Inscription
   

Prologue

Puissance-Zelda > Travaux des fans > Fanfics > Spectra, le démon sacré > Prologue

NB : le texte qui suit a été approuvé, mais pas corrigé par l'équipe de Puissance-Zelda.

Spectra, le démon sacré

  • Profil stefbad
  • Genre Genre : Fantasy
  • Dernière MAJ Màj : 28 mai 2017
  • Chapitres Nb de chapitres : 2
  • En cours Statut : En cours

Dans Termina, une entité ténébreuse est née d'un artefact sacré. Spectra, tel est son nom, est un acteur des ombres qui agit pour de mystérieuses causes...

Retour au sommaire

Je sens... la vie. Elle monte en moi de façon très étrange. Je suis une créature lumineuse, l'épée Orevali des sheikas anciens mais je sens la lumière des ténèbres monter en moi. Je ne comprends pas. Qui essayerai de pervertir une épée sacrée tout en connaissant les anciennes légendes sheikas ? Je n'ai jamais senti la vie et pourtant voilà qu'elle me viens d'une façon interdite. Qui aurait la folie de le faire ? Une sensation inconnue me parcours soudain. Je ressens... je ne peux la décrire mais c'est comme si tout d'un coup des images commençaient à m’apparaître et que j'aie la capacité... de voir ? Une autre sensation me parcours. C'est comme si je ressentais les vibrations des alentours. Comme si je commençais... à entendre ? Encore une autre sensation. Je ressens comme si une chaleur parcourais mon corps. Comme si... on me touchait ? Encore une nouvelle sensation -quand est-ce que ça va s'arrêter ? Cette fois-ci, c'est comme si un panel de... choses ? commençaient à me faire ressentir... une odeur ? Ces mots, je les ai appris par la pensée de mes gardiens, mais je ne savais alors pas ce que ça représentait. Mais je me pose une question : pourquoi pas le goût ? Pourtant c'est ce qu'on nomme les quatre sens, mais il n'y en a que quatre. C'est alors que je me sens... naître, en pleine possession de mes sens. Mes questions seront répondues plus tard, car il est temps d'embrasser ce qui se nomme... la vie.

Un étrange rituel se passait dans la forteresse de pierre. Quatre personnes étaient réunies dont une avec le masque de Majora sur la tête. Il était appelé le grand prêtre de Majora et les trois autres personnes sont les cardinaux de Majora, qui présidaient chacun à une région de Ikana : Le premier dans la Forteresse de Pierre et ses environs directs, le second dans la vallée d'Ikana et le troisième dans le désert d'Ikana, aussi appelé de nos jours désert Gérudo.
Entre eux quatre se trouvait une lame nommée l'épée Orevali. Cette épée était un signe de l'ancien culte des déesses. Cette épée a survécu à l'inquisition du culte des Géants mais ne survivra pas à l'inquisition de Majora. Le Cardinal Specros de la Forteresse de Pierre tendit une masse en pierre et la projeta de toutes ses forces sur l'épée. Les autres cardinaux s'étaient éloigné pour éviter d'éventuelles projections. Dans le feu de l'action, le cardinal Jomos du désert d'Ikana cria au Grand Prêtre qui ne s'était pas reculé :
-Attention Monsieur !
Or, celui-ci ignora ses avertissements. Lorsque la masse allait briser l'épée, elle s'arrêta comme retenue par une force invisible. Le cardinal Spectros dit alors :
-Cette épée est sûrement toujours protégée par le sceau des déesses. Votre grandeur, me permettez-vous de vous demander un service que je ne pourrais, en aucun cas effectuer ? Sinon, je l'aurais effectué seul, bien évidemment.
-Dans ma grande humilité, j'accepte d'écouter votre demande, répondit le grand prêtre.
-Je vous remercie du don de vos services et je promet de m'en servir pour la juste cause uniquement. Je vais formuler ma requête immédiatement : pourriez-vous détruire l'enchantement des déesses félonnes présent sur cet artefact n'ayant pour valeur que celle des matériaux qui la compose ? formula le cardinal Spectros.
-Je reconnais la valeur de votre question, cardinal Spectros, qui aurait été placée justement dans d'autres circonstances plus usuelles, mais il se trouve que je l'ai enchantée des pouvoirs de Majora pendant que vous vous apprêtiez à détruire cette épée. C'est donc le pouvoir que je lui ai prêté qui a fait office de défense.
-Oh ! Je ne m'étais pas rendu compte que j'allais profaner un article sacré ! Je pense donc pouvoir comprendre pourquoi vous ne vous êtes pas reculé malgré les avertissements de Sire Cardinal Jomos du Désert d'Ikana. Je vais donc accepter ma punition en toute humilité et connaissance de causes.
-Je vous pardonne pour cet affront que vous n'auriez pu deviner.
-Je vous remercie pour votre grande bonté, monsieur.
Le Grand Prêtre hocha la tête et leva les mains. L'épée se leva du même mouvement et le Grand Prêtre incanta :
-Epée, va vers les lointaines contrées pour pouvoir accomplir ton destin et te rendre digne de servir la cause de Majora.
L'épée partit au quart de tour vers l'est, donc vers les lointaines contrées d'Hyrule...

À propos - CGU - Contact - Association - Historique du site

Puissance-Zelda fait partie du Réseau Puissance-Nintendo :
P-Nintendo - P-Pokémon