Deux Zelda-like sur Kickstarter

Kickstarter nous fait découvrir pas moins de deux projets qui avouent fièrement s’être inspirés de notre licence attitrée : The Legend of Zelda.

The Girl From Arkanya

The Girl From Arkanya est un R.P.G. 2D de chasse aux trésors prévu pour 2021. Pour le moment sur Kickstarter le projet a déjà atteint son premier objectif des 10 000$ et à l’heure où j’écris il est à 20 234$, autant vous dire qu’il y a déjà de nombreux fans qui attendent le jeu.
Qui dit projet Kickstarter, dit jeu encore sous phase de projet. Initialement disponible sur PC, les dons des internautes pourront, selon les droits accordés, faire naître des portages sur Nintendo Switch, Xbox One et PS4. The Girl From Arkanya est toujours ouvert aux dons pour enrichir son contenu tels qu’à 12 500$ on aura le co-op, 15 000$ des portraits seront assimilés aux dialogues, 22 000$ il y aura des cinématiques et enfin (du moins actuellement) à 30 000$ un donjon bonus apparaîtra et plus de cinématiques seront présentes.

logo du jeu

Gameplay et scénario

C’est l’histoire de Marisa, jeune aventurière, qui souhaite devenir une grande, voire la meilleure, chasseuse de trésors au monde ! Accompagnée de Kapi le capybara, dont vous devrez utiliser au mieux ses capacités tout au long de l’aventure. C'est à vous d’être créatif quant à cette fonctionnalité. Pour chercher des trésors vous devez prendre de plus en plus de risques, parcourir des terres sauvages, explorer des donjons oubliés et y résoudre des énigmes. Mais attention : si vous mourez, tous les trésors que vous avez sur vous seront perdus.


Si nous vous en parlons sur Puissance-Zelda, c'est que le jeu se vante d'être un hommage aux jeux Zelda en deux dimensions. En bon Zelda-like, vous aurez des objets tels qu’un grappin, une lanterne, un livre, un anneau, des potions et sans doute autres comestibles pour regagner de la vie, la fameuse épée (bon, celle-ci n'est pas si fameuse que ça). Sans oublier les danses de Chaman, des combinaisons successives de touches qui permettent, de la même façon que les mélodies dans Ocarina of Time, d’interagir avec le monde qui nous entoure.

inventaire du jeu

Graphismes et musiques

Les graphismes rappellent sans équivoque ceux de A Link To The Past et The Minish Cap, pour tout ce qui est environnement, sans pour autant trop en reprendre pour éviter de faire un Zelda. De nombreux paysages vous attendent, tels qu’un grand lac entouré de cascades, de profondes forêts conçues uniquement pour vous faire perdre votre temps, ou encore des donjons énigmatiques pour faire fonctionner les cellules grises de votre cerveau.
Bien que de base ils avaient prévu une bande son dans le style de la SNES, ils ont vite abandonné cette idée car "le jeu n’allait pas suivre les limitations de la SNES". Les développeurs ont donc opté pour une musique plus moderne, mais qui restera dans les mémoires tout en utilisant un style simple et marquant.

Into The Eternal

Into The Eternal, est également en projet sur Kickstarter et veut être le successeur de The Adventure of Link. Il serait prévu pour fin 2020 (si les moyens suivent) sur toutes les principales plateformes, y compris PS5 et Xbox Series X. Pour le moment, la cagnotte s’élève à 1150$ sur les 10 000$ escomptés. On espère que comme le précédent il trouvera de nombreux fans pour faire vivre ce projet.

Logo du jeu

Gameplay et scénario

Se vantant d'être le successeur de Zelda II, il contient donc énormément de mécanismes de ce dernier, tels que les attaques à l’épée qui sont quasiment identiques, les interactions avec les personnages, les déplacements de profil, l’overworld etc. Tout y est mais avec les technologies de 2020. L’histoire est très simpliste, mais c’est voulu par les développeurs. Silah, un puissant sorcier, a trouvé la voie vers l’immortalité. Pour l’en empêcher, le grand conseil du royaume de Southwood décide que la seule solution pour détruire l'âme du sorcier est de récupérer non pas huit mais neuf fragments de la triforce gemmes des grands donjons. Pendant votre aventure vous tomberez forcément sur quelques petits clins d'œil,tel que "I am Buggy McGlitchington" qui fait référence à la célèbre phrase "I am Error".


En arpentant ces donjons et le monde extérieur, vous pourrez améliorer votre équipement, votre vie et la magie. En l’absence de système de niveaux, cela sera votre seul moyen de faire progresser votre personnage dans le jeu.

mécanique de l’épée

Graphismes et musiques

Du point de vue graphique, rien à voir avec le jeu d'inspiration, tout est beaucoup plus beau. Avant toute chose nous avons deux types de graphismes : on a les niveaux avec une vue sur le côté et déplacement de droite à gauche et une autre vue, dans le monde global, de type par dessus. Même s'il y a des décors en premier plan sur les vues de profil qui peuvent cacher le joueur, le jeu n'en reste pas moins plaisant à regarder. Pour certains, cela peut rester simpliste, mais le jeu reste bien dans son élément avec le style des années 80, revisité avec les technologies de 2020.


Les neufs donjons sont fortement inspirés du jeu de la NES ainsi que de ceux de Kid Icarus. À chacun d'eux, le joueur aura l'impression de découvrir un nouveau jeu. Au niveau de la musique, on manque encore d'informations à son sujet, mais si l’on en croit celle du trailer le jeu pourrait adopter une bande-son assez calme.

graphisme overworld

Conclusion des deux découvertes

Bien que ces jeux reprennent pas mal de mécaniques ou de graphismes de notre bonne vieille licence, ils n’en restent pas moins intéressants. En s'inspirant de la série culte, ils réussissent l'exploit de recréer totalement un autre univers, une aventure différente de celles qu’on connaît. Si les créateurs de ces jeux tiennent leurs promesses, et qu'ils obtiennent les fonds nécessaires (c'est déjà le cas avec le premier), les jeux pourraient avoir un grand succès auprès du public visé. Je vous conseille fortement d’aller voir la page Kickstarter de The Girl From Arkanya et de Into The Eternal pour vous faire un avis plus approfondi. Qui sait, dans un an on aura peut-être les jeux en mains (ou sur la machine s’il n’y a pas de version physique) ?

Le 12 août 2020 à 23:42, par FUREURe

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Chompir
Chompir mercredi 19 août 2020, 11:53:34
Les deux projets me hype beaucoup beaucoup. Le premier notamment ne peut qu’être cool et s’il sort sur Switch, effectivement je craquerai mais le deuxième est un projet intéressant. J’espère vraiment qu’il trouvera ses fans pour le soutenir (et c’est assez risqué je pense) mais s’il voit le jour, je l’achèterai volontiers.