expliqué et présenté comme une analyse à laquelle je n'avais jamais pensé et qui donne matière à débattre. Reste que si Nintendo avait eu son mot à dire, je ne suis pas certain que ce passage serait resté.

Par Moon, le 2 décembre 2017 à 13h16
Merci, ton explication est claire ;)
Après qu'en est t'il des fanarts ? droit ou pas dans ces livres ?

Je suis d'accord avec toi pour dire que les 30 ans de Zelda est insipide (je l'ai même pas acheté vu qu'il était "lu" en 5 minutes et pour le coup j'ai vraiment pas aimé ce que j'en ai lu).
Maintenant l'ouvrage pix'n love que je possède m'a posé le même soucis que celui ci, je trouve le tout vraiment très très préjudiciable avec un si gros volume (même s'il se lit vite) de ne pas avoir d'illustrations surtout pour un jeux vidéo.
Il y a peut être la liberté de dire ce qu'on veut dessus mais il faut vraiment s'accrocher pour lire jusqu'au bout parce que j'ai pas trouvé le tout hyper intéressant (bon le fait que ça m'a rien appris a du jouer aussi) et je n'ai rien vu dedans de subversif ou de réellement critique envers la série qui ferait qu'un truc "officiel" ne pourrait pas faire de même.
Mais je comprends totalement que les tenants et aboutissants sont pas les mêmes.

Par Zemo, le 2 décembre 2017 à 12h59
L'absence d'illustration est une contrainte avec laquelle ils doivent composer, et non une contrainte qu'ils s'imposent.

Résumé de la situation : si tu publies un livre, tu peux écrire sur n'importe quel sujet (bon il y a bien deux trois choses comme la diffamation ou l'apologie du terrorisme qui peuvent poser soucis, mais bon, c'est pas le sujet). C'est comme ça qu'on peut se retrouver régulièrement avec des brûlots contre des présidents en cours d'exercice par exemple, il n'y a pas d'autorisation à leur demander. De la même façon, je peux publier un livre demain sur la série Zelda sans avoir à demander à Nintendo si j'ai le droit ou non. Il y a aussi le droit de citation qui permet de pouvoir faire assez facilement références à certaines choses. Par contre, les images, c'est un autre problème. Qu'il s'agisse de screenshots d'un jeu, d'artwork officiels ou de la photo d'un créateur, ce sont des images sur lesquelles il y a des droits.

De là, tu as deux choix :

  • Demander l'autorisation officielle : En tel cas, le propriétaire des droits peut te faire payer une somme (potentiellement assez grosse) pour pouvoir exploiter les images. Le propriétaire des droits peut aussi très bien dire "OK, mais je veux avoir mon mot à dire sur tout ce qui est écrit". Ce qui peut forcément mener à de la censure ou à de l'auto censure, cela rallonge aussi énormément les délais de production. Joanna Ardaillon des éditions Soleil (qui produits des produits sous licence officielle donc) nous avait déjà pas mal parlé des looongs délais de validation qui repoussent parfois de plusieurs mois la sortie d'un ouvrage (ici et ). Dans le cas de Nintendo, pour les ouvrages non officiels, le problème est encore plus compliqué puisqu'ils ne répondent généralement pas à ce genre de demandes. Certains éditeurs acceptent parfois sans être trop chiants, mais cela reste une grosse minorité
  • Ne pas demander d'autorisation officielle et prendre le risque que Nintendo te tombe dessus un jour. Soit à la sortie du livre, en tel cas tu as tout perdu et ta petite société d'édition peut ne jamais s'en remettre, ou alors bien plus tard quand le livre est rentabilisé... en espérant qu'il n'y ait pas de condamnation financière. Il suffit qu'un mot de plaise pas, et ils peuvent lancer une action en justice demandant à retirer un livre de la vente car il exploite illégalement une propriété intellectuelle.

A ça on pourrait ajouter d'autres histoires comme l'impression d'un livre en couleur qui augmente très vite le prix de vente d'un livre, mais bon, c'est pas vraiment le problème ici.

D'ailleurs, pour info, PZ est dans le second cas. Nintendo (et tous les éditeurs de JV de façon générale) tolère ce que l'on fait ici parce que c'est un peu de la pub gratuite, mais si demain ils veulent nous faire très mal, ils peuvent le faire d'un claquement de doigt. Une différence entre PZ et les maisons d'éditions, c'est aussi qu'on n'a pas d'employés auxquels on pense en prenant des risques, ni la volonté de vivre de nos publications.

Du coup, Third Editions (et d'autres), prennent le parti de dire tout ce qu'ils ont à dire, de pousser leur réflexion au bout, de compenser l'absence d'illustration par une analyse plus fine / détaillées. C'était aussi le cas de L'histoire de Zelda, sorti cet été chez Pix n Love, qui est uniquement illustré par des graphiques (sur les chiffres de vente notamment).

Je suis d'accord avec toi sur le fond : oui, ce serait plus agréable si c'était illustré, ne serait-ce qu'avec une illustration entre deux chapitres. Mais je préfère qu'ils prennent la liberté de raconter ce qu'ils veulent, plutôt que de voir arriver des livres beaucoup plus insipides (comme "Zelda 30 ans de légende" allègrement illustré malgré son caractère non officiel, mais qui reste au raz de pâquerette dans ce qu'il raconte). Et oui, pour y apprendre quelque chose, c'est vite compliqué pour eux : ils n'ont pas accès aux principaux concernés. Ils sont obligés de résumer tout ce que l'on peut trouver dans les interviews, les communications officielles etc. Dès que l'on va au-delà, on tombe très vite dans l'analyse et la réflexion personnelle. Alors oui, dans les faits on n'y apprend souvent pas grand chose de nouveau sur le jeu en lui même, sur les intentions, sur le soucis de développement, mais il y a vraiment des analyses qui me semblent pertinentes, notamment dans ce second volume.

Concernant l'ouvrage où on découvrait la date de sortie du premier Zelda, il s'inscrit dans un cadre différent. Celui de la presse. C'est assez injuste, mais si tu publies un titre de presse (et non un livre), tu es libre d'illustrer à ta guise les articles. C'est pour cela que tous les magazines de jeux vidéo sont illustrés, et non la majorité des livres sur le sujet.

En résumé : dès que l'on sort des publications officielles (dans le cas de Zelda : Hyrule Historia, Arts & Artifacts), et qu'on ne fait pas de la presse, c'est très compliqué d'illustrer un livre comme tu le souhaites.

Par Moon, le 2 décembre 2017 à 10h50
J'aime beaucoup le travail habituel de Romendil, on pourra en dire ce qu'on veut mais elle parlait des jeux vidéo avec passions (surtout quand ça concernait les Zelda).
Par contre, pour avoir lu en grande partie le premier et avoir survolé ce présent ouvrage dans mon Cultura habituel, je trouve un peu ces ouvrages chiants, désolé.

Pour une saga vidéoludique, qu'il n'y ai aucune illustrations, je trouve ça dommageable, déjà ça aérerait les textes, mais surtout, c'est plus attrayant et plus parlant je trouve.
Surtout qu'on y apprend rien de particulier. Comparativement, j'en ai plus apprit sur des ouvrages dont certaines news ici en ont parlés (l'ouvrage où on découvrait la date de sortie du premier zelda notamment).

Par Guiiil, le 1 décembre 2017 à 21h33
Ca m'avait fait plaisir de revoir Romendil en découvrant extralife.fr, je me demandais ce qu'elle était devenue après jv.com, chouette interview, et très bonne initiative ! :)

Par Giru, le 1 décembre 2017 à 16h54
Très chouette interview, merci. Bon maintenant toute la question est de savoir si j'attends les résultats du concours ou si je commande le bouquin  :^^': J'avais complètement zappé qu'il sortait cette année. J'avais plutôt en tête un vague 2018, me disant qu'ils allaient attendre la fin du dev de BotW... mais je peux comprendre que ça n'en valait pas forcément la peine.

Au pire ils pourront proposer une édition revue dans quelques mois / années, comme ce fut le cas pour le volume 1.

À propos - CGU - Contact - Association - Historique du site

Puissance-Zelda fait partie du Réseau Puissance-Nintendo :
P-Nintendo - P-Pokémon