Logo du jeu Breath of the Wild

Solution de Breath of the Wild

L'Ode aux Prodiges - Étape 3
La Chanson de Mipha

Rédigée par Yorick26

Venons-en maintenant à l’épreuve de Mipha. Commencez par vous téléporter près de Vah’Ruta et dirigez vous vers le lac de barrage de l’est. Votre objectif se trouve sur le plateau de Jarbu. Planez à travers les différents précipices afin d’aller le plus rapidement possible. Vous n’aurez alors plus qu’à grimpez quelques parois pour arriver sur les piliers de pierre. À votre approche, ces derniers s’activent. Accueilli par Asarim, ce dernier vous transmet le chant de son ancien maître, malheureusement inachevé : l’épreuve de Mipha.

À Ruta la lacustre, arrosant l’infini,
le Prodige au cœur tendre, souhaite insuffler la vie.
Pour accroître sa force une voix l’envoie vers les sites
qui se dessinent sur les piliers de pierre.
Va, parcours hardiment la route de lumière !
Va, défais les soldats, machines de naguères !
Et passe les anneaux de la chute eaux claires !
Ton courage invincible, qui ici t’a mené,
par la dernière épreuve se verra éprouvé.

Vous devez alors rejoindre les trois emplacements indiqués par les piliers. Il s’agit de vues de dessus qui mettront à l’épreuve vos connaissances géographiques de la région.

La route de lumière

Commencez par vous téléporter au sanctuaire de Kenih’Shika. Planez ensuite vers la gauche pour vous vous laissez emporter par la colonne d’air ascendan. En continuant votre chemin vers l’est vous repérerez rapidement une colonne de fumée. Dirigez-vous vers sa source pour découvrir deux Zoras : Tacca et Meryth. Discutez avec l’ancien précepteur de Mipha pour qu’il vous explique que la Prodige Zora aurait été mise à l’épreuve ici. Les mêmes phénomènes qu’il y a cent ans se produisent en ce lieu et ils sont venus inspecter sous l’ordre de Sidon.

Le texte de l’épreuve est le suivant :

Quand à l’aube le soleil se lève, emprunte le chemin de lumière et tu trouveras l’épreuve.

Utilisez le feu qui se trouve juste à côté pour attendre le matin. Vous n’aurez alors plus qu’à regarder en direction du soleil, ou plus précisément de son reflet dans la mer pour apercevoir un anneau bleu. Dépêchez-vous de planer dans sa direction avant que le reflet du soleil ne le dépasse. Pour être certain de ne pas le rater, vous pouvez faire escale sur l’une des îles sur votre chemin, allumer un nouveau feu et attendre à nouveau le matin. De là, planez à nouveau pour rejoindre l’anneau. En le traversant vous ferez alors apparaître le sanctuaire.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Kio’Dafuna L’art de la fonte
Localisation : La Mer de Lanelle

Dans ce sanctuaire, vous devez jouer avec les blocs de glace. Commencez par faire fondre les blocs du fond en faisant attention de ne pas atteindre ceux qui sont sur l’eau. Pour cela vous pouvez vous aider de flèches de feu ou simple si vous vous aidez des torches qui sont déjà allumées.

Vous accédez alors à une nouvelle partie de la pièce. Sur chaque côté se trouve des interrupteurs qui projettent des gros blocs de glace. Vous ne pouvez pas grimpez dessus dans leur état actuel car ils sont trop hauts et ne laissent aucune prise. Faites-en tomber deux. Commencez par faire fondre celui qui est le plus à l’extérieur juste assez pour que vous puissiez monter dessus. Vous pourrez alors gravir le bloc suivant et arriver à hauteur de l’étage central. Faites fondre le bloc le plus proche pour pouvoir monter dessus et grimper sur celui qui se trouve juste à côté.

Vous voilà arrivé à l’avant dernier étage du sanctuaire où se trouve un dernier bloc de glace. Réduisez sa taille à l’aide d’armes enflammées pour pouvoir le porter et éventuellement monter dessus. Une fois que c’est possible, soulevez-le et amenez-le en direction du guide. Vous serez bloqué par une barrière en hauteur. Vous devez alors le poser et le pousser pour dépasser l’obstacle.

Une fois cela fait, soulevez-le à nouveau et placez-le contre le mur. Créez alors une colonne de glace sous le bloc pour pouvoir prendre de la hauteur. Grimpez sur la colonne et sur le bloc pour atteindre enfin Kio’Dufana qui vous offrira en récompense un emblème de Ruta.

Les machines de naguère

Téléportez-vous au domaine Zora et utilisez votre tenue zora afin de remonter progressivement les cascades et rejoindre le plateau Zoran. Vous rencontrez alors Étorpe et Sébass qui vous apprennent que des Gardiens à l’œil bleu sont apparus dans les environs.

En effet en vous approchant, vous découvrez trois Gardiens volants ainsi qu’un Gardien sentinelle. Commencez par éliminer ce dernier soit au corps à corps, soit en renvoyant ses rayons. Pour les sentinelles volantes, il est sûrement plus simple de leur renvoyer leurs rayons que d’essayer de tirer sous les hélices. Néanmoins, éliminez chacun des ennemis pour faire apparaître le sanctuaire de Sata’Kada.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Sata’Kada De pilier en pilier
Localisation : Plateau Zoran

Comme l’un des premiers sanctuaires, vous vous retrouvez face à une cascade avec un chemin à parcourir par un orbe. Vous devez utiliser le module Cryonis pour l’emmener où vous voulez.

Vous aurez besoin de pas moins de trois colonnes et de votre module Cinétis pour arriver à vos fins. Commencez par créer un bloc de glace juste après la pente d'où arrive l'orbre pour que ce dernier tombe dans le second interstice. Placez ensuite une seconde colonne juste sous le petit mur du milieu pour que lorsque la boule descend de la planche de droite, elle soit interrompue dans son élan et reparte dans l'autre sens. La troisième colonne se place entre les deux petits murets en bas, mais légèrement décalée vers le haut pour que la sphère ne se retrouve pas coincée. Vous n'aurez alors plus qu'à figer à l'aide de Cinétis la planche la plus haute. Si tout se passe bien, l'orbe finira sa course dans le creux derrière la grille depuis lequel elle tombe pour atterrir sur un interrupteur qui la propulse dans la seconde partie du parcours jusqu'au réceptacle. La porte est alors ouverte.

Un coffre se trouve sur la cascade, il contient un cœur antique géant. Pour y accéder, il suffit de créer des colonnes de glace et de les escalader. Puis rejoignez Sata’Kada pour qu’il vous offre un emblème de Ruta.

Les anneaux de la chute aux eaux claires

Rejoignez le sanctuaire de Netzu’Yuma et dirigez-vous vers l’est en prenant le pont qui vous mène vers le lac Mikau. Vous verrez alors sur l’eau un anneau bleu. Passez dedans, il disparaît alors pour réapparaître dans l’autre sens dans la cascade. Utilisez la tenue zora pour remonter la cascade et passer à travers les différents anneaux bleus. Vous passerez alors le lac Lulu et vous trouverez au pied du mont de la Foudre où se trouve l’anneau final. Une fois passé dedans, vous ferez alors apparaître le sanctuaire de Mau’Eruya.

Symbole de la tétralame Sanctuaire de Mau’Eruya Les marches du succès
Localisation : Mont de la Foudre

Vous faites face à une cascade d’eau devant laquelle se trouvent deux blocs de fer placés sur des rails. Vous devez faire en sorte de créer des marches grâce à ceux-ci afin d’atteindre le sage. Commencez par créer une colonne de glace sous le bloc de fer de gauche. Vous n’aurez alors plus qu’à monter pour atteindre la plateforme sur la gauche. Dans le renfoncement dans le mur, vous pourrez récupérer un cube de fer à l’aide de Polaris.

Placez le cube sous le bloc de gauche afin de soulever ce dernier, juste assez pour pouvoir insérer le cube entre le bloc métallique de gauche et votre bloc de glace. Vous pouvez alors créer une colonne de glace sur la cascade sous le bloc de gauche afin de le maintenir en l’air tout en libérant le cube métallique.

Réalisez le même processus pour surélever le bloc de droite. Pour arriver à vos fins, utilisez enfin le cube pour le glisser entre la colonne de glace et le bloc pour élever ce dernier une dernière fois. Vous pouvez alors rejoindre le sage pour qu’il vous remette un emblème de Ruta.

Vah’Ruta

Une fois les trois emblèmes en votre possession, retournez voir Vah’Ruta. À votre approche le guide vous soumet à une dernière épreuve et vous téléporte dans le monde onirique. Vous allez devoir affronter l’Ombre d’eau de Ganon, avec pour seul équipement une lance d’écaille radieuse, deux lances de cérémonie, un arc zora accompagné de dix flèches simples ainsi qu’une perche, un champignon d’Hyrule et un fruit de lotus tempo. De même les vêtements que vous portez sont limités à la tenue zora.

La bataille se déroulera de la même manière que la première fois. Si la première phase se passera sans problème, une fois la moitié de sa barre de vie entamée, le boss ne prendra pas la peine de se baisser pour être à votre portée et vous n’aurez plus que quatre zones où vous avez pied. Il vous faudra alors créer un pont de trois colonnes de glace entre votre position et la sienne afin de l’atteindre le plus rapidement possible. Néanmoins, il faudra profiter du module Cryonis afin de détruire les blocs de glace qu’il vous lance pour garder intactes vos colonnes. Après son attaque, profitez du moment de répit pour vous placer sur la colonne la plus proche de l’ombre afin de l’attaquer à coups de lance.

Au fur et à mesure des dégâts que vous lui infligez, ce ne sera plus un, mais trois puis cinq blocs de glace qu’il vous enverra. Il vous suffira alors d’être simplement plus rapide pour détruire ses projectiles. Il se servira aussi de son rayon laser. Vous n’avez alors qu’à vous protéger à l’aide d’un bouclier de glace grâce à Cryonis pour ne pas perdre beaucoup de dégâts.

Une fois l’Ombre d’eau de Ganon battue et de retour au pied de Vah’Ruta, vous croiserez Asarim qui vous transmettra un nouveau chant intitulé la chanson de Mipha. Vous aurez alors le droit à un souvenir supplémentaire concernant la prodige Zora. Lors d’une visite de la princesse Zelda, Mipha qui semble s’attendre à un triste dénouement s’inquiète pour son frère, Sidon. Protectrice, elle lui apprendra à remonter les cascades.

À l’issu de ce souvenir, la voix de Mipha résonnera. Cette dernière vous offrira la prière de Mipha +, une version améliorée qui se recharge plus vite que la version de base.

Sachez qu’une fois cette quête terminée, vous pourrez revenir autant de fois que vous le voudrez explorer vos souvenirs de Vah’Ruta et tenter de triompher de l’illusion !


En parlant au Roi zora dans la salle du trône, vous apprendrez qu'ils ont retrouvé le journal de Mipha. Ils l'ont posé sur une petite tablette. Vous n'avez plus qu'à le lire pour en apprendre un peu plus sur la Prodige zora :

Aujourd'hui, une délégation envoyée par le roi d'Hyrule est venue au domaine Zora. Parmi elle, il y avait un petit Hylien d'environ quatre ans... Il s'appelait Link. Au premier abord, c'est un enfant comme les autres, plein d'énergie et tout à fait adorable quand il sourit. Mais j'ai entendu dire qu'il est très doué à l'épée et qu'il a déjà vaincu plusieurs adultes. Je ne sais pas si c'est parce qu'il est turbulent, mais il était couvert de bleus, alors je l'ai soigné. C'était visiblement la première fois qu'il voyait un pouvoir de soin come le mien. Il avait les yeux tout écarquillés, c'était vraiment mignon.

Une créature divine a été déterrée au domaine Zora... Son nom est Vah'Ruta. Je me suis rendue sur le site de fouilles et dès que je l'ai vue, je l'ai trouvée tout à fait adorable... Elle est immense, tout en rondeurs et avec un long nez... Les Sheikahs qui sont venus la déterrer m'ont dit que les créatures divines doivent être pilotées par quelqu'un. Autrefois, une personne faisait bouger cette créature gigantesque... Est-ce que cette fois encore, quelqu'un devra la piloter ?

Link est venu au domaine, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu... Mais je l'ai trouvé bien changé. Maintenant qu'il est chevalier de la garde et qu'il a reçu la lame purificatrice, il ne parle plus beaucoup et ne sourit plus. Quand je lui ai demandé s'il s'était passé quelque chose, il s'est contenté de faire non de la tête sans un mot. Je ne sais pas si c'est parce qu'il est plus grand que moi, maintenant mais j'ai l'impression qu'il regarde toujours au loin par-dessus ma tête... La princesse du royaume d'Hyrule est venue au domaine et m'a demandé de piloter une créature divine. Quand elle m'a dit : « Nous aurons besoin de tes pouvoirs pour faire face au Fléau », ma décision était prise. Si le Fléau Ganon venait à renaître, qui sait ce qu'il adviendrait du domaine et de tous ses habitants ? Je veux faire tout ce qui est en mon pouvoir pour... protéger tout le monde. Et puis, les créatures divines ont été conçues pour venir en aide au chevaler qui affrontera Ganon... à Link...

Aujourd'hui, Link est venu au domaine. Je lui ai raconté que le Lynel du mont de la Foudre terrorisait la population. Sans dire un mot, Link s'est mis en marche vers la montagne et je l'ai suivi. Il a tenté de me dissuader de l'accompagner, mais j'ai insisté... Alors que nous étions à mi-cheimn du sommet, le Lynel nous a attaqués par derrière, sans crier gare. J'ai cru que nous étions perdus, mais Link a retiré la lame purificatrice de son fourreau au même instant. Il a maîtrisé le Lynel sans peine. Les coups qu'il portait étaient rapides, puissants et d'une grande fluidité. Malgré la violence du combat, je n'ai pu m'empêcher d'être émerveillée par la beauté des mouvements de Link... Cet altruisme qui le fait venir en aide aux opprimés, cette envoûtante technique à l'épée, vive et puissante... Oh, Link... Il appelle la splendide technique par laquelle il a conclu le combat l'« attaque circulaire »... Je me demande si je pourrais la reproduire avec ma lance.

Aujourd'hui, Père a enfin accepté que je devienne la pilote de la créature divine. Il a dit que le Fléau menaçait aussi notre domaine et que les Zoras devaient tout faire pour lutter contre lui. Avec des sanglots dans la voix, il m'a fait promettre de revenir saine et sauve... J'ai moi aussi senti les larmes me monter aux yeux et je n'ai pu qu'opiner de la tête sans dire un mot. Durant tout l'entretien, Etorpe regardait le plafond d'un air mécontent, et Meryth est parti avant la fin... Je suis désolé d'être allée contre leur avis, mais je veux vraiment venir en aide à Link. J'ai justement rassemblé tous les matériaux pour confectionner l'armure. Je vais devoir me mettre au travail...

Aujourd'hui, la cérémonie d'intronisation s'est déroulée au château d'Hyrule. Mais pour être honnête, je ne m'en souviens pas très bien... parce que ce qui s'est passé après était bien plus mémorable. C'était une expérience nouvelle pour moi et j'étais très nerveuse. Je suis sûre que je m'en souviendrai toute ma vie. Je suis reconnaissante envers Son Altesse d'avoir accédé à ma requête, et envers Daruk pour ce qu'il a fait... Mais après ça, j'ai eu vent d'une rumeur qui a complètement balayé ma bonne humeur. Link aurait été choisi pour être le chevalier servant de son Altesse...

J'ai enfin terminé l'armure pour Link, je pense qu'elle est parfaitement à sa taille. Il devrait bientôt venir au domaine Je me demande si je peux vraiment la lui donner... On dit qu'autrefois, une princesse zora est tombée amoureuse d'un épéiste hylien... Cette fois-ci, Link ne vient pas avec la princesse, donc nous devrions pouvoir passer un peu de temps ensemble... Je sais... Au coucher du soleil, je l'inviterai à monter à bord de Ruta avec moi. Princesse zora des temps anciens... S'il vous plaît, prêtez-moi votre courage.