Triforce Legend : au-revoir et à bientôt !

Triforce Legend ferme ses portes pour une durée indéterminée.

Merde…

C’est la première chose qui m’est venue en lisant cela ce matin. Merde !

Pour être tout à fait franc avec vous, je ne me rappelle pas de la dernière fois que j’ai visité Triforce Legend. Et pour continuer dans la franchise je n’ai pas non plus la moindre idée de si Triforce Legend est, ou a été un jour, un partenaire de Puissance Zelda. D’ailleurs, je ne connaissais pas l’équipe derrière ce site, ni même la communauté l'entourant. Et pourtant…

Pourtant, Triforce Legend est un vieux de la vieille, un site qui a connu son lot de difficultés et de transitions délicates, probablement comme tous les sites communautaires ayant pu souffler ses 12 bougies. Triforce Legend était toujours là et là depuis toujours. C’est un site que je n’ai pas envie de voir disparaître… Aller sur Triforce Legend, ce n’est pas comme aller sur le Palais de Zelda, ce n’est pas comme aller sur Zelda Force, ce n’est pas comme aller sur Zelda Solarus…

J’imagine parfois que tous les sites doivent vaguement sembler être les mêmes pour des visiteurs occasionnels, malgré des lignes éditoriales ou des tons plus ou moins distincts. Mais chaque site est profondément marqué par l’empreinte de l’équipe qui le porte. Une marque qui évolue avec le temps et qui ne disparaît jamais. Une marque qui fédère toute une communauté autour d’un site.

Il y a dix ans, je pouvais citer une dizaine de sites francophones dédiés à la saga Zelda. J’en suis maintenant totalement incapable. A cette époque, je parlais de concurrence entre les sites et j’étais le premier à cracher sur Puissance Zelda. Les temps changent. Aujourd’hui, PZ est un site auquel je suis profondément attaché, tout comme je suis fortement attaché à cette petite communauté de sites francophones dédiés à Zelda. Cela fait bien longtemps qu’il n’est plus question de concurrence, mais qu’il faut se serrer les coudes et exposer fièrement ce que chacun peut apporter. A cette époque on faisait des top-sites, aujourd’hui on essaye simplement de ne pas être le prochain site à tirer sa révérence.

Où êtes-vous Zelda Legend, Zelda World, Zelda Boss, Zelda-GC, Zelda(64)Hyrule, Zelda Passion, Zelda Secrets, Zelda Fusion, Zelda Heaven et autres Perfect-Zelda ? Où es-tu Triforce Legend ? Où sont tous ces fans veillant chaque soir pour faire vivre d’eux-mêmes une communauté ?

Aujourd’hui encore, Internet voit s’en aller des années de news, d’articles et de commentaires. Douze années d’implications sans autre contrepartie que la joie de faire plaisir et le bonheur de vivre une aventure commune. Un refrain qui me lasse.

Avec le temps, je crois avoir vu plus de sites Zelda francophones fermer leurs portes que se lancer dans l’aventure. Il y a des choses plus graves dans la vie. Mais cela m’attriste ! Cela m’attriste beaucoup !

Triforce Legend, j’espère sincèrement que cet au-revoir ne sera pas un adieu.

Communauté

Le 03 mars 2015 à 21:58, par Zemo

Avatar de Zemo

À propos de l'auteur :
Entre deux news et deux tweets, j'essaye de rendre PZ plus agréable à visiter et d'organiser des interviews. Des rumeurs circulent sur mon âge avancé, elles sont fausses, je suis juste jeune depuis plus longtemps !

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Dupychounet
Dupychounet jeudi 29 juin 2023, 21:10:32
J'avoue que j'ai explosé de rire pour le coup. :lol:
Avatar de Yorick26
Yorick26 jeudi 29 juin 2023, 13:40:03
"soudaine" "soudaine", c'est un peu exagéré. Franchement, les bots devraient faire un peu plus attention à la date du précédent message.
Avatar de celinedion
celinedion jeudi 29 juin 2023, 06:52:08
Bien qu'il ne soit pas clair si cette fermeture est un coup de pub ou le résultat de conflits internes, il est naturel de s'interroger sur la soudaineté de l'annonce. Parfois, les fermetures de sites Web peuvent être temporaires, suivies de mises à jour ou de restructurations, mais seul le temps nous dira quelles sont les véritables intentions derrière cette décision.
Avatar de quox
quox jeudi 05 mars 2015, 20:40:04
*o* Merci à toute l'équipe de TL pour ces années !

Les fan-sites de Zelda  ont eu leur heure de gloire à partir d'Ocarina of Time et la démocratisation d'internet. Même si la série reste célèbre, beaucoup de sites sont condamnés depuis des années :

1- Internet c'est facebook, youtube et twitter... en dehors des sites de masse c'est très difficile d’exister et de survivre. Gérer un site quand le compteur de visites ne décolle pas n’est pas facile…

2-Les jeux Zelda sont moins exceptionnels... Ils restent de très bons jeux mais ne sont plus aussi hors-norme pour susciter un engouement aussi grand qu’à l’époque d’Ocarina of Time.

3-Nintendo n'a jamais donné à Zelda un univers étendu et des produits dérivés capable d'entretenir un vrai fan-dom.


En tout cas bravo à TL pour sa longévité, j'espère vous revoir !
Avatar de Midna 63
Midna 63 mercredi 04 mars 2015, 13:49:46
Cela fait bientôt 6 ans que je suis membre active sur le forum du PDZ et j'ai senti une nette différence depuis 1-2 ans dans l'activité du forum. A part en dehors des sorties de jeu, il ne s'y passe plus grand chose désormais. :/

Pour TL : J'ignore ce qui s'est passé exactement avec les équipes précédentes, ou même les membres, mais quand je suis arrivée comme co-webmastrice, j'ai pu remarquer que ce site était gangrené par son propre passé, gangrené aussi par des conflits internes sur fond de jalousie. Je ne sais pas non plus vraiment comment étaient organisées les anciennes équipes, tout ce que je sais c'est que dans mon cas j'ai surtout eu affaire à un gros manque de motivation. J'avais beau proposer des choses, lancer des idées, derrière cela ne suivait pas ou juste quelques semaines avant de retomber dans l'inertie. Je pense aussi que le site était mourant depuis tant d'années parce qu'il avait perdu son âme, et son leadership. D'où ma décision de fermer le site. Je voulais marquer une forte rupture avec ce passé : faire table rase. Cela peut paraître un peu extrême, mais il faut des bases saines pour avancer.