La Gazette #50

Je me demande si Saria va revenir.

En ce moment tout le monde est en vacances. Même Krystal prend des petits congés avant la rentrée. Je suis tout seul. Comme c’est triste. En plus elle ose partir pour le cinquantième numéro. Du coup moi je reste là fidèle au rendez-vous et j’assure la gazette à sa place. Venez donc me faire un gros câlin.

Krystal : un grand merci à Yorick26 de m'avoir aidé à faire une grande partie de cette Gazette étant donné mon emploi du temps très chargé. Mais je ne pouvais évidemment pas louper l'édito du cinquantième numéro, donc je m'incruste un peu. Vous vous rendez compte ? Cinquante numéros ! C'est énorme ! Et pourtant, je n'ai pas l'impression d'en avoir fait autant que cela... Je n'ai de cesse de le dire, mais le temps passe trop vite. Je sais que c'est toi qui a fait le Chant du Temps Accéléré, Link, je t'ai vu.

Comme partout, certains ont déjà fait leur rentrée. Donc contrairement à la semaine dernière, il s’est passé un peu plus de choses.

  • News
  • Une seule news cette semaine mais elle a été mise-à-jour par trois fois : des informations concernant The Wind Waker HD sont tombées. Pour ceux que ça intéresse, la date de sortie ainsi que des informations concernant un autre mode de difficulté ont été dévoilés. Ce furent d’abord des rumeurs qui ont vite été confirmées.

  • Fiches
  • Après un long moment d’absence, les fiches refont leur apparition. Et tout ça grâce à Cap. C’est qui ma fifille préférée ?

    • Vu que Krystal n’est pas là, je peux raconter n’importe quoi dans cette partie. Par exemple, elle joue comme un gland à SSBB. Lui manquerait-il un fragment de puissance ?
    • Quand elle joue on croirait assister à un combat entre Goomba se faisant écraser par un percutant Blaino. Je vous laisse deviner quel challenger elle incarne.
    • Enfin, à la vue de tant d’épisme dans le combat, un chevalier stalfos tout neuf est apparu pour faire admirer ses os luisants.

    Avouez que c’est mieux quand c’est moi qui fait la gazette, non ? Comme d’habitude, vous pouvez nous envoyer vos propres fiches.

    Krystal : je tiens à préciser aux lecteurs aguerris que ce qui est dit ici est absolument faux. Je joue très bien à SSBB, j'ai d'ailleurs battus plusieurs membres du forum qui se reconnaîtront. Non mais oh.

  • Calendrier
    • Le 7 septembre 2013 : Concert de Symphony of the Goddesses à Toronto
    • Le 26 septembre 2013 : Sortie de The Wind Waker HD sur Wii U au Japon
    • Le 4 octobre 2013 : Sortie de The Wind Waker HD sur Wii U en Europe
    • Octobre 2013 : Sortie de The Wind Waker HD sur Wii U en Amérique du Nord
    • Fin Octobre 2013 : Sortie française d'Hyrule Historia
    • Fin 2013 : Sortie d'A Link Between Worlds sur 3DS au Japon
    • Novembre 2013 : Sortie d'A Link Between Worlds sur 3DS en Europe
    • Le 11 novembre 2013 : Sortie d'A Link Between Worlds sur 3DS en Amérique du Nord

    Bien entendu, il ne faut pas oublier la communauté qu se remet tout doucement à se remettre en activité.

  • Le Site
  • e crois que cela faisait bien longtemps que l’on avait pas vu autant de participations sur le site. Cela fait tellement plaisir. Allez y envoyez-nous vos oeuvres ! Gimme more, gimme more !

    • Elfyne a réalisé avec brio trois dessins de personnages charismatiques : un Mogma, un Minish et une Reine des Fées tous les trois dans une version féminine voire sexy (ce qui est normal pour une reine des fées, mais surprenant pour les deux autres).
    • Sariana a quant à elle dessiné une magnifique représentation du combat entre Link et le Roi Cuirasse alliant crayonné et couleur. Une oeuvre qui récoltera facilement le maximum d’étoiles.

    Par contre, du côté fan fiction, cela fait maintenant un mois qu’il ne s’est rien passé. Il serait peut-être temps de reprendre du poil de la bête.

  • Le Forum
  • Y a du grabuge dans le coin !

    • Great Magicien Samyël, au lieu de faire la Masquarade mais je vais me taire, a lancé une nouvelle Fiction Collective ! Vous connaissez sûrement le principe : vous créer un personnage et vous réalisez une histoire selon les règles de l'organisateur. C'est chouette hein ? Lancez-vous ! si vous voulez tenter l'expérience. Au pire, on tuera votre personnage.
    • Sinon, Kitty a encore frappé en nous dévoilant une des peluches qui sera à gagner lors du concours de Noël : ce sera une bombe en polaire ! Ça donne très envie, vous ne trouvez pas ?
    • A part ça, Dark Eressä a retrouvé son stylo parce qu'elle nous a fait une ribambelle de dessins !
    • On va parler aussi de notre Doutchboune qui n'arrêtera jamais d'alimenter sa galerie ! Cette fois-ci avec quelques croquis.
    • Ce n'est pas tout, on a Yuan qui a aussi posté de nouveaux dessins dans sa galerie.
    • Puis, y a Link du 40 qui a fait de nouveaux dessins aussi, des chevaliers.

    Des p'tits trucs par-ci, par-là.

  • Baten Kaitos
  • Un vieux de la vieille est remonté cette semaine du tréfonds du forum par un vieux de la vieille qui s'y est remis : le topic de Baiten Kaitos. Vous connaissez sûrement ce RPG peu atypique, qui font le bonheur de beaucoup d'entre vous. Ceux qui ne connaissent pas, allez donc rattraper ce manque de culture honteuse. C'est d'ailleurs Weekly, l'administrateur, qui a déterré ce topic et qui en parle. Passez donc si jamais vous avez un commentaire ou que vous êtes coincés !

  • Du côté des Jeux Organisés
  • Revenons un petit coup sur ces jeux organisés qui continuent encore cette semaine et qui sont actuellement en cours :

    • La Battle Royale, organisée par Cap et Resh, continue encore et toujours. Qui est mort cette semaine ? True_Link et Duplucky sont tombés cette semaine, il n'en reste plus que six. Qui gagnera la Battle Royale ? Réponse dans le prochain numéro.
    • Enfin, la Masquarade ne continue pas. Pas de nouvelles depuis plus d'une semaine du MJ qui est en vadrouille et qui m'a personnellement promis une reprise pour mardi prochain. Attendons...
  • Nouveau Membre
  • Une nouvelle cette semaine, et je dis bien une parce que c'est une fille - on les attire de plus en plus j'ai l'impression, il va finir par y avoir plus de garçons que de filles : il s'agit de Manblue (vous remarquerez le pseudo trompeur). Bienvenue parmi nous !

  • Anniversaires
  • Cette semaine, on a souhaité deux anniversaires, dont un d'un membre qui a voulu garder sa date de naissance secrète, mais tout se sait sur ce forum, tout : un an en plus donc à feu Chrislink307 ainsi qu'à notre tendre Chatmallow, Joyeux Anniversaire à vous deux !

  • Strip
  • Cette semaine, Bilberry pour vous servir. Et vous n'allez pas rire, cette fois-ci, mais plutôt lâcher un "Awww" très significatif. Si si.

  • Point Image
  • Qui voit-on cette semaine ? Encre un compagnon ! Et qui a accompagné Link dans son aventure dans Phantom Hourglass ? Hein ? Hein ? Qui ? Gagné ! C'est Linebeck, le légendaire froussard ! J'ai piqué cet image à ~AdoobibullTwin4 sur DeviantArt. D'ailleurs, allez faire un petit tour sur sa galerie, il y a quelques images qui pourraient faire de sacrés fonds d'écran ! Par contre, désolée pour les bandes noires, mais toutes les images sont ainsi.

  • Point Vidéo
  • Cette semaine, une chanson. Non pas un remix, ni une réorchestration. Non, ce n'est pas Smoothie McGroove. Ce n'est pas ce que vous pensez non plus. On écoute cette fois-ci I'll make a man out of you, tiré du film Disney Mulan... Non, je ne plaisante pas, vous allez vraiment écouter ça. C'est la version anglaise de Comme un Homme et je vous assure qu'il y a un lien avec Zelda parce que l'animation concerne la série. L'artiste qui a fait ça agit sous le pseudo de Miakaylia et il est en train de faire une autre vidéo du même genre. C'est très chouette en somme : un mix entre Disney et Zelda, j'adore.

  • Présentation d'un Membre
  • Cette fois-ci, Guiiil-Sama n'a pas chômé ! Cet homme s'est activé pour vous fournir de la qualité en temps et en heure, et c'est réussi ! En même temps, il avait plutôt intérêt, parce qu'il a quand même fait le portrait de notre administrateur : Yorick26 !

    Yorick26
    "Yorick c'est trop un relou." Voilà ce qu'il aimerait que je dise sur lui, mais je ne le dirai pas ! Enfin je l'ai dit, mais... Je me comprends et je vous comprends, donc tout va bien ! Yorick, c'est un peu le mec qui a toujours été là, qui a toujours fait des trucs pour le forum, et qui a toujours cherché à positivement chapeauter ce qui se passe autour de lui. Il a vraiment un caractère de rêve pour qui sait s'y adapter, et ceux qui ne s'y adaptent pas ne sont plus là pour en parler ! C'est également le type qui vous pousse à couper Skype pour éviter de vous faire harceler sur ce que vous deviez faire et que vous n'avez pas fait. Il est bon là dedans, et ce n'est pas rare que d'autres l'envoient récupérer leurs propres affaires chez des trainards. Il a son caractère, il a sa mémoire un brin sélective 8), mais c'est également l'une des rares personnes à venir vraiment prendre de vos nouvelles quand ça ne va pas fort, et qui ne se contentera pas de liker votre statut en commentant "lol", et dans ces temps modernes, c'est précieux.

    Il a depuis quelque temps décidé de se lancer dans la modération avec Weekly, pour que votre serviteur ne puisse plus se servir de son excuse favorite "Nan, mais je m'occupe de la communauté moi tu vois ?", et malgré quelques approximations (tmtc), il fait quand même du bon boulot et veut redynamiser l'activité du forum !

    Sur le forum, il est relativement peu présent publiquement, ne votant que pour des chats de temps en temps, ou défendant farouchement son équipe fasse à ceux qui l'attaquent (cette même équipe qui rêve (*cauchemarde*) de lui jour et nuit), mais attention, si vous observez dans les coins un peu plus reculés, vous verrez un amateur d'art, fanatique de jeux organisés et fin débatteur (il parait) sur ce qui fait le sel d'un Zelda !

    Yorick, ce dynamis(t)eur qui quittera PZ lorsque mourra Internet, aime s'occuper des vaches, et c'est pour ça qu'il aime tellement l'être avec nous ! /o/

  • Fiction de l'Été
  • Nous voilà pour l'avant-dernière partie de la Fiction de l'Été ! Et oui, déjà, le temps passe vite et les vacances s'achèvent, mais pas d'inquiétude ! Vous avez encore une partie la semaine prochaine avant que tout soit terminé. Il reste une semaine, profitez-en un maximum ! Surtout que cette partie est la plus longue d'entre toute. Et oui, j'ai fait un effort pour vous ! Et sinon, du côté de nos héros, vous croyez que le trio de la grotte a survécu ? Vaati s'est-il débarrassé de Veran dans la nuit ? Et Ghirahim a-t-il survécu parmi les fées ? Lisez donc l'avant-dernière partie de la Fiction de l'Été !

    Retrouvailles grandioses

    « La sortie ! La sortie ! »

    Ce simple mot sonnait comme une libération aux oreilles de chacun. La sortie, la fin de leur calvaire, de leur course-poursuite, de leur aventure. Ils ne savaient pas s’ils avaient traversés la montagne ou s’ils revenaient à leur point de départ, mais qu’importe. Tant qu’ils sortaient de là.

    Les armures les avaient rattrapés, et rapidement. Comme si elles savaient que les fuyards se rapprochaient de la sortie, elles avaient accéléré l’allure et le sifflement leurs haches se faisait entendre bien trop près d’eux. Le petit point de lumière qui signifiait leur salut était bien trop loin, et ils avaient peur de se faire submerger avant de l’atteindre. Car même s’il grossissait au fur et à mesure de leur progression, la distance entre le trio et leurs ennemis s’amenuisait dangereusement, à leur grand dam. Et pourtant, Ganondorf, Dark et Xanto tentaient d’aller plus vite, mais leurs jambes endolories ne leur facilitaient pas la tâche. Pourtant, ils faisaient abstraction de leur douleur, ils étaient bien obligés, s’ils voulaient rester en vie.

    Une hache taillada profondément l’épaule gauche de l’ombre qui hurla de douleur quand il sentit le métal glacé mordre sa peau. Il se dégagea d’un coup sec et il entendit l’armure trébucher derrière lui. Il porta une main à sa blessure et tenta d’enrayer le flot de sang qui coulait de sa blessure, tout en continuant de courir avec ses compagnons. Alarmés, ils allongèrent la course, mais les armures étaient trop près. Bien trop près. Et avec un blessé, cela ne facilitait pas la tâche. L’adrénaline courait dans les veines des trois, mais apparemment pas assez pour qu’ils puissent échapper à leur sort. Les premiers Darknuts étaient à moins de trois mètres d’eux, et la sortie à plus d’une centaine de mètres, ils étaient perdus.

    Le souffle saccadé de Xanto se faisait plus bruyant : il fatiguait. En plus de cela, il commençait à paniquer. Il faut dire qu’aucun des trois n’avait imaginé mourir au milieu de nulle part sous les coups de hache d’une armée bien cachée. Ganondorf crut même distinguer un sanglot qui étranglait sa gorge, mais il avait d’autres préoccupations pour s’en soucier. Il essayait de survivre, mais cela semblait fortement compromis.

    Tout semblait perdu quand brusquement, Dark décolla sa main trempée de sang de son épaule meurtrie et, d’un bond, attrapa le bras de Ganondorf et le col de l’usurpateur qui fut brusquement tiré en arrière. Il les fit ralentir dangereusement et laissa le champ libre à leurs poursuivants qui levaient déjà leur arme quand l’ombre hurla un nom. Un unique nom qui fit bondir le cœur de ses deux camarades.

    « FARORE ! »

    Ganondorf et Xanto savaient ce que cela voulait dire.

    Aussitôt, ils furent tous les trois entouré d’un brouillard vert avant que leur vue ne se brouille et que leur estomac se retourne. Ni une ni deux, le soleil projeta sur eux ses violents rayons qui leur irritèrent les yeux et la rencontre avec le sol fut rude. Des odeurs de sapin se faisaient sentir et le gazouillement de rares oiseaux se faisait entendre.

    Ils étaient dehors.

    Plus loin, les cliquetis s’arrêtèrent net. Il se passa de longues secondes avant qu’ils ne reprennent et qu’ils ne s’éloignent. Ils avaient abandonné. Les Darknuts et les Hache-Viande s’avouaient vaincus et rebroussaient chemin. Ils ne pouvaient pas sortir de la montagne. Hébété, Ganondorf se mit assis et observa son environnement d’un air surpris, comme s’il n’en revenait pas d’être vivant. Xanto resta couché, amorphe, et Dark gémit en se tenant l’épaule. Pour le Seigneur du Malin, il n’en revenait toujours pas.

    « On est en vie. »

    Cette simple constatation réussit à illuminer leur journée.

    * * *

    Il était réveillé depuis une heure déjà, et il n’avait pas décroché un mot. Inhabituel quand on connaissait le personnage. Ce mutisme soudain avait inquiété les fées qui observaient Ghirahim recroquevillé dans un coin, le visage sombre. Pas un seul éclat de vie ne passait sur ses traits, à croire qu’il s’était éteint comme une bougie que l’on soufflait. L’enthousiasme qu’il avait manifesté dès son arrivé avait disparu, et il était comparable à un vrai mort, dans son coin. La différence avec la veille était impressionnante.

    Une petite fée essaya d’aller le voir, de lui tirer les cheveux, mais rien n’y faisait : il ne répondait tout simplement pas. Découragée, elle alla rejoindre ses amies en faisant de petits gestes, mais des secouements de tête la firent soupirer. Elle était en retard, et la situation était inquiétante.

    Mais tout à coup, l’air devint plus pur. Un scintillement s’observa au milieu de la clairière et un rire cristallin résonna, au grand soulagement du petit peuple. Elle était arrivée. Comme sortie de nulle part, une femme magnifique, au teint crème et à la robe bleue qui voletait autour d’elle, aux longs cheveux châtains et aux yeux verts foula le sol de ses pieds nus. Son seul vêtement s’arrêtait avant les genoux, et elle ne possédait aucun bijou, juste une petite peluche informe qu’elle tenait dans une main. En apparence, elle ne semblait pas dépasser la quinzaine, mais son regard abritait une sagesse infinie, et c’est le pas léger qu’elle se dirigea vers le Monarque Démoniaque qui la fixait avec des yeux ronds.

    « Seigneur Ghirahim. »

    Ce dernier sursauta à l’entente de son nom et il tomba des nues quand il vit son interlocutrice s’incliner pour le saluer. Elle s’agenouilla ensuite devant lui et le fixa avec un air amusé.

    « Que nous vaut votre visite impromptue ? »

    Manière de démarrer une conversation assez banale, mais le choix des mots était assez bizarre, l’homme ne savait pas s’il devait prendre cela comme une attaque ou non. Devant une telle entité, le démon finit par réussir à s’exprimer qu’au bout de longues minutes où elle n’avait eu de cesse de le fixer, impassible.

    « Je suis arrivé ici par hasard, raconta-t-il en bafouillant. Mes amis et moi nous nous rendions à un lac derrière la montagne quand on nous a attaqués puis séparés. Je ne sais pas où ils sont… »

    La grande fée continua de le fixer avant d’éclater de rire. Ghirahim en fut légèrement contrarié : son histoire n’était pas drôle.

    « La forêt n’apprécie pas vraiment que des démons traînent dans ses alentours. Elle reste méfiante vis-à-vis d’eux étant donné tout le mal qu’ils ont fait jadis et elle n’hésite pas à attaquer quand elle voit qu’il n’y en a pas loin.

    - Mais nous ne faisions rien de mal ! s’insurgea le Monarque.

    - J’en conviens, et à son nom, je m’excuse des désagréments créés. Je m’aperçois d’ailleurs que tu n’es en rien dangereux – Ghirahim se renfrogna à ses paroles, vexé – et que nous n’avons rien à craindre de toi, aussi suis-je assez mal à l’aise quant à ce qui t’arrives. Si je peux faire quoique ce soit, demande-le moi. »

    Il ne fallut qu’une seconde à peine pour savoir ce qu’il allait dire.

    « Je veux rejoindre mes compagnons. »

    La fée lui sourit tristement.

    « Malheureusement, je ne sais pas où se trouvent tes compagnons, mais je peux néanmoins faire quelque chose. Lève-toi. »

    Il s’exécuta et la jeune femme se redressa elle aussi. Puis elle prit sa peluche à deux mains – il avait semblé au Monarque que c’était l’effigie d’une fée, mais il ne se serait pas avancé là-dessus – et se mit à la secouer légèrement tout en prononçant des paroles dans une langue inconnue. Il avait semblé au démon entendre son nom, mais avant qu’il ne puisse se poser la question, il se mit à briller une seconde avant que cela ne parte. Il regarda avec interrogation la grande fée, qui avait lâché sa peluche.

    « J’ai usé de ma magie : lorsqu’un de tes compagnons prononcera ton nom, tu seras immédiatement emmené auprès de lui. Tu rejoindras alors ton groupe. »

    Le sourire qu’avait alors affiché Ghirahim était éblouissant.

    « Merci. »

    La femme lui rendit son sourire avant de disparaître dans une gerbe de poussière scintillante. Heureux, le Monarque se rassit.

    Il n’y avait plus qu’à attendre.

    * * *

    Ils y étaient finalement arrivés. Après de longues heures d’efforts après leur réveil assez difficile et courbaturé, ils étaient enfin parvenus à la montagne. Mais une fois arrivés, le problème était toujours là.

    Vaati et Veran scrutaient la montagne depuis déjà quelques minutes comme si elle allait leur révéler le moyen de la franchir. Car oui, il n’y avait aucun chemin praticable, rien qui leur permette de grimper et de passer de l’autre côté pour rejoindre le lac, et cela les décourageait. Néanmoins, le Mage du Vent réfléchissait à toute allure. Il avait bien une idée, mais elle était assez dangereuse et il préférait l’éviter.

    « Comment passe-t-on ? demanda finalement la sorcière.

    - Je ne sais pas, répondit le Minish.

    - Tu n’as pas trouvé d’idée, c’est ça ? »

    Le jeune homme se tourna lentement vers elle. Le ton qu’elle avait employé ne lui avait pas plu du tout et il avait la désagréable impression qu’elle rejetait la faute sur lui.

    « Non, se risqua-t-il à répondre tout en sachant que ça allait très mal finir.

    - Tss, quel incapable ! Je t’ai laissé deux jours pour trouver une solution, tu n’as même pas été capable d’en échafauder une ! Un démon ingénieux, tu parles. Un démon inutile plutôt ! »

    Vaati serra les dents. Finalement, il allait essayer son idée.

    Le Mage fit un grand pas et empoigna soudain le bras de Veran qui essaye de se débattre, en vain.

    « Mais, qu’est-ce que tu fais ?!

    - On va traverser cette montagne. »

    Le visage de la sorcière s’illumina et elle afficha un grand sourire… qui disparut aussi quand elle décolla du sol.

    Qui dit Mage du Vent dit manipulateur des airs ou même oiseau amateur. Et justement, Vaati en était un.

    A son plus grand plaisir, sa compagne s’était mise à hurler tandis qu’ils montaient rapidement dans les airs, le vent cinglant leurs visages, le sol s’éloignant de plus en plus. Le jeune démon gagnait de la vitesse et il en avait bien besoin, car ce qu’il craignait arriva. Bien qu’ils soient sortis de la forêt, cette dernière s’était mise en mouvement et la première liane essaya de les attraper. Il esquiva souplement, balançant Veran du bout du bras comme une vulgaire poupée de chiffon, puis il fonça vers la montagne sur laquelle il sauta pour prendre plus d’élan. La montée se résuma en saute de puce et de figures dans les airs pour éviter les assauts de la forêt qui se faisaient nombreux.

    Finalement, une fois qu’ils furent suffisamment hauts –presque au sommet, par ailleurs, la sorcière avait arrêté de hurler – les lianes abandonnèrent et se retirèrent. La forêt avait sûrement compris qu’ils ne reviendraient plus vers elle. La dernière ligne droite se fit en quelques secondes à peine, à pleine vitesse, et bientôt, la vue de la pierre fut remplacée par celle d’un lac majestueux perdu dans une petite forêt et près d’un village. Un sourire étira d’ailleurs le visage des deux démons, mais celui de Veran s’effaça quand elle sentit que son cœur se soulevait et qu’ils étaient en train, non de monter, mais de descendre. Elle se risqua à jeter un œil en bas et se remis à hurler quand Vaati, lui éclata de rire, aux anges.

    La chute débuta.

    * * *

    « Fais attention, fais attention !

    - Tu es un démon, arrête de faire ta chochotte !

    - Mais ça fait hyper mal ! »

    Dark lâcha un glapissement de douleur quand Ganondorf resserra le bandage de fortune qui ornait maintenant son épaule. Sa blessure n’était pas trop grave étant donné qu’elle n’était pas assez profonde pour quel cela ait touché un point vital même si cela avait dû érafler sévèrement son omoplate. Ils avaient nettoyé comme il avait pu avec la chemise de Dark sacrifiée, sans eau, et ils avaient pansé. Bien heureusement, le démon possédait une capacité de régénération assez exceptionnelle et elle se refermait déjà, ce qui était bon signe.

    Après avoir fait cela, ils avaient tenté de savoir où ils étaient, et Xanto ne put retenir un hurlement de joie quand, au loin, il avait aperçu le lac. Ils étaient du bon côté de la montagne, mais une petite forêt l’entourait, ce qui ne rassurait pas le trio. N’apercevant pas de chemin, ils décidèrent de longer la montagne le temps de trouver un endroit dégagé. La chaleur leur était revenue en pleine face et ils commencèrent à vite suer, ce qui leur arracha de longs gémissements. Surtout qu’ils entendaient parfaitement le vent juste au dessus d’eux, comme s’il avait décidé de les narguer, car eux ne le sentait pas. C’est en plein soleil qu’ils continuèrent leur route, traînant les pieds, quelque peu fatigués des récents événements. Jusqu’à ce qu’un bruit suspect ne les arrête.

    Ce qu’ils avaient pris pour le vent était en réalité un hurlement strident qui se rapprochait d’eux au fur et à mesure que les secondes passaient. Ganondorf, Xanto et Dark regardèrent autour d’eux pour voir d’où cela pouvait bien venir avant que ne s’écrase misérablement devant eux une forme noire et informe qui poussa un cri de douleur quand elle rencontra le sol. Il fallu du temps aux garçons pour reconnaître la chevelure rousse de Veran, qui se redressa difficilement sur un coude.

    « SALETÉ ! s’était-elle époumoner d’une voix rauque. SALE DÉMON DES BAS-FONDS, ORDURE, SUPPÔT DES DÉESSES, COMMENT AS-TU OSÉ ?! »

    A l’entente de ce beau chapelet d’injure qui d’ailleurs n’en finissait pas, le trio savait ce qui s’était passé. Et ce fut tout naturellement que Vaati, un grand sourire aux lèvres, apparut à ses côtés en lévitant, et en se posant doucement au sol. A son visage réjoui, tous compris qu’il s’était largement fait plaisir.

    Xanto ramassa la sorcière qui continuait d’invectiver le mage qui, lui, faisait la sourde oreille et avait préféré rejoindre les deux autres.

    « Rude journée ? demanda-t-il à Dark quand ses yeux se furent posés sur sa blessure fraîchement pansée et où le sang faisait encore des auréoles sombres.

    - Étrange, j’allais te dire la même chose, répliqua l’ombre.

    - Finis ta vie seul. Les femmes sont vraiment trop chiantes. »

    Comprenant le sous-entendu, l’ombre ricana. Quant à Veran, elle préféra se taire et jeter des œillades assassines au Minish quand elle les rejoint enfin avec l’usurpateur.

    « Deux de plus, soupira Ganondorf. Peut-être que nous reviendrons au complet finalement.

    - Parce que tu crois que l’autre andouille est encore vivante ? s’étonna la femme.

    - Je suis assez d’accord, dit Dark. Pas sûr que notre Monarque préféré ait survécu à sa seconde nuit seul. Je suis d’avis de rejoindre le lac immédiatement et de ne pas se soucier de son sort. »

    L’amitié transpirait dans ses propos, c’était indéniable. Mais en vérité, l’ombre avait une furieuse envie de se reposer et déblatérer sur leur compagnon perdu lui semblait être une épreuve insurmontable. Par chance, les autres approuvèrent ses propos. Tous, sauf un : l’usurpateur eut l’audace de protester.

    « Je ne suis pas d’accord, intervint Xanto, il a très bien pu survivre. C’est un démon après tout, et même s’il a l’air plutôt crétin, il faut l’avouer, je pense qu’il a assez de jugeote pour se débrouiller seul et s’en sortir. Après, Ghirahim est peut-être encore dans la forêt ou peut-être pas, nous pourrions attendre un peu et voir… »

    Il n’eut pas à en dire plus. Dans un grand « pouf » et avec, en prime, un hurlement strident, le Monarque Démoniaque apparut brusquement et atterrit sur l’usurpateur qui s’écroula sous le poids du projectile qui venait de recevoir en pleine tête. Passé l’étonnement général de voir le plus bête d’entre eux revenir aussi abruptement mais surtout vivant, les autres s’empressèrent d’aller vérifier l’état de Xanto, assommé, mais aussi de Ghirahim, étant donné qu’il s’était trouvé seul durant presque deux jours. Mais bizarrement, ce dernier n’avait rien du tout, même pas une écorchure, et on aurait dit qu’il sortait à peine de la salle d’eau, peigné et maquillé. Ses cheveux brillaient aussi.

    « Oh mon dieu ! s’était-il écrié quand il avait vu l’un d’entre eux. Oh mon dieu, vous êtes là ! Je pensais ne pas vous revoir !

    - Bizarre, nous aussi, grinça Dark à voix basse.

    - Que je suis content de vous voir ! Ces deux jours ont été horribles, mais les fées m’ont aidées et leur grande fée m’a aidé à vous retrouver ! »

    Soudain, derrière lui, deux étouffements d’indignation s’élevèrent.

    « Les fées t’ont aidée ? s’étrangla Veran. Ces pestes nous ont attaqués hier soir !

    - Je me demande comment tu as pu arriver à te faire aimer de ces chieuses miniatures, enchaîna Vaati en haussant un sourcil.

    - Elles sont très gentilles ! s’indigna Ghirahim. Elles m’ont même coiffé, regardez ! »

    Il secoua sa chevelure et des paillettes voletèrent partout. Il s’en était mieux sorti que les autres, et c’en était affligeant.

    Ganondorf regarda ses cinq compagnons enfin retrouvés et lâcha un grand soupir qui lui valu d’attirer l’attention du reste du groupe.

    « Nous voilà réunis. »

    Le 26 août 2013 à 06:43, par Krystal

    Derniers commentaires sur les forums

    Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

    Me connecter M'inscrire

    Avatar de Gohmaracap
    Gohmaracap mercredi 28 août 2013, 18:30:00
    Oh cette bonne idée. Je m'en vais la mettre à exécution de ce pas :-*
    Avatar de Alice Lee
    Alice Lee mercredi 28 août 2013, 17:59:59
    Vince, ça doit pas être compliqué à deviner! v.v En fait, je suis quasiment certaine que ça commence par un M et finit par un E et qu'entre, on a les lettres: E-T-E-OR-I-T! :R
    Avatar de Vincerp
    Vincerp mercredi 28 août 2013, 01:15:14
    Citer
    Qui gagnera la Battle Royale ? Réponse dans le prochain numéro.
    Cette affirmation me semble un tantinet précipitée.
    Nous cacherait-on des choses ?
    Avatar de Alice Lee
    Alice Lee lundi 26 août 2013, 13:42:07
    Citer
    Krystal : je tiens à préciser aux lecteurs aguerris que ce qui est dit ici est absolument faux. Je joue très bien à SSBB, j'ai d'ailleurs battus plusieurs membres du forum qui se reconnaîtront. Non mais oh.

    Je confirme le propos! v.v Je l'ai vu de mes yeux vu! v.v

    Sinon, excellente gazette, mais ça, ça ne change pas de d'habitude!^.^ J'ai beaucoup aimé la vidéo au passage!^^
    Avatar de Rodrigo
    Rodrigo lundi 26 août 2013, 13:20:13
    Un grand bravo à Krystal pour ses 50 numéros, ça fait déjà un an, c'est fou. Continue comme ça, on sent que t'aimes ton taf et c'est toujours un plaisir à suivre.