Interview des développeurs de Cadence of Hyrule

Nous vous parlions il y a quelques jours de nouvelles images issues de Cadence of Hyrule publiées par le site 4Gamer qui avait pris le temps de réaliser une petite interview du PDG de Brace Yourself Games, Ryan Clark, qui a développé ce jeu, Olivier Trujillo, le responsable designer et programmeur, et Toshihisa Nikaido de Spike Chunsoft lors du Miyako Messe à Kyoto en ce début de mois de juin.

Pour rappel, Crypt of the NecroDancer est développé par Brace Yourself Games sur PC en avril 2015 et Spike Chunsoft est la maison d'édition qui s'est occupée de la publication du jeu au Japon. Maintenant que tous les protagonistes sont présentés, je vous propose la traduction de cet interview initialement en japonais traduite par un fan nommé Erinku que vous pouvez retrouver sur nos forums et sur Twitter.

4Gamer : Merci énormément pour aujourd’hui. Pouvez-vous nous dire ce qui a amené à la création de « Cadence of Hyrule », s'il vous plaît ?

Nikaido : À la base, quand le projet a commencé, il était question de voir s’il était possible de collaborer avec « The Legend of Zelda » pour du contenu téléchargeable pour « NecroDancer ». Quand j’en ai parlé à Nintendo, ils étaient très partants, et finalement la question s'est transformée en « Est-ce que cela pourrait devenir un seul jeu indépendant ? ».

Qu’avez-vous ressenti quand la proposition a suscité de plus en plus d’intérêt et que la décision a été de développer « Cadence of Hyrule » ?

Olivier Trujillo : Bien sûr j’étais très excité ! J’ai pensé que cela serait merveilleux de pouvoir collaborer avec la licence « The Legend of Zelda » à la laquelle je jouais depuis que j’étais petit. Cependant, comme c’est une collaboration avec une licence qui existe depuis plus de 30 ans avec énormément de fans, j’étais également anxieux. Nous faisons de notre mieux pour être à la hauteur des fans de « NecroDancer » et « The Legend of Zelda ».

Avez-vous eu quelques demandes particulières de la part de Nintendo pour cette collaboration ?

Trujillo : L’histoire de la « Triforce » a été revue avec beaucoup d’attention. Il m’a clairement été demandé de conserver l’histoire et la part mystérieuse de la série comme cela a toujours été depuis si longtemps. Nous continuons d’ailleurs la prise en charge de l’histoire de la partie « NecroDancer ».

D’après l’histoire de « NecroDancer », le personnage principal, Cadence, a été victime d’une malédiction à son cœur, ce qui fait qu’elle doit agir selon un rythme, mais est-ce qu’il y a une raison particulière pour Link et Zelda d’agir ainsi ?

Nikaido : Je suis désolé. Attendez, s’il vous plaît, la sortie du jeu pour découvrir l’histoire.

Les graphismes ont été complètement refaits par rapport à ceux d'avant et l’apparence de Cadence est également nouvelle.

Trujillo : Oui. Le groupe d’artistes a également travaillé très dur et a pris quelques temps à réaliser tout cela. Ce pixel art n’est bien évidemment pas seulement joli, mais est aussi fait de sorte que le personnage et l’arrière-plan soient clairement distingués, et cela a été finalisé de manière à apporter un effet sympathique dans le gameplay.

Ryan Clark: « NecroDancer » n’a seulement eu qu’une personne travaillant sur les graphismes, alors que cette fois il y en a quatre. Dans le jeu précédent il n’y avait qu’une image pixelisée du personnage faisant face au joueur, mais ce projet prépare quatre silhouettes dans 4 directions. Bien sûr, la qualité du pixel art lui-même est améliorée, mais le nombre de d’images a aussi augmenté dans ce sens.

En parlant de « NecroDancer », la musique est l’un de ses plus grands charmes, mais combien de musiques seront arrangées depuis la licence « The Legend of Zelda » et apparaîtront dans ce titre ?

Trujillo : Je ne peux pas évoquer un nombre spécifique,, mais je peux au moins vous dire qu’il y a beaucoup de musiques diverses parcourant toute la licence, mais la bande son est centrée sur « The Legend of Zelda: A Link to the Past ».

« The Legend of Zelda » est également connu pour sa musique, vous avez sans doute été très enthousiaste à propos des arrangements.

Trujillo : Oui. Le compositeur est aussi un très grand fan de « Zelda », et toutes les musiques ont été arrangées avec beaucoup d’efforts. En plus des donjons, il y a des plaines dans ce jeu, mais dans chacun de ces endroits, diverses musiques de la série sont arrangées selon l’ambiance de « NecroDancer ».

Au fait, pour vous deux, quel jeu appréciez-vous le plus dans la licence « The Legend of Zelda » ?

Trujillo : C’est « The Legend of Zelda: A Link to the Past » que j’aime le plus. La première fois que j’ai joué était sur la version NES (Famicom) du premier « The Legend of Zelda », mais « The Legend of Zelda: A Link to the Past » avait un monde bien plus grand que le premier. En outre, quand je suis entré pour la première fois dans le « Monde des Ténèbres », j’ai pensé quelque chose comme « Il y en a encore plus dans ce monde ?!? » et j’étais vraiment excité pendant que j’y jouais et cela jusqu’à la fin.

Clark : J’en ai deux. J’adore « Zelda II : The Adventure of Link » quand on parle des vieux titres. J’apprécie énormément l’action et plus particulièrement le coup vers le bas. J’adore « Breath of the Wild » parmi les jeux récents. Les possibilités d’exploration sont si larges que j’ai pu y jouer avec beaucoup de plaisir.

Je vois que tous les membres de l’équipe aiment « The Legend of Zelda ». Bien, vous m’avez dit que ce titre avait des parties à explorer, pas seulement des donjons mais aussi des plaines. En plus de ça, pourriez-vous nous dire quelle partie a changé du premier « NecroDancer » dans le gameplay ?

Clark : Les bases du gameplay qui comprennent donc les actions en rythme sont les mêmes qu’avant, mais je pense que ce que vous ressentirez quand vous jouerez va considérablement changer. Par exemple, ce jeu introduit le concept de différents dénivelés dont vous pouvez vous servir lors des combats.

Trujillo : Aussi, bien sûr « The Legend of Zelda » est connu pour la résolution d’énigmes, donc ce titre introduit également des éléments de résolution d’énigmes et puzzles. Cela a été pensé pour que vous puissiez apprécier le fait de réfléchir à comment aller au point suivant en utilisant les armes et objets en votre possession autant que le milieu environnant.

J’ai vraiment hâte d’essayer parce que la résolution d’énigmes est l’une des choses les plus appréciées dans « The Legend of Zelda ». La vidéo promotionnelle publiée sur le site officiel inclut une séquence où Link exécute l’attaque circulaire et Zelda utilise « l’Amour de Nayru » ou « le Feu de Din » comme dans la série « Super Smash Bros. ». Est-ce que l’action des deux personnages est inspirée de toute cette série et des spins off ?

Trujillo : C’est exact. Chaque action des personnages a été réalisée en référence aux spins off autant qu’à la série principale. Comme Zelda n’a pas habituellement été un personnage jouable dans la série, nous nous sommes référés aux actions de Zelda dans « Super Smash Bros. ».

Clark : En termes d’action, j’ai choisi des actions qui semblaient intéressantes une fois combinées avec le rythme de « NecroDancer ». Je pense que nous avons incorporé chaque action d’une très bonne manière pour que ce soit en adéquation avec le gameplay de « NecroDancer », donc j’espère que vous avez hâte de voir de quelle façon elles vont apparaître dans le jeu.

Je vois. Une autre chose qui m’intéressait quand j’ai vu la vidéo promotionnelle était que dans cette vidéo promotionnelle en japonais, je pense qu’il y avait des paroles en japonais qui semblaient provenir de Cadence. Il me semble qu’il n’y avait pas de doublage japonais dans le titre précédent, mais avez-vous l’intention d’ajouter des voix japonaises dans ce projet ?

Nikaido : En ce moment, je fais des efforts pour réaliser la version japonaise également. S’il vous plaît attendez pour voir ça !

J’ai hâte de voir ça. C’est presque la fin, donc s’il vous plaît laissez un message pour les fans.

Trujillo : On a toujours voulu que vous voyiez ce jeu et que vous y jouiez, donc nous sommes très excités d’enfin le sortir. Ce jeu mélange parfaitement le difficile et amusant gameplay que les fans de « NecroDancer » aiment avec les éléments d’exploration que les fans de « Zelda » aiment. On pense que tous ces fans l’aimeront sûrement !

Clark : Je suis très honoré de collaborer avec « The Legend of Zelda » pour réaliser ce projet. Il serait génial de vous voir apprécier de jouer à ce jeu autant que nous l’avons fait pour le créer.

Source : 4Gamer

Le 11 juin 2019 à 17:12, par Yorick26

Avatar de Yorick26

À propos de l'auteur :
Passé de noob à tyran, puis de Maman de l'équipe à Chef, je partage ma passion pour Zelda sur PZ depuis plus de 10 ans... même si certains me traitent d'hérétique car j'apprécie peu Link's Awakening.

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire