Bilan financier pour les Zelda

Le 7 mai, Nintendo, comme bon nombre d'éditeur, a fait son bilan financier. Bien que ce ne soit pas notre tasse de thé, nous profitons de cette période de calme dans le monde du jeu vidéo pour faire un point sur les ventes chez Nintendo de la saga The Legend of Zelda.

Il faut tout d'abord noter que la plupart des informations ci-dessous sont tirées des analyses faites par Oscar Lemaire, un amoureux des chiffres et des histogrammes. On le remercie chaleureusement de débroussailler la tonne d'informations pour nous les rendre accessibles.

Au cours de cette année fiscale 2019-2020, Nintendo se porte comme un charme. Nous tairons toutes les preuves de leur réussite pour nous concentrer sur les résultats effectués par deux jeux qui nous intéressent : Breath of the Wild et le remake sur Switch de Link's Awakening. Ces deux jeux ont au cours de cette année été vendus respectivement à 4 640 000 et 4 380 000 exemplaires. Il est presque surprenant que Breath of the Wild soit tout juste devant son camarade Zelda alors qu'il est sorti il y a plus de trois ans. Avec un tel score, ils occupent respectivement la septième et huitième place du classement annuel.

D'autres preuves du succès de Breath of the Wild s'ajoutent. Non seulement, il s'est encore bien vendu une année de plus, mais il s'est même mieux vendu que l'année précédente.

Cela faisait longtemps que le jeu avait battu tous les records financiers de la saga, mais désormais les ventes sont même deux fois plus supérieure au cumul des versions de Twilight Princess sorties sur GameCube et sur Wii. Un exploit qui fait qu'il devient le troisième jeu le plus vendu sur Nintendo Switch dépassant même Super Mario Odyssey (de quelques ventes, l'arrondi nous donnant le même total). Bien qu'il soit compliqué de relier les événements, la crise sanitaire mondiale du coronavirus est une explication possible à cette augmentation.

Autre annonce faite lors de cette conférence financière, cette fois un peu plus éloignée de la saga Zelda, Yoshiaki Koizumi est promu au grade senior du comité exécutif de Nintendo. Si son nom ne vous dit rien de particulier, nous vous conseillons de consulter les rubriques de nos crédits des jeux. Il s'agit de l'auteur du manuel d'A Link to the Past, d'un des scénaristes de Link's Awakening, coréalisateur des Zeldas sortis sur Nintendo 64 : Ocarina of Time et Majora's Mask, directeur adjoint de The Wind Waker et producteur de la Nintendo Switch.

Enfin, cette conférence est également l'occasion d'espérer avoir des nouvelles sur une éventuelle sortie de la suite de Breath of the Wild. Malheureusement, et il fallait s'y attendre, ce n'est pas encore tout de suite que nous en saurons plus sur le jeu. Même s'il est annoncé dans les jeux à venir, la mention T.B.A. (acronyme pour to be announced) révèle que Nintendo préfère être prudent et ne souhaite pas encore annoncer de date. Il faudra encore attendre avant de savoir si on peut espérer une sortie pour 2021.

Le 22 mai 2020 à 22:22, par Yorick26

Avatar de Yorick26

À propos de l'auteur :
Passé de noob à tyran, puis de Maman de l'équipe à Chef, je partage ma passion pour Zelda sur PZ depuis plus de 10 ans... même si certains me traitent d'hérétique car j'apprécie peu Link's Awakening.

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire