Inscription
   

Hyrule Warriors: Definitive Edition arrive sur Switch !

Puissance-Zelda > Actualités > 2018 > janvier > Hyrule Warriors: Definitive Edition arrive sur Switch !

Hyrule Warriors: Definitive Edition arrive sur Switch !

Par Zemo, le 11 janvier 2018 à 15h23

Commenter Commentaires (20)

Le logo de Hyrule Warriors: Definitive Edition, pour Nintendo Switch

Après une sortie sur Wii U fin 2014, et un portage sur 3DS début 2016, Hyrule Warriors va faire son retour sur Switch avec Hyrule Warriors: Definitive Edition ().

Annoncée pour le printemps 2018, cette version contiendra toutes les cartes, l'intégralité des 29 personnages et toutes les missions des versions Wii U et 3DS, dont les différents DLC.

Ajoutez à cela de nouveaux costumes pour Link et Zelda tirés de Breath of the Wild, une résolution 1080p en mode TV, un mode multijoueur disponible sur une seule console, et vous obtenez l'occasion parfaite pour faire découvrir ce titre à ceux qui ne l'auraient pas encore fait !

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Au Japon, le titre sera en vente sous le nom de Zelda Musou: Hyrule All Stars DX à partir du 22 mars.

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch

Capture d'écran d'Hyrule Warriors: Definitive Edition sur Switch


Derniers commentaires sur les forums

Poster un nouveau commentaire

Par D_Y, le 13 janvier 2018 à 13h47
J'ai bien compris l'attrait de la portabilité mais les jeux dont on parle ont été développés pour une expérience salon ; Doom par exemple je vois pas l'intérêt d'y jouer dans le bus alors que c'est typiquement le jeu qui se joue dans le noir, avec l'expérience du son et de l'image.
Ensuite il faut bien définir ce que la portabilité apporte en terme d'expérience, Zemo à dit lui-même que son expérience à ce niveau se déroulait surtout chez lui et pas à l'extérieur (en tout cas si j'ai bien compris l'importance particulière du plaid dans son expérience de jeu).
Après chacun fait comme il veut mais même en mode TV les jeux sont downgradés.

Après je ne remets pas en cause l'utilité (ou non... utile par rapport à qui ? selon quels critères ?) de ces portages mais je m'interroge sur 1/ le fait qu'ils aient réellement un impact sur les ventes totales de la Switch à eux seuls, 2/ si c'est vraiment une réelle plu value. 

Par Moon, le 13 janvier 2018 à 11h51
Oui mais si on fait le procès du line up de la Switch au début et sur les portages, faut faire le même avec le reste de la génération PS4/XBOXOne.

C'est certain qu'on retiens surtout les exclus d'une console mais actuellement on a quand même besoin d'autres jeux multi-plateformes.
ça reste pour alimenter (même artificiellement) une console qui débute ou qui ne propose pas grand chose durant des mois (sérieux sans ça, la Switch ou la PS4 aurait eu très mal pendant leur première année), ça donne un peu l'illusion.
Maintenant, il faut se servir de ces portages un peu faciles pour se donner du temps à proposer quelque chose d'autre et pas rester sur ces acquis un peu faciles (ce dont j'ai un peu peur avec les editeurs tiers) et tester le marché.
Il fat que ce soit du gagnant/gagnant et pas se retrouver avec une console de recyclage pour les jeux mal vendus de la WiiU et pour refourguer au prix du neuf des jeux PS3.

Je pense que comme la PS4, on pourra en tirer les conclusions dans 2 ou 3 ans.

Par Zemo, le 13 janvier 2018 à 11h41
Juste pour rebondir sur les bonnes ventes de Dragon Ball Xenoverse : Namco Bandai est allé jusqu'à s'excuser au Japon et s'étaient fendus d'une déclaration "Nous ne nous attendions pas à ce que la Switch soit acceptée si rapidement (par le public) et c'est dommage." On en revient à ce que j'expliquais plus tôt sur le fait de lancer des petits jeux pour tester le marché.

Après, oui, je ne dis pas que non positions sont inconciliables, je comprends tout à fait les arguments postés par les autres personnes ayant réagis sur ce topic.

Sur le fait que les jeux tiers sur Switch soient des inferior version, je pense d'ailleurs qu'on était tous d'accord sur le fait qu'on parlait d'inferior version en terme de technique (nombre de FPS, constance des FPS, résolution, distance d'affichages etc.). Là où on n'est pas d'accord c'est sur l'intérêt de les ressortir et de si ça peut faire ou du non du line-up de la Switch un peu line-up.

Au sujet du line-up, j'ai publié il y a tout pile un an, après la présentation grand public de la Switch. J'y râlais notamment sur son line-up famélique, ma hype était vraiment à 0. Un an plus tard, le fait est que la Switch est d'assez loin la plateforme sur laquelle j'ai dépensé le plus pour l'achat de jeux, elle est aussi de loin la plateforme à laquelle j'ai joué le plus longtemps et probablement celle sur laquelle j'ai lancé le plus de jeux en 2017. En fait je n'ai même pas la capacité de consacrer assez de temps à tous les jeux que je voudrais faire sur cette console (en confondant Nintendo, les indés et les tiers), même si je me doute bien que je ne suis vraiment pas la personne ayant le plus de temps à consacrer pour jouer de ce forum. Je pense que c'est de là que vient ma confiance en Nintendo pour, cette année encore, réussir à sortir les bons jeux aux bons moments.

Par Moon, le 13 janvier 2018 à 11h17
En fait vos positions sont pas du tout inconciliables.

je me reconnais volontiers dans le discours de D_Y et il est vrai qu'on est dans une génération portage/remaster/remake et la PS4 en a connu une demi tonne et la Switch est amenée à suivre le même chemin.

Maintenant sur le principe de l'inferior version, c'est là dessus qu'est le débat.
Sur le papier, oui, la Switch fait pas concurrence avec la PS4/Xboxone et tous les jeux qui sortiront dessus seront moins beaux/fluides que sur ces dernières consoles et ceux de la PS3/XBOX360 seront à peine mieux.
Mais tout l'intérêt de la Switch est l'aspect hybride portable/salon et c'est ce qui fait la différence.

On a déjà vu que les joueurs portables s'en fichent un peu des graphismes sur portable (cf succès de la game boy contre la concurrence à l'époque, l'echec de la PSvita, ...) et je pense que beaucoup sont prêt à repasser à la caisse juste pour jouer à leurs jeux préférés sur portable ou salon quand ils veulent (sans compter ceux qui n'ont bien évidemment jamais joués à ces jeux).
Cela m'étonne pas pour le succès de Super Meat Boy, cette semaine on nous a parlé aussi de celui de Dragon Ball Xenoverse et je pense que d'autres jeux comme Skyrim s'en sont bien sortis (typiquement, je pense que tous les rpgs ont un intérêt à être porté sur Switch car les jeux chronophages sont idéaux pour ce type de concept hybrides).
Pour Doom, je passe mon tour, c'est pas mon style de jeux, j'ai vu des gens l'acheter juste pour le côté portable (par exemple sur Youtube Benzaie) mais je sais pas ce que ça donne et quel est son intérêt.

Donc la Switch est elle vraiment une inferior version ou est ce que l'aspect portable/Hybride leur donne de base un très gros intérêt ?
Certes c'est la console de salon la plus faible du marché actuel mais c'est la console portable la plus puissante du marché ...

Pour Hyrule Warrior, perso je le referais pas en 3ème version même si ça a de l'intérêt cette version qui concilie le contenu énorme de la version 3DS et les graphismes de la WiiU (car franchement ceux de la 3DS, même si ça se regarde, sont très laids, cf le chateau avec les rosiers, c'est juste horrible alors que c'est le plus bel endroit du jeu de base lool).
J'aurais juste préféré un Hyrule Warrior 2 avec de nouveaux lieux, de nouveaux boss, d'autres jeux pris, une nouvelle histoire, ...

Par Zemo, le 13 janvier 2018 à 01h09
Juste pour revenir sur l'intérêt de ressortir des vieux jeux sur Switch, la Team Meat vient de publier un tweet disant que les ventes de Super Meat Boy sont étonnamment similaires à celles du jeu lors de sa sortie sur 360 en 2010 (où il avait été un succès instantané... Et entre temps il y a eu quelques portages et des soldes ou des occasions de se procurer le jeu en bundle pour quelques pièces).

Ça confirme plutôt bien mon impression qu'il y a un public pour tout un tas de jeux déjà disponibles partout mais pas sur console portable, ou pour ceux qui n'ont fait aucune infidélité à Nintendo depuis 10 ans. Des gens comme moi qui se rêvent à pouvoir jouer à tout un tas de jeu sur cette console pour pouvoir les emmener partout, quand bien même ça ne serait pas la superior version.

Par Linkondo, le 12 janvier 2018 à 23h10

(on est quand même vachement HS ^^' coucou la modération...)

T'en fais pas, ça reste dans le thème puisqu'on parle de l'actualité de Nintendo. On veille au grain. :oui:


Je trouve ça bizarre quand même que Nintendo soit aussi silencieux en ce moment, surtout avec tous ces portages qui n'en finissent plus. Certes, c'est une année ou la firme va se poser après la transition de la Switch, mais on a quand même bien peu de choses malgré ça. Et j'ai du mal à imaginer que toute l'équipe de développement se concentre sur un Donkey Kong, un Yoshi, un Kirby et un Hyrule Warriors (surtout si c'est un portage). Il y a deux explications possibles : soit ils nous préparent une grosse surprise comme une nouvelle série ou un smash bros (D_Y, bien sur que c'est une licence :whip:), et ils attendent un peu avant de l'annoncer, ce qui signifie qu'on va devoir attendre 2019. Soit il n'y a plus d'argent dans les caisses de big N après la pub immense autour de la sortie Switch, et ça explique les portages en masse et les jeux tiers. Dans tout les cas j'ai du mal à croire à une annonce d'un triple A d' la fin de l'année, même si j'espère me tromper.

Et sinon, c'est très probable qu'il y ait des DLC sur la version Switch de HW, parce que ça serait bête de ne pas se faire un peu plus d'argent hein ? :astro:
Mais... un DLC TFH ?  :cfsd: Y a rien à tirer de ce jeu ! :lol:

Par Sani_Messiah, le 12 janvier 2018 à 17h45

Citer
c'était juste une réponse à ta phrase disant que sans Mario, Zelda et Mario Kart il ne restait pas grand-chose. Si tu achètes une console juste pour ces trois jeux là, peu importe la console, tu n'as jamais eu plus d'un ou deux de ces jeux sur la vie de la console, c'est pas une spécificité de la Switch.
Bah je fais parti de ceux qui ont la N-Switch et qu'un unique jeu Zelda BOTW. Je ne compte d'ailleurs rien acheter d'autre. Je pense vendre la console d'ici 1an ou plus avec le jeu une fois que cemu sera mature. Et d'ici la un ému switch verra le jour.
J'aurais pu tester la console, voir ses nombreuses limites malgré les mises à jour.

Je rejoins un peu chompir.
Un jeu DLC de nos jours c'est de plus en plus rare. Car 60€ un jeu complet c'est dur d'arrondir les fins de jours du côté de la firme N. Il faut donc le DLCtiser (du verbe DLCtiser evidemment) au moins 1 fois ne serait-ce pour dépasser la barre des 70€.

Peut-être que on aura la version VR 4K sponsorisé par nVidia pour la prochaine console de salon prévue d'ici 2020 ou 2021.

Un jeu doom en VR la oui c'est interessant. sur switch ça doit etre un peu naze quand tu as une PS4 en face ou un PC flambant neuf..
Et honnetement, jouer a Doom dans le bus, ça doit pas être génial pour l'immersion... [/HS]

Par Chompir, le 12 janvier 2018 à 16h45

Citation de : Zemo
Pour essayer de revenir un peu dans le sujet, je suis en train de me dire que les 4 champions de BOTW auraient probablement pu faire 4 nouveaux personnages jouables pour un scénario inédit...

Dans un nouveau DLC à 20€ très certainement... v.v Je vois de toute façon très mal ce jeu sans DLC donc on aura le droit aux trois/quatre habituelles nouvelles map aventure et nouveaux perso... Je suis d'ailleurs à la fois tenter par reprendre le jeu une nouvelle fois mais j'avais quand même réussi à terminer à 100% cinq cartes du monde aventure sur 3DS et très bien parti pour terminer les autres.
J'attends le DLC des Oracles et de TFH dans cette dernière version et là je dirai qu'elle mérite de s'appeler définitive édition ! :h:

Par Zemo, le 12 janvier 2018 à 15h09
Je ne dis pas que Nintendo balancera toutes ces licences cette année, c'était juste une réponse à ta phrase disant que sans Mario, Zelda et Mario Kart il ne restait pas grand-chose. Si tu achètes une console juste pour ces trois jeux là, peu importe la console, tu n'as jamais eu plus d'un ou deux de ces jeux sur la vie de la console, c'est pas une spécificité de la Switch.

Sinon je te recommande tout de même chaudement Mario et les lapins crétins (dont j'ai préféré la direction artistique à celle de Mario Galaxy).

Au sujet de ce qui est de tester le marché ou de faire des études, c'est quand même des approches hyper différentes et qui sont loin de toujours donner des résultats identiques. Pour faire pas mal de conception logicielle, entre se dire "on va faire exactement CECI, pour telle DATE avec telle BUDGET et telle EQUIPE" et la réalité, il y a généralement deux des quatre mots que j'ai mis en majuscule qui auront évolué pour le pire une fois le résultat obtenu (et plus le projet et gros, plus ça varie fortement). Généralement, l'expérience de projets similaire est la meilleure façon de ne trop se rater (un jour on parlera de mes premiers chiffrages :'()

Tout ça pour dire que je pense que si beaucoup de tiers se réveillent avec des portages c'est justement parce que les études ne devaient pas donner cher de l'intérêt de la Switch et qu'ils n'avaient aucun projet dans les cartons quand la console est sortie. Et on peut difficilement leur en vouloir d'avoir eu du retard à l'allumage, les éditeurs tiers ne trouvent généralement pas leur public sur les consoles Nintendo... Balancer LA Noire sur Switch, c'est autant de l'argent facile qu'une façon de voir s'il y a encore de l'intérêt pour la licence, qu'une façon de tester le coût et le temps nécessaire pour faire un bon portage (et de tester des studios pouvant faire des portages avant de partir sur une licence plus importante), mais aussi une façon de voir si derrière le jeu trouve preneur ou si Nintendo continue d'être le seul éditeur à vendre des jeux sur ses consoles.

Pour répondre à ta question sur l'intérêt de Doom en mode portable, l'intérêt est de pouvoir y jouer dans les transports en commun, dans les toilettes ou même sous un plaid le week-end. Le jeu m'intéressait déjà à la base, mais pouvoir y jouer un peu n'importe où / n'importe quand, en pouvant le mettre en veille et le relancer 2h plus tard en 2 secondes, pour moi ça a aussi de la valeur. Je sais pertinemment que c'est certainement la moins bonne version disponible sur le marché, je vais sans doute attendre qu'il ne soit plus vendu au prix fort, mais j'y vois quand le meilleur (le seul ?) gros FPS dispo sur une console portable (ce qui ne m'empêche aussi de vouloir jouer à Stardew Valley sous le plaid pour me détendre... typiquement un autre jeu sur PC que j'ai préféré prendre sur Switch pour les même raisons, et j'attend Hollow Knight et DQ Builders pour les même raisons). Comme je le disais dans mon précédent post, je crois qu'on est beaucoup à avoir le syndrome du "ce jeu à l'air cool... mais j'ai tellement envie de plutôt y jouer sur Switch !".

(on est quand même vachement HS ^^' coucou la modération...)

Pour essayer de revenir un peu dans le sujet, je suis en train de me dire que les 4 champions de BOTW auraient probablement pu faire 4 nouveaux personnages jouables pour un scénario inédit...

Par D_Y, le 12 janvier 2018 à 14h32

Citer
je viens de vérifier rapido mon sentiment de première année assez mitigée sur la plan des grosses sorties sur PS4 et XBox One

Je n'ai pas dit le contraire, à l'époque j'étais même le premier à râler à propos de ça. J'ai juste du mal à mettre les deux situations en parallèle, sans sous-entendre que l'une est meilleure que l'autre. Ce ne sont pas des remasters sur Switch mais des portages tout simples, souvent vieux, chers et en inferior version. Donc oui la différence est assez notable je trouve.

Sinon pour tester le marché il y a des études de marché réalisées par des statisticiens qui sont payés cher. Sortir des portages ce n'est pas une technique d'étude de marché, c'est souvent juste pour l'argent. D'ailleurs il a sans doute fallu une étude de marché pour considérer le succès (ou non) de ces portages.

Citer
Oui, si tu veux jouer à ces jeux en priorité, évidemment que tu y as déjà joué sur PS4. Mais de nombreux possesseurs de Switch n'ont pas de PS4 ou de PC pour faire tourner ces titres

Ok pour ceux qui ont déjà la Switch, mais pour les autres ? Ceux qui ont déjà une PS4/One la question ne se pose même pas, et ceux qui prévoient d'acheter une console auraient mieux intérêt à se tourner vers la moins chère. Ces portages ne ciblent que les fans de Nintendo, je vois pas quelle différence notable en terme de vente il pourrait y avoir.
Au mieux ça n'aboutira qu'à du multiplateforme, mais de l'exclu de taille ? Ils n'auraient pas plus intérêt à fournir le plus de travail sur les gros jeux qui se vendront sans aucun problème sur les autres consoles qui rassemblent plus de joueurs ? Consoles qui, par ailleurs, sont capables de faire tourner des jeux que ne peut pas la Switch (je te paraphrase).

Et excuse moi, mais quel intérêt de jouer à Doom en mode portable ?

Citer
Je pense pas que les équipes de dev soient en train d'enfiler des perles...

Moi non plus, on parle juste de court terme là.
Je ne suis pas contradictoire, du moins la contradiction était volontaire pour remettre en perspective la réalité, càd qu'on a déjà eu Mario, MK et Zelda, les deux derniers n'étant même pas exclus Switch.
Alors non seulement ils sont sortis sur Wii U, mais en plus on peut être certains à 100% que les trois plus grosses licences de Nintendo ne seront pas des "cartouches" pour l'année à venir...

Alors peut être qu'ils ne s'enfilent pas des perles mais il faudra attendre un petit peu.

Pour le reste je connais pas Arms, mais Mario + Lapins Crétins ça ne me fait pas rêver, loin de là.
Concernant DK, Animal Crossing, Pokemon, Metroid, ce ne sont que suppositions basées sur rien, aucun de nous deux n'est capable de prévoir avec certitude qu'un jeu dans une de ces licence est prêt à sortir cette année.

À propos - CGU - Contact - Association - Historique du site

Puissance-Zelda fait partie du Réseau Puissance-Nintendo :
P-Nintendo - P-Pokémon