La Gazette #97

Imprévus, imprévus, et imprévus. Pas de temps pour soi, en retard pour la Gazette, pour la fiction, nerfs qui lâchent. Où est mon long fleuve tranquille ? Enfin bref, désolée pour le retard, mais c'est pas vraiment ma faute. Attendez, ça y est, j'ai posté la Gazette. Je m'en vais donc gens. Adieu.

(Je plaisante, mais votre rédactrice a vraiment un coup de mou. Pour l'aider, envoyez vos dons sur la messagerie de Puissance-Zelda, où alors elle fera comme Sherlock, elle vous l'assure.)

Cette semaine, on a pas été radins en news.

  • News
  • Un, deux, trois, quatre, cinq, six et... sept ! Sept news ! Et sept news parlant... d'Hyrule Warriors !

    On va commencer par le plus important : trois nouveaux personnages ont été dévoilés ! Mais pour les besoins des gens qui ne veulent pas être spoilés, je ne vais rien dire. Et puis, avec tout cela, on a découvert un nouvel objet, prêt à défoncer des hordes d'ennemis. Et puis, avec tout cela, on a du gameplay, et du gameplay, et du gameplay. Et dans cet océan de gameplay, on a tout plein d'images bien spoilantes mais également la découverte de la jaquette européenne et un trailer, encore.

    Et voilà mes loulous. Vous avez fait une overdose de liens ? Sinon, le record mondial du Speedrun de The Legend of Zelda a été battu ! Essayez donc de le battre à votre tour !

  • Fiches
  • Aujourd'hui, ayant enfin un moment de tranquillité, j'ai décidé de me préparer un petit thé, histoire de me détendre. Mais v'là pas que Kaiwatt débarque brusquement chez moi, accompagné de Bawb, Kyandokyan et Marionnette pour piquer mes réserves de gâteaux et pour mettre le boxon. Y a des claques qui se perdent, moi je dis.

  • Soluce
  • Oyez oyez ! On annonce le retour de Ser Duplucky, vaillant chevalier des soluces, qui est revenu victorieux de l'un de ses combats qu'il a fait au pays d'Ocarina of Time<. Et quels combats ! Il a réussi à vaincre et à réécrire la première et la seconde étape de la solution de ce pays mythique. Des autres combats sont à venir, soyez sur vos gardes !

  • Réseaux Sociaux
  • Alors, sur Facebook et Twitter, il se passe des choses ?

  • Calendrier
  • Et comme d'habitude, un petit coup d'oeil sur le calendrier :

    • 14 Août 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U au Japon
    • 19 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U en Europe
    • 26 Septembre 2014 : Sortie de Hyrule Warriors sur Wii U aux États-Unis
    • 3 Octobre 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur 3DS
    • Novembre 2014 : Sortie des remakes de Pokémon Rubis/Saphir
    • Hiver 2014 : Sortie de Super Smash Bros. sur Wii U
    • Fin 2015 : Sortie de Zelda Wii U

  • Le Site
  • Alors, les enfants, que s'est-il passé du côté du Coin Fans du Site, hum ?

    Du côté littéraire, je ne vous apprend rien que Krystal (A.K.A. votre rédactrice) a posté la troisième partie de la Fiction de l'Été, intitulée Routine Nouvelle. Et... c'est tout !

    Et niveau artiste, il y a deux nouveaux dessins ! Nous avons tout d'abord Nanie qui a posté un magnifique Link Speed Dating qui est vachement réussi, et nous avons Pyl qui, lui, a posté un magnifique fanart tiré de The Wind Waker et intitulé Easter Island. Et pour l'extrait de cette semaine, je vais vous mettre ce dernier fanart, pour que vous voyez à quel point il est magnifique.

  • Le Forum
  • Vous savez quoi ? Les littéraires gagnent cette fois. Dans vos dents, artistes !

    • Côté Artistique, nous avons Nanie qui a récemment posté un fanart de Link, très travaillé, très réussi, très beau.
    • Et sinon, notre Doutchboune nationale a posté quelques croquis pour se forcer à redessiner.
    • Et on passe du côté Littéraire avec Great Magicien Samyël qui vient de poster la fin de Quelqu'un de Bien, sa fiction couplée à la Fiction Collective The Darkest Hour.
    • A part ça, nous avons Rictus McNatret qui nous dévoile trois extraits de l'un de ses projets en cours : Droit d'Asile
    • Et puis, Fénomal a enfin terminé sa fiction cadeau pour Mike. Attention private joke en approche.
    • Attention, Mitho Man est de retour ! Et avec lui, un petit bagage bien confortable contenant trois petits contes bien sympathique. En espérant qu'il reste un peu parmi nous !
    • Quant à elle, Krystal poste dans sa galerie la deuxième partie de la Fiction de l'Été renommée Hiver Estival. Swag, hein ?
    • Pour finir, suite à une erreur de l'organisatrice Cap, les participants ont une semaine de plus pour composer. Un gain qui tombe super bien !

    Les cigales chantent sur les vertes contrées du forum. Elles profitent que beaucoup de membres aient utilisé cette période estivale pour aller en vacances dans un coin brumeux de la Bretagne ou ensoleillé du midi pour se lancer dans une petite cantate. Du coup les activités se vont tranquillement, mais sûrement. Un peu comme moi.

    • Le maniement de la langue : Une question essentielle se pose sur les forums ! Quelles langues les PZiens parlent ou lisent ? Quels en sont les niveaux ? Pour ma part, je suis peut-être la pire brêle en anglais que tout Puissance-Zelda ait vu. Mais bon mon italien s'est nettement amélioré depuis que je reviens de Gênes. D'ailleurs, pour Krystal… la langue italienne est depuis cette semaine une toute nouvelle passion.
    • Bref mais intense : Avec l'été, les réunions sur Skype tard le soir se font plus nombreuses. Et lors de ces petites réunions ont lieu des pratiques pas très recommandables avec des exécutions sur la place publique, des meurtres en pleine nuit. Les parties de Flash Loup-Garou et c'est l'occasion de personnaliser ce jeu de société pour sortir les pires scénarios. Entre la boulangère de Miches-sur-Seine et les étudiants sans le sous de Tapin-sur-Yvette, les pires bassesses et les plus ignobles trahisons ont été révélées.
    • I AM **** LOCKED Le concours d'écriture ne laisse plus que de temps. Ou si, justement. Enfin on ne sait plus. Même l'organisatrice a l'air de s'y mélanger les pinceaux. Donc il se pourrait que ce soit bientôt le temps de rendre son texte à une semaine plus ou moins près. Peut-être même que le concours est déjà fini. Organisatrice en carton…

    Puisqu'il faut parler des nouveaux membres, Krystal a fait exprès d'attendre avant de poster sa gazette pour qu'il y ait quelque chose à dire dans cette catégorie.
    Shinra, un jeune étudiant de 19 ans (oui, bon pour moi c'est jeune, mais moi je suis un vieux … donc bon), qui cherchait des quarts de cœur sur notre site et qui charmé par le beau design du site et par la qualité du contenu (Hey ! Listen ! La team rédac ! On a des compliments !), s'est inscrit sur le forum.

    Passons maintenant aux anniversaires. Je pourrais ne pas faire de préférence, mais il y a des membres de l'équipe qui ont fêté une année de plus durant la semaine. Alors je souhaite tout particulièrement l'anniversaire de GranKorNichon qui fait bien son boulot depuis qu'il est là et à Kaiwatt qui malgré son absence trouve le moyen d'à la fois flâner sur les chats et de faire des fiches.
    Mais il n'y a pas que l'équipe qui compte. Il y a aussi Michael, JohanHeros, The Legend of Link, Link BG, sega2525 et Darklink5148 . Sans compter qu'avec le retard de la gazette il faut souhaiter aujourd'hui l'anniversaire de sousou.

  • Strip
  • Et pour vous un petit strip posté sur la page Facebook de ZeldaInformer. C'est collector.

  • Point Image
  • Dites, vous avez déjà vu Zelda, l'Héroïne, sauver la vie de Link, le Prince ? Non ? Et bien Queen-Zelda l'a fait pour vous ! Admirez donc ce fanart, ce coup de pinceau, ces idées, brrr ! Et sa galerie en possède beaucoup, des comme celles-ci. Mais je préfère prévenir, sa galerie contient des spoils sur ALBW, mais aussi des images aps très catholiques. Vous êtes prévenus.

  • Point Vidéo
  • Cette semaine, niveau vidéo, je vous avoue que je ne me suis pas foulée. Du coup, quand j'ai vu que SMBShippuden4 avait posté une vidéo de Stop Motion avec une figurine Figma Link se disputant avec son épée et son bouclier, j'ai sauté dessus, comme une charogne saute sur un os quand elle est affamée. Bref, et re-désolée, elle est en anglais, encore, mais on peut pas dire que les français fasse grand-chose, pour ma défense.

  • Point Musique
  • Vous vous en doutiez, n'est-ce pas ? Une nouvelle vidéo de Smooth McGroove, ça ne passe pas inaperçue, tout de même ! Surtout quand c'est une reprise venant d'un jeu Zelda. Et pas n'importe lequel : Adventure of Link est à l'honneur chez cet artiste talentueux à la voix en or, avec le morceau Palace Theme. Un thème en or pour un gars en or. Sublime.

  • La Fiction de l'Été
  • Bonsoir mes loulous, et voici pour vous la quatrième partie de la Fiction de l'Été ! Je vous avais dit que j'avais renommé la Fiction Hiver Estival ? Ca pète comme titre, n'est-ce pas ?

    Étant donné mon retard, et j'en prends toute la responsabilité, cette partie n'a pas été corrigée. J'updaterais une fois que cela sera fait, promis ! Allez, bonne lecture les gens !

    Routine Décevante

    Le soleil pointait à peine le bout de son nez que Link poussait déjà la porte de l'auberge. Une fois encore, la nuit avait été courte, mais le sommeil réparateur. Surtout quand l'on dormait dans un lit en plume avec, en plus, de gros édredons qui tenaient bien chaud, après avoir mangé copieusement et s'être allègrement rincé le gosier avec de la bière maison. Être le héros d'Hyrule avait ses bons côtés quelquefois.

    Il avait encore neigé. Plus épaisse que jamais, la neige formait un voile immaculé et encore vierge de toute trace de pas. Une couche qui, par ailleurs, vrillait les rétines et rendait aveugle si jamais on se risquait à la regarder trop longtemps. Trop de blancheur. Soupirant de dépit, le Héros se risqua à faire un pas : sa jambe s'enfonça jusqu'au genou dans la neige fraîche, et il se rattrapa de justesse à l'embrasure de la porte quand il faillit glisser sur la plaque de verglas qui se dissimilait vicieusement en dessous. Il souffla un petit coup, le coeur battant, et il commença à avancer doucement quand un cri l'arrêta.

    « Attendez, l'interpella le vieil Isaac depuis la porte de sa maison un peu plus loin, vous aurez besoin de ça si vous voulez avancer plus rapidement ! »

    Il leva un bras où pendait une paire de raquettes usées, mais cependant indispensable. L'habitant entreprit de rejoindre le jeune homme, mais il mit tellement à temps à faire ne serait-ce que quelques mètres que son benjamin décida de lui épargner la moitié du chemin en le rejoignant. Une fois ensemble, ils entreprirent de tasser la neige afin de créer un ban pour s'y asseoir et chausser leurs accessoires.

    « Combien de temps pour arriver au temple ? demanda Link en lassant une de ses raquettes.

    - Habituellement une heure, répondit le vieil homme. Mais avec la neige, je pense que l'on mettra deux fois plus de temps.»

    Le jeune homme grimaça. L'hiver le ralentissait encore. Cela devenait réellement problématique, et ça empirait de jour en jour.

    Ils finirent de se préparer et, une fois leur équipement prêt - nourriture, eau, couverture au cas où il dormirait dehors et autre accessoire pour la montée -, ils prirent la route. Marcher avec des raquettes s'avéra difficile les premières foulées : la neige se tassait sous Link et il eut plusieurs fois l'impression qu'il allait s'enfoncer, mais il n'en fut rien. Après quelques minutes de méfiance, le jeune homme se mit à marcher avec plus d'assurance, et il finit par avancer comme s'il foulait la terre ferme.

    Le voyage vers le temple d'Acaldi, qui se situait plus en hauteur, fut long et éreintant. Plus ils montaient, plus le Héros avait l'impression de manquer d'air, bien qu'il eut déjà gravit une montage par le passé. Et là, une seule petite colline, trois fois moins haute que la Montagne de la Mort d'Ordinn, venait à bout de ses poumons ? L'hiver y était-il pour quelque chose ou bien était-ce... autre chose ? Un enchantement, peut-être. Il ne savait pas. L'air froid le glaçait de l'intérieur, brûlant ses poumons et lui laissant le souffle court, en plus de la montée de plus en plus raide. Après plus de deux heures de marche, Link et Isaac décidèrent de faire une pause afin de reposer leurs jambes raidies et de se réchauffer un tant soit peu. Et pour cela, rien de tel qu'un délicieux lait de chèvre encore chaud, conservé dans une loutre en cuir. Gracieusement offert par la nièce du vieillard juste avant leur départ.

    « Parce que ça serait dommage que mon oncle et le grand Héros d'Hyrule meurent de froid en haut de cette colline, avait-elle déclaré en affichant un grand sourire. Et puis, après avoir goûté ça, vous ne voudrez plus jamais repartir, ce sera ma chance ! »

    Link avait sourit, poliment. Il n'avait pas osé lui dire que son coeur était déjà pris.

    Ils avaient repris leur route après vingt minutes de papotage, et après une autre heure de montée, les premières ruines du temple furent en vue. Recouvertes de neige, l'entrée était néanmoins bien visible, trou béant dans le mur, dégageant une ambiance pour le moins lugubre. Deux statues l'encadraient, toutes les deux brisées, et les morceaux jonchaient les alentours avec des pans de murs entiers. S'arrêtant un peu en amont, Link et Isaac posèrent leurs affaires près d'un arbre, préférant attendre pour savoir si la voie est sécurisée au lieu de se jeter dans la gueule du loup.

    « Il y a une histoire avec ce temple ? interrogea le jeune homme en observant méticuleusement l'entrée des lieux.

    - Oui, c'est assez sombre en fait, répondit son interlocuteur d'une voix grave. Acaldi était une déesse assez célèbre, qui réalisait les voeux de quiconque lui sacrifiait son premier enfant. Mais elle était immatérielle et, tous les dix ans, elle devait investir le corps d'une belle jeune fille pour vivre et elle la consumait jusqu'à la prochaine.

    - Consumait ? s'enquit le Héros.

    - Elle sapait sa jeunesse, expliqua en retour le vieil homme, et, au bout de dix ans, la fille qu'elle avait prise, qui avait au grand maximum seize ans, ressemblait à une vieille grand-mère de quatre-vingt ans.

    - Je vois. Une telle divinité n'était-elle pas crainte ?

    - Bien au contraire, les gens de la région accouraient leur donner leur premier enfant pour que leurs voeux soient exaucés. Récoltes bénéfiques tout au long de leur vie, beauté, richesse, rien ne lui était impossible. Mais cela ne plut pas aux autres.

    - Les autres ?

    - Nayru, Din et Farore, les déesses originelles. Pour l'arrêter et la punir, elles la coincèrent dans son corps et provoquèrent un énorme tremblement de terre. Le temple s'est à moitié effondré, et l'on raconte que son enveloppe charnelle est morte, et qu'Acaldi rôde dans les couloirs à la recherche d'un autre corps. »

    Link frissonna. Cette histoire était assez obscure, surtout s'il s'avérait que le fantôme de la déesse hantait bel et bien les restes du temple. Une difficulté supplémentaire dans sa recherche de Vaati.

    « Mais tout ceci ne sont que des racontars, ajouta ensuite Isaac en haussant les épaules. Quiconque s'est aventuré dans le temple n'a jamais croisé ce soi-disant fantôme.

    - Ca a l'air d'être un temple immense, remarqua le bretteur, vous y avez déjà été ?

    - Une fois, concéda l'habitant, c'était juste des jeux d'adolescents, on y allait pour se faire peur.

    - Ca a dû vous faire de bons souvenirs.

    - Oh oui... ou du moins, jusqu'à ce que l'on tombe sur un véritable effroi. La peur de ma vie. Heureusement que ces saloperies sont de véritables tortues. »

    Bien entendu, cela aurait été trop facile s'il n'y avait pas eu de difficulté. Un temple abandonné, en ruines, sombre, un repère idéal pour les monstres en perdition souhaitant trouver un refuge hors de portée du Héros. Par ailleurs, ce dernier n'aurait jamais pensé à aller voir ici pour nettoyer les lieux, et encore, il devait y avoir pleins d'endroits comme celui là infestés de créatures maléfiques. Une fois que tout ceci serait fini, Link s'attèlerait à visiter chaque endroit abandonné pour vérifier s'ils étaient bien déserts. Ca serait une bonne occupation.

    Link et son guide guettèrent le temple une heure durant, se réchauffant avec un peu de lait chaud, mais aucune trace d'un quelconque démon. Après encore une grosse demi-heure, le Héros décida qu'il était temps qu'il aille visiter le temple, et ainsi s'assurer que Vaati ne s'y trouvait pas. Il remercia Isaac et lui dit qu'il était trop dangereux qu'il l'accompagne, qu'il ne savait pas ce qu'il l'attendait là-dedans et qu'en cas de problème, il ne pourrait pas le protéger. Il lui assura qu'il saurait retrouver le chemin du retour, ce à quoi le vieil homme rit. Ce dernier tapota l'épaule du bretteur et lui souhaita bonne chance avant de reprendre ses affaires et de redescendre en glissant. Bien moins fatiguant que la montée en tout cas. Le jeune homme sourit à son tour en le regardant s'éloigner avec rapidité, avant d'empaqueter ses propres affaires et de monter vers le temple.

    Contrairement à ce qu'il aurait pu croire, les lieux n'étaient en rien plongés dans la pénombre. Ou du moins, au début de son exploration. Le tremblement de terre avait été tellement violent de larges fissures s'étaient ouvertes et laisser passer un semblant de lumière suffisant pour illuminer les couloirs poussiéreux. Mais plus Link s'enfonçait, plus la lumière diminuait, si bien qu'à un moment, il dû ramasser un bout de bois - par ailleurs, qu'est-ce qu'un bout de bois faisait là ? - et il entreprit de l'allumer au bout pour qu'il puisse voir quelque chose. Quelle idée d'avoir laissé sa lanterne au village...

    Il avançait prudemment, explorant les dédales de couloirs et de salles abandonnés où il trouva dans certaines des squelettes. Il vérifia bien entendu que ce n'était pas des Stalfos qui faisaient le mort avant de reprendre son chemin, méfiant. Plus il s'enfonçait, moins il faisait froid et le climat devint bon, agréable, si bien que Link retira ses vêtements chauds pour revenir en tunique et essaya de les bourrer dans son sac à bandoulière, sans succès. Il décida de les prendre à la main, en laissant une libre pour dégainer son épée en cas de besoin. Mais après une petite heure, toujours pas de monstres à l'horizon, et le jeune homme se demanda s'il était au bon endroit. Plus le temps passait, plus l'espoir de trouver ne serait-ce qu'un seul indice sur cet hiver s'amenuisait, et il faillit même à un moment faire demi-tour, mais quelque chose attira son attention.

    Dans cet océan de noirceur que seule sa torche semblait percer, une autre source de lumière retint son attention. Elle provenait d'une salle un peu plus loin, à l'entrée plus imposante que les autres. Sûrement la salle principale, se dit Link. Prudent, une main sur la garde de sa fidèle épée, il avança doucement, faisant le moins de bruit possible, et il passa la tête pour observer les lieux. Des boules de lumières flottaient dans la pièce qui était bien plus grande que les autres où un autel délabré trônait au fond. Des colonnes soutenaient le tout sur les côtés, et de nombreux débris jonchaient les environs, mais une chose attira surtout l'attention du Héros qui n'en revint pas.

    Manifestement, il ne s'attendait pas du tout à trouver le fameux Vaati en compagnie de sa moitié maléfique, Dark Link, confortablement installés dans des fauteuil en velours et en pleine partie d'échecs, tous deux ayant la tête tournée vers le nouvel arrivant. Au vu de leurs regards surpris, eux non plus ne s'attendaient pas à ce que le jeune homme débarque dans un trou aussi paumé que celui dans lequel ils étaient. Et ça, ils ne se génèrent pas pour lui faire remarquer.

    « Il n'y a vraiment plus moyen d'être tranquilles de nos jours, s'exaspéra Dark en lâchant la pièce qu'il tenait.

    - En effet, on a vraiment l'impression que Monsieur nous court après », renchérit Vaati en soupirant.

    Ils déblatèrent une minute encore sur le soi-disant acharnement dont faisait preuve le Héros d'Hyrule, sous les yeux sidérés de ce dernier. Le jeune homme entra dans la salle, lentement, la main toujours sur la garde de son épée, prêt à se défendre. Mais les deux démons n'avaient pas l'air de vouloir l'attaquer, occupés comme ils étaient à se chamailler, aussi le bretteur se détendit un petit peu.

    « Justement, je te cherchais Vaati », interrompit Link en voyant que leur petite dispute s'éternisait.

    Grand silence, deux paires d'yeux rouge posés sur lui, intrigués. Néanmoins, les deux ne bougèrent pas, se contentant de le fixer.

    « Oh, tant d'attention pour ma petite personne, je suis touché ! s'esclaffa brusquement le Mage du Vent en voyant que le bretteur ne réagissait pas. Puis-je savoir en quoi je peux aider le grand sauveur du peuple ?

    - L'hiver dehors. »

    Le Minish ne répondit pas tout de suite, un sourire figé aux coins des lèvres. Néanmoins, le Héros vit nettement Dark faire la moue, fouiller dans l'une de ses sacoches et en sortir un rubis rouge qu'il alla fourrer à contre-coeur dans la main tendue de son acolyte. Le Mage rangea calmement son butin avant de capter le regard sceptique de l'Hylien.

    « On avait parié, daigna-t-il expliquer. Étant donné que je lançais des tempêtes de neige sur vous à Noël, je m'étais dit que je serais le premier suspect sur la liste.

    - Dois-je en conclure que l'hiver dehors est de ton fait ? », interrogea alors Link d'une voix qu'il aurait voulu plus sèche.

    Vaati éclata de rire, tandis que son compère se contenta de sourire. Apparemment, son accusation était drôle, mais il ne savait pas pourquoi.

    « Désolé, Boucle d'Or, reprit le Mage du Vent, tu t'es trompé de personne. Je peux certes provoquer des tempêtes quand m'en vient l'occasion, mais je ne peux pas changer de saison, je n'en ai pas le pouvoir.

    - Tu n'en es pas responsable alors, en conclut le Héros avec dépit.

    - Perspicace l'Hylien, rétorqua le Minish. On s'attendait à ce que l'été s'annonce aussi chaud que l'année passée et on s'est trouvé un petit coin frais, histoire de ne pas mourir de chaud comme l'année passée. On pensait que cet endroit allait rester frais, mais maintenant, c'est pour nous un petit chaud.

    - Tu parles d'un coup du sort ! » s'exclama Dark en riant.

    Et en effet, outre les débris qui jonchaient les alentours, l'endroit avait été aménagé et l'on pouvait facilement deviner que quelqu'un vivait ici. Enfin, dans le cas présent, deux personnes. Normal que les habitants du village plus bas avaient vu Vaati, s'il vivait ici depuis le début de l'été. Par ailleurs, ce dernier devait de bouger d'une des pièces de l'échiquier, ce qui arracha une grimace à son adversaire.

    « Et Ganondorf ? interrogea Link, suivant ses ultimes pistes.

    - Ganny ? s'esclaffa l'ombre en se retournant vers lui. Il a en horreur le froid, l'hiver dernier l'a traumatisé et ce n'est certainement pas lui qui irait provoquer cela. D'ailleurs, en le voyant revenir, il a soudainement décidé de faire un pèlerinage au fin fond du désert. »

    Les épaules de Link s'affaissèrent, indiquant l'abattement qui le saisit soudainement. Ses seules et meilleures pistes s'étaient envolées en quelques minutes à peine, et il n'en avait pas d'autres, à son grand regret. Et l'hiver qui continuait de paralyser le pays entier...

    « Qui alors ? souffla-t-il plus désespéré que jamais.

    - C'est ton boulot de découvrir ça, blondinet, entendit-il en retour, ne t'attends pas à ce qu'on le fasse à ta place. Mais sache que ce n'est pas l'œuvre d'un démon, ou alors je ne le connais pas. Par ailleurs... »

    Vaati reposa calmement le pion qu'il avait dans la main et se tourna vers le Héros, son regard carmin le transperçant de toute part. Dark le fixa également, avec le même regard. Link déglutit. Il n'aimait pas ça.

    « Je viens de me souvenir, on ne serait pas ennemis, par hasard ? »

    Le tout accompagné d'un grand sourire carnassier. Il savait que ça ne sentait pas bon.

    Aussitôt, Link dégaina son épée, prêt à se défendre alors que les deux démons avaient déjà fait valser leur chaise et se précipitaient vers lui. Le Héros fit un pas en arrière et repoussa Dark avec la torche qu'il tenait de l'autre main tandis que le Mage du Vent tentait de le prendre à revers. Il parvint à l'éviter et s'enfuit, sachant pertinemment qu'il n'avait aucune chance contre deux démons en un seul coup. Il courut vers le couloir et refit le chemin inverse par lequel il était venu. Derrière lui, il entendait distinctement ses deux ennemis le poursuivre, se souffler quelques mots, rire. Les couloirs étaient un véritable dédale, aussi Link commença à se demander s'il ne s'était pas perdu, inévitablement, et que ses deux poursuivants ne faisaient que jouer avec leur proie, certains de le capturer. Soudain, une main réussit à attraper le bras du jeune homme, qui se dégagea brutalement, lâchant ses vêtements chauds et sa torche qui s'éteignit une fois qu'elle eut touché le sol. Alors plongé dans le noir, c'est à tâtons que le bretteur continua sa routa, se cognant aux murs, s'éraflant le visage, continuant dans l'obscurité la plus complète.

    Link perdait peu à peu son sang froid, aucune lumière ne voulant le guider, les rires de Dark, démon se glissant parmi les ombres, se répercutant dans sa tête. Le souffle commençait à lui manquer, et il trébucha brutalement contre un débris au sol. Sa chute sembla durer une éternité, et il ferma les yeux en attendant sa rencontre avec le sol qui n'allait pas être des plus douce. Et puis, le choc survint.

    C'était bien plus froid qu'il ne l'aurait imaginé. Soudain prit d'un doute, le Héros rouvrit brutalement les yeux, et la lumière lui vrilla les rétines. Il se trouvait à l'entrée du temple, sain et sauf, couché dans la neige. Avec difficulté, il se releva, fit quelques pas et observa autour de lui, de peur que l'un des démons ne l'attaque pas derrière. Mais il n'en fut rien. Dark l'avait fait sortir, il ne savait pas pourquoi, sans nul doute pour qu'il leur fiche la paix. Ne réfléchissant pas plus loin, le jeune homme, après avoir repris ses esprits, se dépêcha de s'éloigner des ruines et de redescendre au village afin d'être loin de tout danger.

    Vaati n'était en rien responsable de cet hiver, et quelqu'un s'amusait toujours à le répandre de plus en plus chaque jour. Mais qui ?

    Le 29 juillet 2014 à 15:36, par Krystal

    Derniers commentaires sur les forums

    Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

    Me connecter M'inscrire

    Avatar de Fénomal
    Fénomal mercredi 30 juillet 2014, 13:27:52
    Et oui, j'ai terminé la fic tout en ayant mit la version corrigé au dernier chapitre. J'attend vos comm ! o/ Et dans le dernier numéro...

    Citation de: La Gazette #96
    Et un petit mot pour vous dire que Fénomal a ouvert un topic pour poster une fiction cadeau à l'adresse de Michael, pour son anniversaire. Je vous préviens tout de suite : folie et private joke sont au rendez-vous. Interdits aux moins de trente ans.

    Nooon ! D: Vous allez faire fuire tlm ! D: Et ces chapitres sont approuvé par les modos, ils n'ont pas été supprimé. v.v (Pas encore... v.v)
    Avatar de Alice Lee
    Alice Lee mercredi 30 juillet 2014, 12:12:53
    J'aime beaucoup le fan art même si ça compense pas la présence de Ghi'. v.v En tout cas, superbe gazette comme d'hab' !^^
    Avatar de Leena
    Leena mercredi 30 juillet 2014, 02:24:52
    Je prends toujours autant de plaisir à lire la fiction, merci :)
    Avatar de Capicule
    Capicule mardi 29 juillet 2014, 22:56:03
    Citation de: Krystalounette
    Je m'en vais donc gens. Adieu.

    NAAAAN KRYS OMG FAIS PAS CA

    Citation de: Sale louve
    Organisatrice en carton…

    Nan en fait j'ai rien dit c'pas grave s'tu tombes. Surtout que Ghi' n'est même pas là :h:

    Et omg la fic jayry de la scène avec Vaati. Need la suite omg :fuu:


    EDIT: On m'apprend dans l'oreillette que c'est contre Yorick que je dois rager. Je vous zut tous les deux, bandes de vils infâmes :h:
    Avatar de Midona492
    Midona492 mardi 29 juillet 2014, 20:13:03
    Bonne gazette :D Pas grand chose à dire, à part que le Motion (j'sais plus trop quoi) est bien fait. Je rêvais d'avoir la figurine mais ma mère veut pas, bref ^^'
    Smooth McGroove est toujours aussi excellent ^^