Premiers aperçus de Breath of the Wild

Logo de The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Une première série de séquences de gameplay a eu lieu hier lors du Nintendo Treehouse: Live, révélant plusieurs aspects du nouvel opus.

Des objets, toujours plus d’objets

Tout d’abord, l’objet au centre du jeu semble être la Tablette Sheikah. Les présentations nous ont laissé entrevoir l’importance de cet objet : ouvrir des portes, activer des mécanismes, débloquer l’accès à des donjons, etc. L’objet permet entre autre de générer des bombes futuristes qui font office de mine, des blocs pour arpenter le décor, ou encore un aimant permettant de déplacer des objets métalliques. Cet objet semble être au centre de l’intrigue, comme le fut l’Ocarina en son temps, de nombreuses améliorations étant à débloquer tout au long de l’aventure.

Création d'un bloc de glace grâce à la Tablette Sheikah dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Utilisation de l'aimant grâce à la Tablette Sheikah dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Les armes et armures sont aussi diverses que d’origines variées. Tuniques, pantalons, épées, boucliers, arcs, flèches, etc. Tout peut être soit collecté, soit volé à des monstres, confectionné à partir d’éléments du décor ou trouvé par hasard dans des coffres. Parmi ce qui a pu être aperçu, on retiendra des haches, lances, fourches, machettes, épées, arcs en passant par des massues, des branches d’arbre et même des bras de stalfos ! Les flèches de feu font notamment leur retour. De quoi bien remplir votre inventaire et vous battre à votre façon !

Link portant une tenue jaune dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Link portant une tenue de chevalier dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Menu de sélection des tenues dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Link est également capable de ramasser une multitude d’objets à collecter : des champignons, de la viande volée à des Bokoblins, mais aussi des matériaux tels que les cornes des ennemis, des crânes et une multitude d’autres choses susceptibles de servir à en fabriquer d’autres.

Tous ces éléments, comme la présentation de l’inventaire, laissent présager d’une nouvelle influence de survie et de crafting, propre à de nombreux RPG occidentaux comme les Elder Scrolls, mais aussi à certains Action-RPG japonais, la série Souls pour ne citer qu’elle. Un genre vers lequel la série, très orientée Action-Aventure jusqu’à présent, semble emboîter le pas.

Pour l’instant, en l’absence de cœurs dans les hautes herbes, ce sera la nourriture qui servira à nous revigorer. En cuisinant des aliments, Link pourra bénéficier de cœurs jaunes temporaires supplémentaires.

Un monde vaste et dynamique

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Breath of the Wild nous propose un environnement gigantesque, jamais égalé dans un Zelda. Multitudes d’environnements et d’explorations vous attendent dans ce terrain de jeu, qui semble ne présenter aucun temps de chargement. La carte serait “12 fois plus vaste que celle de Twilight Princess”, d’après les dires d’Eiji Aonuma.

Le jeu possède par ailleurs une physique permettant d'interagir avec l’environnement. Il est ainsi possible de mettre le feu à de nombreux éléments du décor comme des herbes, des barils ou simplement des armes. Ou encore de déplacer de gros blocs de rochers afin de blesser les ennemis ou provoquer une explosion à distance.

La carte du jeu se révèle par ailleurs interactive. Visible grâce à la Tablette Sheikah, elle propose un design futuriste qui n’est pas sans faire écho au Wii U Gamepad. Elle permet entre autre de placer plusieurs balises visibles dans le décor, afin d’aider le joueur à se repérer dans l’immensité d’Hyrule, mais aussi à enregistrer l’emplacement des ennemis.

Le cycle jour/nuit est aussi présent, une minute réelle sera égale à une heure dans le jeu. On nous promet également un environnement dynamique pouvant influencer les conditions d’exploration, selon la météo rencontrée. Par exemple, un Link grelottant dans les montagnes ou transpirant dans le désert est tout à fait envisageable selon les conditions météo : il faudra alors couvrir le héros ou le déshabiller pour optimiser ses conditions d’exploration.

Deux heures différentes pour des ambiances impressionantes dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Deux heures différentes pour des ambiances impressionantes dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Il a par ailleurs été confirmé que le jeu contiendrait une multitude de sanctuaires, des mini-donjons disséminés sur l’ensemble de la carte. Présents au nombre de 4 dans la démo de cet E3, il y aura pas moins d’une centaine de sanctuaires dans la version finale du jeu ! Ces sanctuaires font appel aux capacités de la Tablette Sheikah pour résoudre des énigmes. Cela fait, Link fera la rencontre de Moines Sheikah, qui lui confieront des Orbes à échanger contre des améliorations.

SAge Sheikah dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Sage Sheikah dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Nouvelles composantes de gameplay

Sans surprise, la jauge d’endurance apparue dans Skyward Sword fait son retour, mais visiblement intégrée de manière moins handicapante. En plus de l’heure affichée en temps réel, les jauges de température et de discrétion font pour leur part leur entrée dans la série, et se révéleront nécessaires à surveiller lors de votre exploration. Pour la première fois dans la série, Link peut désormais sauter à tout moment et escalader n’importe quelle paroi du jeu !

Les combats au corps-à-corps du jeu se révèlent très classiques, dans la veine de ce que peut proposer un Twilight Princess. Si l’approche semble très basique, à savoir appuyer sur un seul bouton pour générer des attaques, le système profite, semble-t-il, d’une caméra plus dynamique, ainsi que d’un mode ralenti permettant d’effectuer des combos dévastateurs sur les ennemis.

Combat dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Mode ralenti dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

L’amiibo Link loup de Twilight Princess HD est compatible avec Breath of the Wild et permet à Link d’avoir un allié canin au cours de ses explorations. Link-Loup est entre autres capable d’attaquer les ennemis. Un système de compagnons relativement nouveau pour la série, et qu’on espère développé avec d’autres personnages.

L’histoire et les personnages

Au début de la démo de cet E3, Link est réveillé par une voix féminine dans le Sanctuaire de Résurrection, et déambule dans un intérieur sombre. Il ouvre ensuite deux coffres lui fournissant des vêtements pouvant être équipés ou non à volonté. Après s’être vêtu, Link se dirige vers une sortie et surplombe la zone jouable appelée le Plateau.

Introduction dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Introduction dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Cette vaste zone naturelle propose une topographie variée : plaines, forêts, rivières et montagnes enneigées sont au rendez vous. En plus de ces lieux naturels, des lieux iconiques de la saga sont observables tel que le Temple du Temps. D’autres lieux nommés font leur apparition : Mount Hylia, Hylia River, Great Plateau, Hopper Pond et Eastern Abbey composent cette première zone du jeu.

Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild
Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Screenshot de l'univers dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Plus que jamais dans la série, la technologie est ici une thématique importante du scénario. En effet, en plus de la Tablette Sheikah, les ennemis appelés Gardiens (susceptibles de se réveiller à tout moment pour attaquer le héros) semblent également issus de cette technologie particulière. Les visuels futuristes apparaissant dans certaines architectures d’intérieur ne sont pas sans rappeler d’autres éléments Zelda (à titre d’exemple, la Tour des Dieux de The Wind Waker), faisant écho à la technologie des dieux. Des références à la Déesse Hylia sont ainsi faites à plusieurs reprises.

Ce mélange entre nature et technologie n’est pas sans rappeler un grand nombre de productions japonaises du genre RPG mais également de l’animation. Une influence avouée par Eiji Aonuma, qui a insufflé à son titre une direction artistiques qui n’est pas sans rappeler certains films Ghibli (Le Château dans le Ciel ou encore Princesse Mononoke, pour ne citer qu’eux).

Concernant les personnages qui font leur grand retour, on notera la présence d’un Vieil Homme qui confirme par ailleurs, au travers d’un dialogue, la présence de Ganondorf dans cet épisode ! Enfin, on a pu apercevoir deux Korogus, dans un design similaire à celui utilisé dans The Wind Waker !

Présence de korogu dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild Présence de Kororgu dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Amiibos, artworks et jaquette

Entretemps, Nintendo a officialisé la parution de 3 nouveaux Amiibo spécifiques à Breath of the Wild via son compte Twitter. Aucune information concernant leur prix n’a été communiquée, mais on peut s’attendre à ce qu’ils soient disponibles à la sortie du titre. Voire inclus au sein d’un ou plusieurs collectors.

De nouveaux artworks du jeu ont également été divulgués. Parmi eux se trouve le visuel de la jaquette Wii U, très épurée. Nous ignorons toutefois s’il s’agit d’une version définitive.


Le 15 juin 2016 à 16:41, par Liam,Natsuhiboshi

Derniers commentaires sur les forums

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Me connecter M'inscrire

Avatar de nono9696
nono9696 samedi 25 juin 2016, 15:08:48
j'espère que Zelda ne va pas trop s'orienter vers du RPG surtout quand on voit la taille des inventaires (bon ensuite j'ais pas tout lu car je veux garder un peu de surprise) ce que j'espère vraiment c'est qu'on ne sera pas obliger de jeter et de faire le tri parmi notre équipement.