Les multiples interviews de Miyamoto

Notre bien aimé Shigeru Miyamoto s'adonne depuis quelques semaines à un petit tour de très grosses rédactions plus ou moins liées au médium vidéludique. On ne va pas ici vous retranscrire l'intégralité de ce qui a été dit, cela serait bien trop long, mais nous centrer sur ce qui pourrait nous concerner directement.

A propos du futur Zelda Wii U

Miyamoto a expliqué au Time qu'un délai allait être nécessaire à la production du prochain Zelda sur Wii U, mais aussi que les équipes de Nintendo découvrent encore pleinement le potentiel offert par son gamepad si particulier.

"Si vous vous rappelez du lancement de la Wii, nous avions été en mesure de préparer un comme Wii Sports, qui à l'époque était clairement un nouveau jeu, et de lancer en parallèle un jeu Zelda. Avec la Wii U, nous avons adopté une approche similaire en lançant Nintendo Land ainsi qu'un jeu Mario - bien que nous travaillons sur Zelda pour la Wii U, qui va nous prendre un peu plus longtemps."

"Nous avons encore de nouvelles choses à apprendre sur la façon d'exploiter les caractéristiques et les fonctionnalités de la Wii U afin de créer de nouvelles façons de jouer funs et intéressantes, incluant de nouvelles mécaniques de gameplay. Comme nous devenons encore plus familier avec le matériel, nous serons en mesure de faire plus d'un point de vue logiciel. C'est un domaine auquel nous sommes en train de consacrer des ressources."

Ce que Miyamoto oublie de préciser, c'est que le Zelda livré à la sortie de la Wii était développé en parallèle de la console l'ayant accueilli, puisqu'à l'origine prévu pour une sortie sur GameCube. Cela a forcément eu un impact majeur quant à la capacité de proposer un tel titre dès la mise en vente de la machine.

Au sujet des remakes

Entre Ocarina of Time 3D, la version anniversaire de Four Swords et la ressortie à venir de Wind Waker sur Wii U, la série Zelda est particulièrement touchée par le phénomène des remakes depuis quelques temps. GameSpot interroge Miyamoto à ce sujet :

GameSpot : En plus de Luigi's Mansion et Pikmin 3, Wind Waker pour Wii U complète le lineup de la console. Est-ce que Nintendo envisage de donner un traitement similaire à d'autres jeux, potentiellement plus anciens comme Metroid Prime ?

Miyamoto : Evidemment, je ne peux uniquement vous parler des titres que nous avons publiquement annoncés. Nous pensons aux possibilités à ce sujet, mais rien que je ne peux partager aujourd'hui. Je suppose que je peux dire que, de mon point de vue, je suis plus intéressé par la création de nouveaux titres.

Au sujet de sa retraite

Depuis de nombreux mois, diverses rumeurs font état d'un possible départ à la retraite pour Miyamoto. Si Nintendo a toujours clamé le contraire, voici la réponse du principal intéressé, rapporté par Wired.

Nous devons construire une structure pour que l’organisation fonctionne sans moi. Je dois aussi admettre que ce sera peut-être mieux sans moi. Je veux dire que des talents et des approches différentes vont émerger, mais je ne devrais pas m’attarder là-dessus parce que l’article pourrait dire que "Mr Miyamoto pense à se retirer", alors que ce n’est pas le cas.

Dans tous les cas, il n'y a pas vraiment matière à paniquer au sujet de la série Zelda, confiée depuis maintenant longtemps aux mains de maîtres de Eiji Aonuma.

Et une anecdote pour la route

Enfin, le père de la série Zelda a aussi évoqué à Polygon une anecdote inédite au sujet du duo Oracle of Ages / Oracle of Seasons.

Citation de l'article original :

La société revisite aussi la notion de jeu épisodiques, chose à laquelle Miyamoto dit s'intéresser. Miyamoto m'a indiqué, quand je lui ai demandé ce qu'il pensait de The Walking Dead livré aux joueurs un épisode après l'autre, que Nintendo avait expérimenté le jeu épisode en 2001 avec The Legend of Zelda : Oracle of Seasons et Oracle of Ages.

"Quand nous avons lancé The Legend of Zelda : Oracle of Ages et Oracles of Seasons sur GameBoy Color il y a de nombreux années, l'idée originale était d'être plus épisodique dans le contenu et le développement a réellement commencé avec l'idée de potentiellement vendre chaque donjon", m'a t'il dit. "Au moment où nous avons travaillé sur les jeux Oracle, nous avons estimé que ce n'était tout simplement pas bon de livrer le jeu de cette façon. Mais quand on regarde, par exemple, ce que nous avons fait avec l'eShop et les possibilités offertes et en particulier le fait que nous sommes maintenant capables de patcher les jeux existants qui sont déjà sortis, cela ouvre des possibilités pour du contenu téléchargeable ou pour ajouter de nouveaux niveaux à un jeu déjà sorti."

Si vous voulez en lire plus, nous vous invitons à découvrir les différentes interview dont ces extraits sont issus :

Le 16 mars 2013 à 01:12, par Zemo

Avatar de Zemo

À propos de l'auteur :
Entre deux news et deux tweets, j'essaye de rendre PZ plus agréable à visiter et d'organiser des interviews. Des rumeurs circulent sur mon âge avancé, elles sont fausses, je suis juste jeune depuis plus longtemps !

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Fénomal
Fénomal samedi 16 mars 2013, 02:49:17
Des jeux épisodiques, hein? Ce n'est pas une mauvaise idée. Comme ça, les impatiences comme moi seront forcé de savourer l'histoire de certain jeu. ^^