Logo du jeu The Legend of Zelda

Anecdotes de The Legend of Zelda

Logo du jeu The Legend of Zelda

Fiche d'information

Boîte du jeu The Legend of Zelda

Titre occidental : The Legend of Zelda
Titre original : THE HYRULE FANTASY ゼルダの伝説

Développeur : Nintendo EAD
Réalisateur : Takashi Tezuka
Producteur : Shigeru Miyamoto

Voir les crédits

Joueurs : 1

Sorti sur Famicom et NES
Europe (France) octobre 1988
Canada Etats-Unis juillet 1987
Japon (Famicom Disk System) 21 février 1986 - (Cartouche
Réédité sur Nintendo GameCube (Collector’s Edition)
Europe 14 novembre 2003
Canada Etats-Unis 17 novembre 2003
Japon 7 novembre 2003
Réédité sur Game Boy Advance
Europe 9 juillet 2004
Canada Etats-Unis 7 juin 2004
Japon 14 février 2004
Réédité sur Wii (Console Virtuelle)
Europe 8 décembre 2006
Canada Etats-Unis 19 novembre 2006
Japon 2 décembre 2006
Réédité sur Nintendo 3DS (Programme Ambassadeurs)
Europe 1 septembre 2011
Canada Etats-Unis 31 août 2011
Japon 31 août 2011
Réédité sur Nintendo 3DS (Console Virtuelle)
Europe 12 avril 2012
Canada Etats-Unis 5 juillet 2012
Japon 22 décembre 2011
Réédité sur Wii U (Console Virtuelle)
Europe 29 août 2013
Canada Etats-Unis 29 août 2013
Japon 28 août 2013

Avis sur le jeu

"L'ancêtre de la famille Zelda se porte encore très bien aujourd'hui. Il propose de l'aventure à l’état pur et montre que la série s’est construite sur une fondation très solide." (par Janus)

Anecdote du jeu The Legend of Zelda

L'action de The Legend of Zelda se déroule dans au sud-ouest de la carte de The Adventure of Link. Cette une théorie soutenue depuis très longtemps des fans a été confirmée dans le livre The Legend of Zelda: Encyclopedia.

Ajoutée par Zemo

Anecdote du jeu The Legend of Zelda

Le livre The Legend of Zelda : Encyclopedia indique que The Legend of Zelda se déroule dans une portion de la Montagne de la Mort de A Link To The Past / A Link Between Worlds.

Ajoutée par Zemo

Anecdote du jeu The Legend of Zelda

Le premier donjon d’Oracle of Seasons fait référence au premier donjon de The Legend of Zelda, sur NES. Leur forme et leur boss sont très similaires et ils sont tous les deux dissimulés sous un arbre mort. On ne sait pas s'il s'agit d'un hommage ou d’un vestige du remake du premier Zelda, un temps envisagé par Nintendo et Capcom.

Ajoutée par Zemo

The Legend of Zelda sur NES est le premier jeu de ladite console à s’être vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Ajoutée par Weekly

Les cinq premiers donjons de la seconde quête de The Legend of Zelda sur NES, E, A, L, D et Z, nommés ainsi en raison de la forme qu’ils prennent sur la carte, constituent un anagramme du mot ZELDA.

Ajoutée par Weekly

Le Grimoire présent dans The Legend of Zelda sur NES se nommait au départ la Bible dans la version japonaise du jeu, comme l’indique sa traduction littérale : Baiburu. Le nom de l’objet a cependant été modifié par Nintendo of America lors de la localisation, en raison des règles d’éthique s’appliquant en Occident.

Ajoutée par Weekly

Dans The Legend of Zelda sur NES, le fait d’obtenir un Anneau Bleu ou un Anneau Rouge a pour effet de changer la couleur de la tenue de Link. Il est amusant de constater qu’il en est de même avec la robe de Zelda, dont les couleurs s’adapteront à celles de notre héros dans la scène finale du jeu.

Ajoutée par Weekly

Le Sifflet Magique dans Super Mario Bros. 3 est directement inspiré du Sifflet dans The Legend of Zelda sur NES. L’objet se sert par ailleurs de la même mélodie ainsi que du même procédé, téléportant le plombier vers un autre monde via une tornade.

Ajoutée par Weekly

Il est écrit dans le livret d'instructions de LOZ que les Pols Voices ont un point faible : les sons bruyants. Pourtant, la flûte n'a aucun effet sur eux. C'est parce qu'au Japon, LOZ est aussi sorti sur Famicom, la version japonaise de la NES, dont la manette intégrait un microphone, contrairement aux manettes NES. Dans la version originale du titre, il suffisait de crier près de sa manette pour que les Pols Voices à l'écran soient tués.

Ajoutée par Royug & Zemo

Pour concevoir The Legend of Zelda, Miyamoto s’est en partie inspiré de sa maison d'enfance – qu’il considérait étant jeune comme un vrai labyrinthe. Autre source d’inspiration, le film « Legend » de Ridley Scott. Sorti en 1985, celui-ci se déroule dans un univers d’heroic fantasy, où l’on retrouve elfes, trolls et bien d’autres. Comble de l’originalité, la petite amie du héros s’est fait enlever par les serviteurs du diable et le héros va devoir la sauver.

Ajoutée par Bobkill

Avant de se lancer dans un projet de trilogie Zelda pour Game Boy Color, projet qui serait à terme réduit à Oracle of Ages et Oracle of Seasons, l’équipe de Capcom avait commencé à travailler sur un remake du premier Zelda sur NES pour la portable de Nintendo. Le projet a été abandonné mais l’équipe a pu profiter de cette expérience pour OoS et OoA.

Ajoutée par Bakura

#00CC00

Dans The Legend of Zelda, le code hexadécimal de la couleur de la tenue de Link est #00CC00. Quelle importance ? Il a donné son nom au personnage d’Ooccoo, qu’on retrouve dans les donjons de Twilight Princess… et appelé Baba en version française, les traducteurs ayant manifestement manqué la référence !

Ajoutée par Bakura

Miyamoto a choisi le nom de la Princesse Zelda en référence à Zelda Fitzgerald, la femme de l’écrivain américain F. Scott Fitzgerald. Voici comment il justifie son choix : « Elle était célèbre, on la disait très belle et j’aimais bien la sonorité de son nom. »

Ajoutée par Bakura

Dur au cœur tendre

Qui a dit que le Moblin était forcément mauvais ? Dans The Legend of Zelda, l’un d’eux offrait des rubis au joueur s’il parvenait à trouver sa grotte.

Ajoutée par Bakura