Logo du jeu Breath of the Wild

Solution de Breath of the Wild

L'Ode aux Prodiges - Étape 5
La Chanson de Daruk

Téléportez-vous au sanctuaire de Shimo’Itose en prenant soin de vous équiper d’un élément de la tenue de pierre et traversez le village en planant pour arriver à son extrémité ouest. Continuez ensuite sur le chemin pour apercevoir en hauteur, de l’autre côté de la Vonture, les piliers de pierre. Utilisez la rage de Revali afin de la traverser et d’atteindre l’épreuve de Daruk.

Vous y rencontrerez alors Asarim qui, à l’instar des Korogus, ne semble pas souffrir des conditions climatiques locales, insupportables pour la plupart des habitants d’Hyrule. À votre approche les trois piliers s’éclairent révélant l’emplacement de trois nouveaux sanctuaires. Parlez au barde itinérant pour qu’il vous révèle, en plus de l’astuce lui permettant de supporter une telle chaleur, le passage du chant de son ancien maître concernant le Prodige Goron.

Au brûlant Rudania, dans le cratère tapi,
le Prodige des flammes veut insuffler la vie.
Pour accroître sa force, une voix l’envoie vers
les sites qui se dessinent sur les piliers de pierre.
Va, du brûlant colosse, affronter la colère !
Va suivre le chemin des anneaux du cratère !
Et de fouler la lave, découvre la manière !
Ton courage invincible, qui ici t’a mené,
par la dernière épreuve se verra éprouvé. »

Le Méga Magrok

La première épreuve de Rudania se trouve au nord du lac Darman. Vous pouvez vous y rendre en planant depuis les sommets du volcan d'Ordinn. Vous verrez près du rivage du magma suspect entouré de vapeur. À votre approche, la musique changeante vous indique que vous arrivez près de votre objectif ; objectif qui se met se lever révélant l'existence d'un Méga Magrok semblable aux Magroks que vous avez pu déjà battre, mais encore plus grand et plus difficile à battre. En effet, en plus d'être entouré de lave, ses coups vous feront particulièrement de dégâts et vous projetterons très loin. Faites donc très attention.

Commencez par lui asséner une flèche de glace. Une fois son corps refroidi, profitez du moment de répit pour grimper sur son corps, mais la lave vous en empêche. Heureusement les courants d'air chaud vous permettront de prendre de l'envol et accéder au gisement sur son dos. Utilisez une arme qui fait particulièrement de dégâts et assénez-lui le plus de coups possible. Dès qu'il semble reprendre ses esprits ou que vous risquez de tomber, sortez votre paravoile pour prendre de la hauteur. Profitez-en pour lui tirer une flèche dans son gisement, l’assommant pendant encore quelques secondes.

Une fois sa barre de vie complètement vide, prenez votre envol pour ne pas tomber dans la lave et rejoignez le sanctuaire qui vient d'apparaître.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Kamira’Omuna ─ Question de trajectoire

Dans ce sanctuaire, vous devez jouer à un jeu de tir avec un canon. En effet sur le mur de gauche, une cible est placée en hauteur. Placez une bombe ronde dans le canon et activez le levier. Lorsque le canon commence à être au centre, appuyez sur L pour faire exploser votre bombe et lancer la sphère. Une fois la cible atteinte, le mur s'abaisse et laisse la place à un nouvel objectif. Commencez par viser le coffre qui se trouve en haut à droite. Le choc entre la sphère et le plancher brisera celui-ci et laissera alors passer le coffre pour qu'il atterrisse dans la cage en-dessous. Si vous n'avez pas envie de vous embêter, vous pouvez aussi utiliser une flèche de feu pour brûler la planche sur lequel il se trouve. Avant d'aller le chercher, tirez sur la cible lorsque celle-ci se trouve entre les deux lampes bleues du milieu. L'accès vers la partie suivante sera alors libéré et vous pouvez également récupérer le coffre en utilisant Polaris. Il contient un diamant brut.

Dans la seconde partie, vous devez utiliser la machine gyroscopique afin de placer correctement la structure volante pour que vous puissiez accéder à la cible. Pour la première, placez votre tablette bien à plat et allumez le mécanisme puis tournez d'un quart de tour votre tablette dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Vous n'avez plus qu'à placer la partie droite de la tablette vers le bas - et la partie gauche vers le haut - pour que la cible soit bien en place. Utilisez ensuite le canon pour l'activer et faire apparaître la seconde cible derrière le mur qui s'affaisse.

La suite de mouvements cette fois-ci est un peu plus compliquée. Placez-vous devant le mécanisme et commencez par retourner horizontalement votre tablette avant d'activer la machine. Ainsi vous pourrez voir ce que vous faites après avoir activé le mécanisme et remis la tablette dans sa position initiale. Effectuez ensuite un quart de tour dans les sens inverse des aiguilles d'une montre puis tournez la manette droite vers le bas et la manette gauche vers le haut pour créer un couloir à travers la structure vous permettant de viser la dernière cible. Une fois celle-ci atteinte, vous pouvez rejoindre Kamira'Omuna et récupérer un emblème de Rudania.

Les anneaux du cratère

Téléportez-vous aux côtés de Vah’Rudania ─ en pensant auparavant à revêtir le reste de votre tenue de pierre ─ et jetez un coup d’œil vers l’est. Vous remarquerez la présence d’un anneau de couleur cyan qui flotte dans les airs. Volez jusqu’à lui à l’aide de la paravoile pour que se déclenche une course contre la montre.

En effet, une fois le premier anneau passé, un second apparaîtra un peu plus loin sur la montagne suivante et vous avez environ quinze secondes illustrées par les symboles Sheikahs pour l’atteindre. Volez d’anneau en anneau jusqu’à arriver sur un petit monticule rocheux plus bas que les autres. À partir de là les anneaux ne suivront pas la circonférence du volcan mais descendront en direction de la région d’Akkala. Refaites le plein d’endurance et prenez votre envol. Vous serez amené à passer sous une arche de pierre et une fois la rivière de lave dépassée, vous arriverez à un dernier anneau d’une forme un peu particulière. Traversez-le pour faire apparaître le sanctuaire de Shado’Lon.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Shado’Lon ─ Dans l’angle mort

Vous allez devoir suivre un parcours en restant accroché à des cubes de pierre tout en évitant les différents obstacles qui se tiendront sur le chemin. Commencez par vous saisir d’un cube et laissez-vous porter. Restez sur le côté droit pour éviter les flammes qui sont sur la gauche. Une fois ces dernières passées, passez de l’autre côté rapidement. Une fois le second piège évité, montez simplement sur le dessus du cube près du câble et vous aurez fini la première partie du sanctuaire.

Grimpez sur un nouveau cube et restez sur l’un des côtés car des pics vous attendent si vous restez sur le dessus. Vous pouvez rester ainsi mais des Nano Gardiens 1.0 tomberont sur les plateformes sur les côtés, prêts à vous attaquer. Vous pouvez soit changer constamment de position afin d’éviter leurs tirs ou bien grimper près du câble afin de les éliminer avec une flèche explosive. Si jamais vous êtes amené à chuter, sachez qu’ils seront déjà présent lors de votre seconde tentative et vous pourrez alors les éliminer avant de vous accrocher au cube, vous évitant ainsi des efforts vains.

Une fois la troisième partie atteinte, grimpez sur le cube et créez une colonne de glace sur l’une des cascades qui se trouvent sur les côtés. Si vous choisissez celle de droite vous pourrez tenter de récupérer un coffre. Pour cela, fabriquez un escalier de glace afin d’atteindre la première plateforme et utilisez le module Cryonis pour créer une colonne de glace entre les deux plateformes afin de bloquer la chute du coffre. Une fois accessible ouvrez-le pour récupérer une longue épée des flammes. Vous n’aurez alors plus qu’à rejoindre la seconde plateforme et sauter par dessus les flammes pour atterrir sur un nouveau cube.

Il vous reste alors une dernière épreuve pour atteindre le sage en hauteur. Commencez par créer une colonne de glace sur la cascade pour pouvoir quitter le cube en mouvement. Fabriquez-vous progressivement un escalier pour atteindre la dernière partie du sanctuaire et ainsi réclamer l’emblème de Rudania à Shado’Lon.

Fouler la lave

Commencez par vous téléporter au sanctuaire de Keha’Rama, dans le tunnel de Marpo. Ce n’est pas le sanctuaire le plus proche, mais il est à la bonne hauteur pour rejoindre le plus rapidement possible l’étang de Morck où vous attend l’une des épreuves. Sortez du tunnel et escaladez la roche pour prendre la route vers l’est.

À l’approche de l’étang, vous entendrez la musique changer et vous pourrez voir les Frères de Fer ─ que vous aviez rencontré au sanctuaire de Juni’Shi ─ examinant la lave avec attention où se dressent un anneau cyan. Parlez-leur pour qu’ils vous en apprennent un peu plus sur l’histoire des lieux et de l’ancienne épreuve qu’a dû réaliser Daruk dans l’ancien temps. Après l’épreuve d’endurance et l’épreuve de la paroi de fer, voici une épreuve extrême puisqu’il vous faudra marcher sur la lave pour atteindre le cercle. Même Mécahn, Exkah et Bagodet reconnaissent la difficulté.

Il existe une astuce toute simple. Repérez les quatres petits monticules rocheux qui dépassent de la lave près de la rive. Rapprochez-y les deux caisses métalliques noires qui se trouvent à proximité et créez-vous un chemin pour monter sur l’un des petits îlots. Il s’agit en fait de quatre petites boules de pierre qui peuvent rouler pour peu qu’on les pousse. Tournez le dos à l’anneau de couleur cyan et placez les deux caisses de fer en face de vous. À l’aide du module Polaris, tirez la caisse la plus éloignée vers vous. Cela aura poura conséquence de déplacer le rocher sur lequel vous êtes placé sans trop le faire rouler et vous faire glisser vers la lave. Vous vous déplacerez alors ainsi rapidement vers votre objectif sans devoir créer un chemin très progressif. Vous pouvez évidemment aussi vous aider de la rage de Revali, mais gardez au moins une utilisation car une fois l’anneau touché, vous verrez apparaître le sanctuaire de Rino’Himika sur la rive de l’étang de Morck et prendre un peu de hauteur vous évitera de recommencer tout le processus.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Rino’Himika ─ Parer les flammes

Sur le chemin qui se dessine devant vous, vous trouverez des jets de flammes qui vous font obstacle. Vous devez alors vous protéger d’une manière où d’une autre afin de rejoindre son extrémité. Pour la première partie, vous pouvez tout simplement vous baisser et avancer accroupi.

Le second passage ne demandera pas beaucoup plus d’ingéniosité. Si vous ne pouvez pas passer ni en dessous ni au-dessus, c’est qu’il faut modifier la position des jets de flammes. Prenez un peu de recul et à l’aide d’une bombe ou d’une flèche explosive, détruisez le bloc de pierre qui se trouve sous la colonne de gauche. Se faisant le jet de flamme du bas se retrouve bloqué sous votre chemin vous laissant la place libre.

Au troisième obstacle, saisissez-vous du cube métallique sous le premier jet de flamme à droite et servez-vous en de bouclier en vous déplaçant de côté pour éviter de vous brûler. Pour l’épreuve suivante, utilisez le même cube métallique ainsi que celui sur lequel vous avez sauté pour passer la lave afin de créer une colonne. À l’aide du module Cinétis, figez celui du dessus pour qu’il continue de bloquer les flammes quand vous pousserez celui du dessous grâce à Polaris pour libérer le passage. Passez de l’autre côté et récupérez vos deux cubes.

Profitez de ces derniers pour vous créer un chemin menant à la plateforme sur la droite sur laquelle se trouve une échelle menant à un coffre contenant un brise-roc. Revenez sur le chemin principal à l’aide de votre paravoile. Il ne vous reste plus qu’à passer la dernière épreuve. Placez-vous devant le mécanisme mais avant de l’actionner, pensez à retourner votre console. Ainsi en appuyant sur Bouton A, lorsque vous la remettrez droite vous aurez retourné la plateforme et vous pourrez continuer de voir ce qu’il se passe. Il vous restera à effectuer un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre (ou dans l’autre sens) pour que les créneaux bloquent les jets de flammes et vous laissent rejoindre Rino’Himika. Une autre solution consiste à utiliser les deux blocs précédents pour prendre de la hauteur et pouvoir passer dessus les flammes. Une fois l’autre côté atteint, parlez au sage pour qu’il vous remette l’emblème de Rudania.

L’Ombre de feu de Ganon

Une fois les trois emblèmes en votre possession, rapprochez-vous de Vah'Rudania pour que vous soit proposée la dernière épreuve du pilote de Daruk. Vous devez à nouveau affronter l'ombre de feu de Ganon avec pour seul équipement la tenue de pierre, un brise-montagne, un arc de chevalier muni de cinq flèches de glace et de la viande, un champi armo et une pomme grillé·e·s. Malgré cela le combat sera relativement facile. Contentez-vous de faire du corps à corps dans un premier temps, puis, lorsque vous avez retiré la moitié de sa vie, utilisez les astuces habituelles pour pouvoir le vaincre. Vous pouvez ainsi utiliser des bombes lorsqu'il est protégé par son bouclier et qu'il s'aspire ce qu'il entoure, ou même lui en lancer pour l'assommer. Les flèches, le module Cinétis amélioré et la colère d'Urbosa se révèleront très utiles.

Une fois défait, vous quittez le monde onirique pour retrouver Asarim qui semble s'être assez inspiré des histoires des villageois pour créer un nouveau chant qui concerne Daruk. Vous aurez alors droit à un souvenir où la princesse Zelda rend visite au prodige goron qui fera preuve de courage et de force pour défaire une bande de Bokoblins qui s'attaquait à un chien sans défense. Si la princesse Zelda se prend d'affection pour cette petite bête à poil, il semblerait que Daruk ne soit pas aussi sans peur qu'il ne laissait le prétendre.

Vous entendez alors la voix de Daruk qui vous félicite et qui vous remet le Bouclier de Daruk +, une version améliorée qui se recharge plus vite qu'auparavant.

Sachez qu’une fois cette quête terminée, vous pourrez revenir autant de fois que vous le voudrez explorer vos souvenirs de Vah’Rudania et tenter de triompher de l’illusion !


Parlez à Yunobo qui vous attend sur le pont au-dessus de l'entrée du village goron. Il vous apprendra qu'il a découvert le journal de Daruk dans les mines abandonnées du nord. Le journal se trouve chez lui. N'hésitez pas à le lire si vous êtes à la recherche de recettes culinaires :

C'est décidé, je commence à écrire un journal ! Ça a pas l'air compliqué, faut juste raconter les trucs qui se passent... Bon, c'est vrai qu'il se passe pas grand-chose, au village, mais y a quand même quelques évènements d'importance ! Par exemple, eh ben... voyons voir... qu'est-ce que je pourrais bien raconter pour aujourd'hui... Ah ! Je sais ! J'ai mangé un de ces gigots de caillasse ! Ramassé tout en haut de la montagne de la Mort ! Un vrai régal !

J'ai discuté avec un Hylien au pied de la montagne. Ils parlent tous que du Fléau Ganon, ces temps-ci ! C'est comme ces Sheikahs qu'étaient venus creuser la montagne pour déterre une créature divine, qu'ils disaient. D'après l'Hylien, ça serait une espèce de machine de guerre qu'on peut diriger comme un veut. C'est peut-être vrai, mais en attendant, un truc en pierre qui se mange pas, c'est tout de suite moins intéressant ! Hé, mais c'est que ça va finir par me faire perdre le fil, ces histoires ! Au menu de ce soir, donc gigot de caillasse fin !

Aujourd'hui, j'ai recontrôlé un drôle de p'tit bonhomme en allant ramasser deux trois rochers au sommet pour le goûter. Il était entouré de monstres quand je l'ai aperçu. Le temps que je me précipite à son secours, il les avait mis en fuite ! Il était pourtant pas bien gros, ce p'tit gars, j'en avais de la peine pour lui ! Mais fallait le voir manier l'épée ! J'étais tellement ébahi qu'un monstre a réussi à me tomber dessus par-derrière, et le gamin a dû lui régler son compte. Je devais pas avoir l'air très malin, à le fixer sans rien dire comme un crétin ! Mais quel talent, j'en revenais pas !

Le p'tit gars hylien s'appelle Link. Il mange tout ce qui lui tombe sous la main : fruits, légumes, êtres vivants... Il a bon appétit, ce gamin, mais il serait temps que quelqu’un lui éduque un peu le palais. Il aime bien faire cuire ses aliments avant de les manger, alors je lui ai offert un sublime gigot de caillasse encore fumant. Quand je lui ai demandé ce qu'il en avait pensé, il a dit qu'il en avait fait qu'une bouchée ! C'est vraiment un bon petit. Non seulement on a les mêmes goûts, mais en plus il est incroyablement fort, lui aussi. Il dit que quand il se concentre vraiment à fond, il a l'impression que le temps ralentit ! Faut le faire, quand même ! Un allié fiable en combat qui soit de bonne compagnie autour d'une table, ça court pas les rues, ça ! C'est décidé ! A partir d'aujourd'hui, le p'tit gars et moi, on est partenaires pour la vie !

La princesse d'Hyrule est venue au village pour savoir si je voulais bien piloter la créature divine. J'ai dit oui, bien sûr ! Je vais pas tourner le dos à quelqu'un qui me demande de l'aide. La princesse avait l'air contente. Y aura quatre pilotes en tout, un par créature divine, et un chevalier qui devra régler son compte à Ganon. On sera donc six en tout, avec la princesse, et y aura un peu de tous les âges et de toutes les races. Ça va faire de l'animation autour de la table, tout ça ! Vivement notre premier banquet ! Bien sûr, je n'oublie pas mes manières. J'ai offert à la princesse un gigot de caillasse divin, rocailleux à souhait ! J'ai bien vu à sa réaction qu'elle ne s'y attendait pas du tout mais, la surprise passée, elle m'a remercié avec chaleur !

Et voilà, je suis un Prodige, maintenant ! C'était vraiment une belle journée. Ça faisait un moment que j'avais pas vu Link. Ça m'a fait plaisir de le retrouver pour la cérémonie ! Ah, et c'est bien lui qui va être le chevalier servant de la princesse ! Apparemment, une de ces machines antiques qu'ils essaient de contrôler s'est mise à tirer sur tout le monde... Mais mon p'tit gars a pas perdu la tête, il a ramassé un couvercle de marmite qui traînait et lui a renvoyé son rayon ! Faut croire qu'il a mis en plein dans le mille, parce que la machine infernale s'est écroulée sans demander son reste! Et comme le roi a assisté à la scène, il a dû se dire qu'il trouverait pas mieux pour assurer la protection de la princesse... Ça, je veux bien le croire ! C'est vraiment le p'tit gars de la situation !

C'est donc moi qui vais piloter Rudania. À vrai dire, c'est pas aussi facile que ce que je pensais ! Pourtant, les trois autres s'en sortent pas trop mal... Quand j'ai demandé conseil à Link, il s'est contenté de me faire rentrer dans la créature avec interdiction d'en sortit ! Curieuse méthode, quand même... N'empêche qu'au fil des jours, j'ai fini par sentir comme un lien avec Rudania. À partir de là, c'était plus si compliqué. Comme quoi, rien ne vaut de faire ses propres expériences ! J'imagine que pour devenir fort comme il l'est le p'tit gars aussi a dû se mettre sérieusement au boulot, un jour... Il m'a vraiment aidé, c'est sûr. Il a bien mérité mon suprême de caillasse sauce granit sur son lit de jeune cailloux !

Le p'tit gars passe beaucoup de temps avec la princesse, ces temps-ci, pendant qu'elle étudie les reliques. C'est pas de tout repos, c'est sûr, mais au moins la princesse a l'air plus détendue. Ça fait plaisir à voir ! Il m'a dit qu'il lui avait un peu parlé de ses soucis pendant leur pique-nique l'autre jour. La princesse lui a répondu qu'en fin de compte, ils étaient pas si différents, tous les deux ! La pauvre ! J'imagine qu'après mon cadeau de l'autre jour, elle doit aussi en avoir assez de manger n'importe quoi... En parlant de manger, je crois qu'il va falloir que je me discipline un peu si je veux continuer ce journal. C'est vrai, c'est à peine si je parle de mes repas, ces temps-ci ! J'étais pourtant bien parti, au début...

Article rédigé par Yorick26

Avatar de Yorick26

À propos de l'auteur :
Passé de noob à tyran, puis de Maman de l'équipe à Chef, je partage ma passion pour Zelda sur PZ depuis plus de 10 ans... même si certains me traitent d'hérétique car j'apprécie peu Link's Awakening.