La Légende continue en mangas

A l'occasion de la sortie ce 28 avril 2010 de la nouvelle adaptation en manga de l'opus The Minish Cap, Puissance Zelda se propose de faire le point sur les épisodes déjà parus aux éditions Soleil.

Actuellement 6 tomes de la série culte ont déjà vu le jour, pour le plus grand plaisir des fans comme des avides de mangas.Tous ont été scénarisés, rédigés et dessinés par un duo féminin de mangaka usant du pseudonyme HIMEKAWA Akira. Derrière ce nom oeuvrent donc deux auteurs, A. Honda et S. Nagano, à qui nous devons également quelques autres adaptations papier d'Astro Boy et de Brave Story. Si les parutions françaises ne concernent pas tous les épisodes de la saga, elles n'en suivent pas moins l'ordre chronologique des différents jeux.

Editions Soleil

Ainsi l'on peut retrouver les histoires originales d'A Link To the Past, Ocarina of Time (en 2 tomes), Majora's Mask, Oracle of Ages, Oracle of Seasons et The Minish Cap, auxquelles les auteurs auront bien évidemment ajouté leur grain de sel. Les 2 tomes de Four Swords Adventures sont prévus quant à eux pour le 26 mai.

Si les scénarios suivent la trame de l'histoire de chaque jeu, l'adaptation en manga nécessite cependant des concessions, supprimant certains moments parfois redondants ou moins intenses du jeu (les donjons interminables et ardus sont souvent résumés à leur boss final, que Link abat d'un tour de main). Mais elle offre également aux auteurs d'exprimer leur imagination, leur subjectivité et leur ressenti quant au scénario original. Des scènes inédites sont ainsi rajoutées, on prend le temps d'approfondir les relations entre personnages, leurs sentiments respectifs (notamment une relation plus poussée entre Link et la fameuse Princesse !). Le caractère du Héros est également plus appuyé, détaillé. On lui décèle une personnalité marquée que la froideur d'une plate-forme de jeu vidéo peut éventuellement mettre à défaut (bien que dans la série Zelda, on finisse par bien le connaître notre courageux Link!).

Ce sont ce genre de détails qui apportent au fan une dimension de découverte, d'émerveillement et une meilleure compréhension des intentions originelles des créateurs de Zelda. Car oui, les auteurs travaillent en collaboration avec les équipes du jeu, et Miyamoto lui-même accorde sa confiance aux mangaka quant au respect de l'intégrité de la saga. Toujours dans le souci d'apporter une expérience aussi intense que possible pour ne pas faire pâle figure face aux jeux, les auteurs n'ont pas hésité à adapter leur trait, toujours fin et doux, en fonction des épisodes et du design de Link, tantôt enfantin comme dans A Link to the Past, tantôt le héros mature et déterminé d'Ocarina of Time. L'atmosphère enivrante des Zelda est rappelée par des décors fidèles, et les nombreuses expressions des visages des personnages tout à fait adaptées à leur personnalités et rôles dans l'histoire. Les auteurs ont particulièrement tenu à retranscrire le côté charmant et rétro du Héros. L'évolution actuelle des mangas est telle qu'il n'existe plus, selon elles, de héros pur, au grand coeur et généreux, hormis Link, ce qui les a d'autant plus incitées à accepter un tel challenge de transcription.

Pour ceux qui souhaitent découvrir la série, les fans qui hésiteraient encore à se détacher du jeu pour découvrir les mangas, ou simplement pour compléter votre collection, Puissance Zelda se propose maintenant de résumer brièvement chaque tome paru.

A Link to the Past

Couverture du tome A Link to the Past

Menant une vie simple et sereine en aidant du mieux possible son oncle qui cultive un verger, Link est soudainement appelé à l'aide durant son sommeil. La princesse Zelda, souveraine du royaume d'Hyrule serait tenue prisonnière par le terrible mage Aganihm.

Courageux et déterminé à venger son oncle assassiné par le magicien, Link retrouve la princesse, vouée à être le septième et dernier sacrifice humain si elle ne peut être sauvée. Mais les pouvoirs d'Aganihm, disciple de Ganondorf, parviennent à séparer Link de la belle. Link s'embarque alors dans une aventure tumultueuse parsemée de rencontres, dans la téméraire Gandy, un bandit qui décide d'accompagner et d'aider le Héros à la moindre occasion, sans oublier son caractère bien trempé et ses nombreux caprices, apportant des scènes humoristiques très plaisantes. Retrouvant dans une forêt mystique l'épée Sacrée, Link parvient à temps à empêcher le sacrifice de Zelda. Mais la puissance du seigneur Ganon, résolu à aller en terre sainte acquérir la Triforce -objet divin qui permet à celui qui la touche de réaliser ses rêves les plus fous- donne du fil à retordre au Héros qui devra compter sur ses nouveaux amis pour triompher, et sauver le monde de la tyrannie.

Voilà un épisode où les réactions et la personnalité de Link en étonneront plus d'un ! Colérique, sentimental, les émotions de Link sont clairement retranscrites, et la relation entre Link et Zelda plus approfondie.

Ocarina of Time

Couverture du tome 1 Ocarina of Time

Il aura fallu deux tomes pour retranscrire le chef d'oeuvre de la série Zelda.

Le jeune Link, vivant en tant que Kokiri, subit chaque jour les moqueries du chef du village Mido, du fait qu'aucune fée ne l'aurait déjà rejoint. Il passe donc tranquillement ses journées avec son amie Saria, l'amour caché de Mido, en lui montrant ses prouesses aux armes, notamment au lance-pierre, et à apprendre à jouer de l'ocarina. Mais l'esprit de la forêt, le vénérable Arbre Mojo se retrouve maudit par une étrange créature Gohma. Navi la fée s'encourt d'aller chercher Link qui, accompagné de Mido, parvient rapidement à terrasser le monstre. L'arbre Mojo raconte alors à Link sa réelle destinée, celle d'empêcher Ganondorf, Seigneur des Gerudo, à s'emparer de la divine Triforce pour plonger Hyrule dans le chaos. Link part alors pour le château d'hyrule où il rencontrera, sans le savoir, la princesse Zelda déguisée en simple villageoise, avant de la retrouver dans ses habits d'apparat dans ses quartiers.

Couverture du tome 2 Ocarina of Time

S'entame alors une quête des trois pierres ancestrales, capables d'ouvrir la porte vers le saint royaume où se trouve la Triforce. Mais de retour au château, il est déjà trop tard, la princesse doit fuir avec sa nourrice Impa le terrible Ganondorf qui veut s'emparer des pouvoirs de la princesse. Celle-ci parvient à lui donner l'Ocarina du Temps, capable d'ouvrir les portes du saint royaume avec les pierres ancestrales. Au temple du temps Link obtient Excalibur. Mais il reste inconscient pendant 7 ans, le temps d'acquérir la force nécessaire pour vaincre le Seigneur du Mal qui a abattu son joug sur Hyrule. Devenu fort et déterminé, Link se décide à retrouver et éveiller les 6 sages prisonniers dans les temples de part tout le royaume. Avec leur aide, il parvient finalement à triompher du Mal, et la princesse, déesse du Temps, lui accorde de retrouver la jeunesse qu'il n'a pu vivre.

En comparaison au jeu, de nombreuses nouvelles scènes sont apparues, dont l'histoire de l'amitié entre Link et le bébé dragon Volcania, les mésaventures de Skull Kid ou encore le travail de Link sous les ordres du savant fou du Lac Hylia. De nombreuses anecdotes qui donnent du piment à l'aventure principale.

Majora's Mask

Couverture du tome Majora's Mask

L'histoire se situe directement après celle d'Ocarina of Time. Le héros part d'Hyrule avec sa monture Epona à la recherche de sa grande amie, la fée Navi. Sur son chemin, il tombe sur Skull Kid paré d'un étrange masque, le masque de Majora aux pouvoirs terrifiants. Le petit démon s'empare d'Epona et de l'Ocarina du temps et transforme Link en un jeune Mojo. Link se retrouve alors à Termina, monde parallèle à Hyrule, où se prépare le fameux carnaval de Bourg-Clocher alors que la Lune gigantesque menace de s'écraser rapidement sur le pays. Link parvient à retrouver Skull KId qui, à l'aide du masque, accélère la course de la Lune, mais le Héros réussit à lui décocher un coup et retrouve son précieux instrument. Grâce aux enseignements de la déesse du temps, la princesse Zelda, Link retourne trois jours en arrière, avant la destruction de Termina, retrouve son apparence d'origine. Pour empêcher les pouvoirs maléfiques du masque de faire leur effet, Link doit ramener les 4 géants, anciens amis de Skull Kid, en parcourant les marais empoisonnés, les pics enneigés, le domaine sous-marin des Zoras et la vallée isolée et morbide d'Ikana. Aidant des personnes mourantes sur son chemin à accomplir leur dernière volonté, Link se retrouve doté du pouvoir de nombreux masques, devenant capable de se transformer en Goron ou en Zora. Les géants parviennent à bloquer la chute de l'astre, et Skull Kid se retrouve impuissant face aux pouvoirs du masque, qui n'est qu'un intermédiaire à la réelle menace : la Lune en elle-même. Grâce aux pouvoirs des différents masques, le Héros se transforme en Oni-Link aux pouvoirs incommensurables qui terrasse le démon de Majora. Termina sauvée, Link repart en quête de sa vieille amie...

Oracle of Seasons

Couverture du tome Oracle of Seasons

Quittant la maison de ses grands-parents à la recherche d’aventures, Link se rend au Château d’Hyrule, où il y trouve la Triforce, la même que celle inscrite sur le dos de sa main. Lorsqu’il la touche, il est transporté au pays d’Holodrum, où il fait la connaissance d’une talentueuse danseuse nommée Din. Din est en réalité l’Oracle des Saisons, et Onox, le Général des Ténèbres, la kidnappe pour répandre la discorde dans les saisons. Link doit alors tout faire pour sauver Din afin qu’Holodrum ne sombre pas dans le chaos ! Heureusement qu’il n’est pas seul : durant son aventure, il se découvre plusieurs alliés qui l’aideront sur sa route.

Oracle of Ages

Couverture du tome Oracle of Ages

Devenu garde personnel de la princesse Zelda après les épisodes de Oracle of Seasons, Link doit de nouveau sauver Hyrule, lorsque Nayru, Oracle des Âges, se fait posséder par Veran, Sorcière des Ombres. Celle-ci utilise les pouvoir de Nayru pour revenir dans le passé, au pays de Labrynna, et y manipuler la reine Ambi afin qu’elle ordonne la construction d’une immense Tour Noire. Ces changements dans le passé perturbent le présent et affectent grandement les habitants de Labrynna. Link, à l’aide de la Harpe des Âges de Nayru, retourne lui aussi dans le temps. Il y fait la connaissance de son ancêtre, et avec son aide et celle de Ralph, l’ami de Nayru, ils mettent tout en œuvre pour libérer Nayru de l’emprise de Veran et stopper celle-ci dans ses plans horribles.

The Minish Cap (sorti tout récemment)

Couverture du tome The Minish Cap

Le jour du festival Picori, Link et la princesse Zelda se rendent à un tournoi de combattants. Le vainqueur est un étrange personnage connu sous le nom de Vaati. Il réclame alors la Force de la Lumière et transforme la princesse en statue de pierre. Afin de sauver son amie, Link doit obtenir le pouvoir de l’épée Picori qui a été brisée en plusieurs morceaux. Parviendra-t-il à retrouver chacun d’entre eux et à la reforger avant son ennemi ?

Four Swords Adventures (sortie prévue pour le 26 mai en France)

Divisée en deux volumes, l’histoire est celle de Link, alors chevalier d’Hyrule, qui doit secourir Zelda et les 6 jeunes filles capturées par le mystérieux Link Sombre. Pour les sauver, Link se voit obligé de retirer l’Épée de Quatre de son socle, libérant malheureusement le sorcier Vaati du même coup. Tout cela est en fait un coup monté pour libérer Vaati ! Seulement, lorsque Link saisit l’épée légendaire, il se divise en quartes parties de lui-même, et ces Link aux différentes personnalités sont au début loin de bien s’entendre. Ils devront pourtant apprendre à se comprendre et à mettre leurs forces en commun s’ils veulent sauver la princesse Zelda ! Une longue aventure pleines de dangers les attendent., mais ils ne se doutent pas que celui derrière toutes ces machinations n’est ni Vaati ni Link Sombre, mais une ennemi plus terrible encore…

Couverture du tome Four Swords Adventures Couverture du tome Four Swords Adventures

Bonne lecture, jusqu'aux prochaines news !

Site des éditions Soleil

Le 02 mai 2010 à 10:42, par Kaminari

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de ROMM
ROMM jeudi 06 mai 2010, 17:12:43
News vraiment bien rédigée pour une première. Va falloir que je me mette à jour, je n'étais pas au courant de la sortie de TMC. ^^'
Avatar de Royug
Royug mercredi 05 mai 2010, 02:27:33
En fait, d'après mes souvenirs, les deux sont utilisés. Les Minishs s'appelleraient "Minishs" entre eux, d'où "Minish Cap", "Minish Village", etc, tandis que les humains, eux, les appellent Picoris, d'où le "Picori Blade". La seule exception serait la forêt de Tyloria, "Minish Woods" en anglais.

Mais j'avoue que s'encombrer de deux noms différents pour la version anglaise, c'est pas très brillant...
Avatar de Plagueis
Plagueis mercredi 05 mai 2010, 01:22:09
Citation de: "Royug"
Citation de: "Murihoro"
A mon avis, ils ont quand même gardé le mot minish pour le peuple, parce que le manga s'appelle toujours "The minish cap".


C'est pas très étonnant, vu que le jeu s'appelle aussi The Minish Cap en français  ;)


Dans ce cas, il y a quelque chose qui cloche dans le TMC version anglaise, car ils parlent des Picori dans l'intro. Est-ce qu'ils parlent de Minish par la suite ? Dans ce cas ils feraient une différence entre Picori et Minish. Ou alors, ils parlent uniquement de Picori et le titre n'a aucun sens car même l'épée est appelée Picori Blade et non Minish Blade.
Avatar de Royug
Royug lundi 03 mai 2010, 19:55:25
Citation de: "Murihoro"
A mon avis, ils ont quand même gardé le mot minish pour le peuple, parce que le manga s'appelle toujours "The minish cap".


C'est pas très étonnant, vu que le jeu s'appelle aussi The Minish Cap en français  ;)
Avatar de Murihoro
Murihoro lundi 03 mai 2010, 19:34:55
A mon avis, ils ont quand même gardé le mot minish pour le peuple, parce que le manga s'appelle toujours "The minish cap".