Spirit Tracks : le test (enfin) en ligne

Ayant bien pris le temps de parcourir Spirit Tracks en long et en large, Puissance-Zelda met aujourd'hui en ligne son test du jeu, juste à temps pour les fêtes de fin d'année (enfin, c'est notre excuse officielle pour le délai, et vous êtes priés d'y croire).

Le verdict de la rédac' du site sur Spirit Tracks est donc tombé. En fait, c'est plutôt le mien, mais qui oserait le remettre en cause dans l'équipe ?!
... ah oui, tout ça, quand même...

Je vous laisse lire l'article ; n'hésitez pas à aller dire sur nos forums si vous partagez l'avis exprimé ici, ou au contraire pourquoi vous êtes en total désaccord (mais attention, c'est la saison des bans!). Sur ce, je retourne à mes bouquins, car c'est aussi ça les fêtes de Noël pour beaucoup d'entre nous (GENRE).

Test de Spirit Tracks

Le 19 décembre 2009 à 17:57, par Bakura

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de Ejis
Ejis mardi 13 avril 2010, 17:31:18
M'enfin, comme ça avait déjà été suggéré il y a longtemps sur ce forum à propos de Twilight Princess, autant jouer en ne prenant aucun coeur. Là, on se marre un peu plus !
Avatar de Royug
Royug mardi 13 avril 2010, 17:24:30
Citation de: "Ejis"
D'où mon speech sur les embranchements divers qu'avaient les temples auparavent.


Ah ok, j'avais mal compris ^^
Avatar de Ejis
Ejis mardi 13 avril 2010, 17:14:33
Citation de: "Royug"
Citation de: "Ejis"
Et surtout, ce qui a manqué aux deux Zelda DS, et on l'a souvent dit : la carte et la boussole. C'est limite insulter le joueur, même casual, de ne pas le laisser observer un peu son environnement. Il y avait bien quelques salles sombres sans plan, alors pourquoi s'être privé ? Et qui plus est, c'est grâce à ça qu'on avait des embranchements différents dans les temples.


Ben, il y en a une carte, dans PH et ST  ô_o
Ok, on l'a déjà dès le début, pas besoin de la trouver dans un coffre, mais elle est bien là, et on peut l'observer. Le truc qui me déplaît, c'est justement qu'on l'ait dès le début. Il faudrait qu'on ait à tracer toutes nos cartes nous même, comme pour certains étages de la Tour des Esprits, ou bien l'île en forme de baleine de PH. Là la prise de notes sur carte serait vraiment exploitée. Parce que si cet aspect était quand même bien développé dans PH, c'est à peine si j'ai eu à noter des chemins ou des codes sur ma carte dans ST.


J'aurais carrément aimé noter les plans moi-même durant le jeu avant qu'on me donne les cartes, mais ça aurait sans doute lassé les joueurs à la longue.

Citer
Pour ce qui est des boss et des ennemis, je ne suis pas d'accord, ils sont nettement plus faciles à vaincre. Même quand on comprend comment battre Maleficio (ce qui est assez dur en soit), il n'est pas si facile à battre, et il faut le faire pour chacune de ses formes. Quant à Mallard, non seulement on nous indique comment le vaincre, mais il est facile à battre en plus ! Lui qui est supposé vouloir tout détruire et ravager, lorsqu'on doit attirer son attention avec Link pour que Zelda lui tire dans le dos, il nous attaque à peine ! Et lorsqu'on doit jouer la mélodie pour révéler sa marque, il a le temps de nous tuer 50 fois, mais non bien sûr, il nous laisse tout notre temps.  :roll:
Citer


Comme je l'ai dit, ils ne se débattent pas beaucoup, mais comparé à Phantom Hourglass, il y a eu du progrès, je trouve, mais on n'est pas dans les Oracle, c'est sûr...

Et pour les donjons, excepté pour la Tour des Esprits où je me suis parfois bien pris la tête, c'était assez linéaire. Et on ne risquait vraiment pas souvent de mourir. Rien à voir avec les Oracles, par exemple et pour rester dans les Zelda sur portable.


D'où mon speech sur les embranchements divers qu'avaient les temples auparavent.
Avatar de Royug
Royug mardi 13 avril 2010, 17:00:47
Citation de: "Ejis"
Et surtout, ce qui a manqué aux deux Zelda DS, et on l'a souvent dit : la carte et la boussole. C'est limite insulter le joueur, même casual, de ne pas le laisser observer un peu son environnement. Il y avait bien quelques salles sombres sans plan, alors pourquoi s'être privé ? Et qui plus est, c'est grâce à ça qu'on avait des embranchements différents dans les temples.


Ben, il y en a une carte, dans PH et ST  ô_o
Ok, on l'a déjà dès le début, pas besoin de la trouver dans un coffre, mais elle est bien là, et on peut l'observer. Le truc qui me déplaît, c'est justement qu'on l'ait dès le début. Il faudrait qu'on ait à tracer toutes nos cartes nous même, comme pour certains étages de la Tour des Esprits, ou bien l'île en forme de baleine de PH. Là la prise de notes sur carte serait vraiment exploitée. Parce que si cet aspect était quand même bien développé dans PH, c'est à peine si j'ai eu à noter des chemins ou des codes sur ma carte dans ST.

Pour ce qui est des boss et des ennemis, je ne suis pas d'accord, ils sont nettement plus faciles à vaincre. Même quand on comprend comment battre Maleficio (ce qui est assez dur en soit), il n'est pas si facile à battre, et il faut le faire pour chacune de ses formes. Quant à Mallard, non seulement on nous indique comment le vaincre, mais il est facile à battre en plus ! Lui qui est supposé vouloir tout détruire et ravager, lorsqu'on doit attirer son attention avec Link pour que Zelda lui tire dans le dos, il nous attaque à peine ! Et lorsqu'on doit jouer la mélodie pour révéler sa marque, il a le temps de nous tuer 50 fois, mais non bien sûr, il nous laisse tout notre temps.  :roll:

Et pour les donjons, excepté pour la Tour des Esprits où je me suis parfois bien pris la tête, c'était assez linéaire. Et on ne risquait vraiment pas souvent de mourir. Rien à voir avec les Oracles, par exemple et pour rester dans les Zelda sur portable.
Avatar de Ejis
Ejis lundi 12 avril 2010, 08:45:45
Citation de: "Gogo"
Tu te contredis ô_o une succession de salle à franchir est qand même plus chaud que des salles à franchir sans qu'on sache l'ordre.


Au contraire, car après, ils ont tendance à dissimuler des choses dans les salles où tu étais passé alors que tu fais déjà un autre embranchement. Quand je parlais d'ordre variable, je parlais d'enchaînement de salles dans une même dent de fourche.

Et surtout, ce qui a manqué aux deux Zelda DS, et on l'a souvent dit : la carte et la boussole. C'est limite insulter le joueur, même casual, de ne pas le laisser observer un peu son environnement. Il y avait bien quelques salles sombres sans plan, alors pourquoi s'être privé ? Et qui plus est, c'est grâce à ça qu'on avait des embranchements différents dans les temples.